Site dédié à sainte Philomène
[ Me connecter ]
Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Bien d'accord avec vous !
par Paterculus 2020-06-01 22:07:09
Imprimer Imprimer

Je m'apprêtais à répondre à Yves Daoudal sur ce qu'il disait de l'octave de la Pentecôte dans un autre fil, je le fais ici.
Il a très souvent raison de critiquer certains changements, et on ne peut pas dire qu'on adhère à Vatican II sans reprendre un grand nombre de ses critiques.
Je l'ai déjà dit, la réforme entérinée par Saint Paul VI n'a pas respecté les consignes données dans le concile promulgué par ce même Saint Paul VI.
On lit en effet au paragraphe 23 de Sacrosanctum Concilium :

on ne fera des innovations que si l’utilité de l’Église les exige vraiment et certainement, et après s’être bien assuré que les formes nouvelles sortent des formes déjà existantes par un développement en quelque sorte organique.


Il n'y avait aucune façon de justifier l'idée que la suppression de l'octave de la Pentecôte était vraiment et certainement exigée par l'utilité de L'Eglise : il importe de la restaurer le plus vite possible.

Ce que je ne peux pas admettre dans la position d'Yves Daoudal, c'est l'idée que l'Eglise ne puisse pas innover. Je l'ai dit par rapport au bréviaire : il n'y a aucune raison de penser que les prêtres d'aujourd'hui doivent absolument dire le même office que les clercs de Rome au quatrième siècle. Mais on peut le dire (que l'Eglise peut innover) par rapport à un grand nombre de choses.
Je ne vois nulle part dans la Révélation une justification de cet axiome que la liturgie soit immuable.

Ce qu'il faut maintenir, c'est que la liturgie est reçue, non pas fabriquée : cette idée était chère à Benoît XVI, et elle s'enracine dans l'Ecriture Sainte : "Je vous ai pourtant transmis, moi, ce que j’ai reçu de la tradition qui vient du Seigneur: la nuit même où il était livré, le Seigneur Jésus prit du pain, puis, ayant rendu grâce, il le rompit, et dit: «Ceci est mon corps, donné pour vous. Faites cela en mémoire de moi.» Après le repas, il fit de même avec la coupe, en disant: «Cette coupe est la nouvelle Alliance établie par mon sang. Chaque fois que vous en boirez, faites cela en mémoire de moi.»" (1 Co 11, 23ss)
Cependant les différents rites de l'Eglise, qui s'enracinent dans les façons de faire des Apôtres, montrent que ceux-ci se sont adaptés aux cultures des gens auxquels ils s'adressaient - je ne vois pas comment justifier, autrement, la diversité de ces rites. Or les cultures des hommes ne varient pas seulement dans l'espace, elles varient aussi dans le temps. C'est pourquoi les Pères conciliaires ont eu raison de penser que des adaptations devaient être faites pour les gens de notre temps. Mais bien sûr, il faut considérer non pas les modes passagères, mais distinguer les mouvements de fond.

C'est ce que l'Eglise fait depuis l'apparition du rationalisme à l'époque moderne, et Sacerdos Simplex a eu bien raison de souligner que c'est à la demande de Dieu qu'elle l'a fait.
Puisque le rationalisme dessèche l'esprit, il fallait trouver un moyen de toucher quand même les âmes. Ainsi des fêtes ont été rajoutées, dont le caractère populaire nous montre bien la légitimité pastorale - et ce mot ne devrait pas faire peur à ceux qui se souviennent que Jésus se présente comme le Bon Pasteur ! Alors, oui, vivent les fêtes de dévotion !
Je ne peux que réfuter l'affirmation que ces fêtes soient des fêtes "d'idées" : la Trinité, c'est Dieu, et Dieu n'est pas une idée, c'est un Être, et même l'origine de tous les êtres. Le Saint Sacrement, ce n'est pas une idée : c'est l'origine de toute la liturgie chrétienne, et l'on voit mal comment on pourrait dire que la liturgie n'est au service que d'une idée ! Marie, Mère de l'Eglise, ce n'est pas une idée, c'est une personne, la plus chère au coeur de Jésus, et sa maternité sur l'Eglise n'est pas une idée, c'est un fait, qu'il est bon de célébrer juste après la Pentecôte - car même si l'on reconnaît des antécédents à l'Eglise avant la Pentecôte (comme le Peuple de Dieu de l'Ancien Testament, ou la Sainte Famille dans le Nouveau, etc.), du moins c'est à partir de la Pentecôte que l'Eglise est en possession de tout ce que le Christ a voulu lui donner, en sorte que cette date est à juste titre considérée comme celle de la naissance de l'Eglise.

Bref, vous le voyez, cher Chicoutimi, je suis bien d'accord avec vous : il faut rétablir l'octave de la Pentecôte, mais dans cette octave rétablie la célébration de Marie Mère de l'Eglise devra avoir sa place.

Votre dévoué Paterculus


  Envoyer ce message à un ami


 L'octave de la Pentecôte et Marie Mère de l'Église par Chicoutimi  (2020-06-01 16:45:23)
      Il y a, à mon humble avis, une confusion par Montes Gelboe  (2020-06-01 17:37:39)
          Oui. J'ajoute par Yves Daoudal  (2020-06-01 18:10:09)
              Et Saint Thomas Beckett ? par Vox clamantis  (2020-06-01 19:25:55)
                  [réponse] par Yves Daoudal  (2020-06-01 20:30:26)
                  En effet par Turlure  (2020-06-02 15:46:30)
                      Octaves par Lycobates  (2020-06-02 16:16:48)
                          Octave simple en effet par Turlure  (2020-06-02 16:34:12)
                              1911 par Lycobates  (2020-06-02 16:42:51)
                              De toutes manières par Regnum Galliae  (2020-06-02 16:44:05)
              Mais un développement est toujours possible... par Chicoutimi  (2020-06-01 19:42:08)
                  Après saint Léon le Grand... par Yves Daoudal  (2020-06-01 20:20:47)
                      Dans ce cas que faites-vous du grégorien ? par Vox clamantis  (2020-06-01 20:40:42)
                      Pour ce qui remonte à saint Léon le Grand... par Chicoutimi  (2020-06-01 21:00:52)
          Fêtes "nouvelles" : Objections... par Sacerdos simplex  (2020-06-01 20:41:20)
      Enrichissement réciproque ? par vistemboir2  (2020-06-01 18:52:57)
          Benoît XVI évoquait... par Chicoutimi  (2020-06-01 19:14:57)
      Bien d'accord avec vous ! par Paterculus  (2020-06-01 22:07:09)
          Grand merci M. L'abbé... par Chicoutimi  (2020-06-01 22:34:36)
          Intéressant par Peregrinus  (2020-06-02 19:14:56)
              Sensus Ecclesiae par Paterculus  (2020-06-02 20:57:46)
                  L'observation des faits montre que par Regnum Galliae  (2020-06-03 11:19:03)
                      Très bien dit par Jean-Paul PARFU  (2020-06-04 00:39:35)
                      Que pouvez-vous donc bien en savoir ? par Paterculus  (2020-06-05 20:50:16)
                  Peut-être pouvez-vous ... par Lycobates  (2020-06-03 12:58:27)
                      A vue de nez... par Paterculus  (2020-06-03 22:51:02)
      La suppression de l'Octave de la Pentecôte était nécessaire ... par Ion  (2020-06-01 23:35:04)
          Ça c'est l'argument des réformateurs... par Chicoutimi  (2020-06-02 03:24:14)
              Je ne pense pas ... par Ion  (2020-06-02 08:59:53)
                  Le cardinal Jacques Martin était un menteur. par Yves Daoudal  (2020-06-02 12:12:09)
              Mais le vôtre est irréfutable ! par vistemboir2  (2020-06-02 09:31:03)
                  Certes, mais ... par Lycobates  (2020-06-02 14:35:16)
              Oui, aucune nécessité ! par Paterculus  (2020-06-02 21:09:41)
          C'est une totale méconnaissance par Yves Daoudal  (2020-06-02 12:19:58)
          Pourquoi écrivez-vous cela ? par Regnum Galliae  (2020-06-02 13:49:12)


29 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]