Et si vous parliez de votre projet immobilier avec un liseur du Forum ? Cliquez ici pour plus d’informations.
[ Me connecter ]
Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Contexte et motifs
par Peregrinus 2020-05-20 13:40:13
Imprimer Imprimer

Le décret du 6 décembre donne un coup d'arrêt à la déchristianisation active et militante de l'automne, lancée en octobre-novembre 1793, à Paris par la Commune, dans les départements par les sociétés populaires ou par certains représentants en mission, Fouché notamment.

Avant octobre 1793, le culte constitutionnel n'a eu à subir que peu d'atteintes directes : des processions ont encore pu avoir lieu dans les rues de Paris à la Fête-Dieu 1793, et la Constitution de juin 1793 a été accueillie dans les départements par des Te Deum dans les paroisses constitutionnelles.

Les choses changent assez brutalement au moment où commence la déchristianisation de l'an II (le terme n'est pas de l'époque, le mot ayant été forgé au siècle suivant par Mgr Dupanloup ; il fait l'objet de discussions assez vives, mais son usage me paraît commode et justifié ; sur ce problème, on peut lire Bernard Plongeron, Serge Bianchi ou Michel Vovelle). Une petite minorité, mi-bourgeoise, mi-populaire, proche politiquement des hébertistes, lance à l'automne une offensive très radicale contre le clergé en demandant la déprêtrisation, c'est-à-dire la renonciation aux fonctions ecclésiastiques, accompagnée de la livraison ou de la destruction des lettres de prêtrise, voire du mariage ou de la pure et simple apostasie. Dans le même temps, les églises sont fermées, de nombreux clochers abattus, les reliques détruites au milieu de grandes mascarades anticléricales. À Paris, c'est la Commune, tenue par les hébertistes, et non la Convention, beaucoup plus réservée, qui a mené cette offensive contre la religion chrétienne. Par peur des éléments les plus extrémistes, l'Assemblée a néanmoins suivi le mouvement en s'efforçant de l'encadrer, selon le processus de radicalisation contrôlée qui caractérise l'ensemble de sa conduite, pour reprendre les termes de Jean-Clément Martin. La Convention a donc appuyé la laïcisation du calendrier ou la célébration d'une abominable fête de la Raison à Notre-Dame.

Ni Robespierre, ni Danton n'étaient favorables à cette offensive contre le christianisme où ils ont vu non sans raison une manœuvre des hébertistes pour mettre en difficulté la Convention. Robespierre de plus redoutait les effets de la déchristianisation violente sur la société. L'évêque intrus de Paris, Gobel, qui avait jugé prudent de se démettre de ses fonctions à la barre de la Convention, a ainsi été accusé par Robespierre d'avoir favorisé l'athéisme par sa conduite.

Au 6 décembre, Robespierre soutenu par les dantonistes reprend donc la main sur la question religieuse en arrêtant l'offensive hébertiste. Hébert lui-même a dû se défendre par la suite de toute animosité à l'encontre du "sans-culotte Jésus". Le mouvement de déprêtrisation a alors fortement ralenti, les mascarades antireligieuses et les attaques contre les symboles de la religion chrétienne ont diminué en intensité.

Le décret du 6 décembre a eu de ce point de vue des conséquences réelles tout en préparant le culte de l'Être Suprême, conçu par Robespierre comme une réaction à la déchristianisation radicale des hébertistes, le christianisme même constitutionnel n'étant plus jugé récupérable à cette date. Mais il a fallu attendre l'époque de la réaction thermidorienne pour que le culte public reprenne.

Peregrinus


  Envoyer ce message à un ami


 La bonne nouvelle du soir ! De la part du Conseil d’État par Athanase  (2020-05-18 19:35:40)
      Bonne surprise par Johanis  (2020-05-18 19:54:23)
          Certains vont se trouver un peu corniauds par Donapaleu  (2020-05-18 19:57:21)
          Pourquoi "Les Evêques" ? par Philippilus  (2020-05-18 20:15:29)
              Le monde en noir et blanc par Johanis  (2020-05-18 20:51:50)
                  Pendant ce temps, le monde en tout violet par Philippilus  (2020-05-18 21:39:07)
          Il ne change pas de stratégie par Jean-Paul PARFU  (2020-05-19 07:12:48)
      Les termes sont forts par Attente ac devote  (2020-05-18 19:55:53)
          Oui et non par Lux  (2020-05-18 21:03:11)
      Communiqué de Civitas par Saint Blaise  (2020-05-18 20:15:03)
          Avez-vous remarqué : 8 jours... par Aliocha  (2020-05-18 20:25:28)
      Bof bof par Meneau  (2020-05-18 20:23:54)
          On n’annule pas un texte en une semaine ! par Athanase  (2020-05-18 20:32:55)
              Les deux... par Meneau  (2020-05-18 20:43:06)
                  C'est un référé liberté, pas un recours pour excès de pouvoir. par Lux  (2020-05-18 20:59:01)
                      En effet par Peregrinus  (2020-05-18 21:49:35)
                          Comparaison intéressante avec Robespierre par Lux  (2020-05-19 08:44:53)
                              Texte du décret par Peregrinus  (2020-05-19 11:57:13)
                                  Qu'est-ce qui l'a motivé ? par Lux  (2020-05-19 15:24:31)
                                      Contexte et motifs par Peregrinus  (2020-05-20 13:40:13)
                      En réalité, la requête de Civitas a bien été rejetée par Athanase  (2020-05-18 22:44:52)
                          Logique et pas grave par Lux  (2020-05-18 22:59:30)
                  Lisez-vous ! par Athanase  (2020-05-18 21:13:55)
                      Oui par Meneau  (2020-05-18 21:20:43)
          Vu que l'interdiction est "manifestement illégale"... par John DALY  (2020-05-18 21:39:42)
              Ne nous emballons pas par Meneau  (2020-05-18 22:09:20)
                  On vous a déjà répondu Meneau par John DALY  (2020-05-18 22:23:02)
                  Lisez l'ordonnance du juge des référés du Conseil d'État par Athanase  (2020-05-19 15:34:56)
          Oui mais le texte a été déclaré illégal ! par Donapaleu  (2020-05-18 21:48:48)
              Excusez moi par Donapaleu  (2020-05-18 21:51:08)
                  Au contraire... par John DALY  (2020-05-18 22:06:02)
      L'Express illustre son article sur le sujet par... une mosquée par Gaspard  (2020-05-18 21:21:35)
      La CEF « prend acte » ! Même pas se réjouit etc. par Gaspard  (2020-05-18 21:40:44)
          Les célébrations seront permises, dit la CEF par Roubine  (2020-05-18 22:00:04)
          Merci à Mgr Aillet par Mary-Kate  (2020-05-19 08:31:22)
              Où trouvez vous les remerciements de Mgr Aillet ? par Donapaleu  (2020-05-19 11:27:38)
                  Sur son compte twitter par Mary-Kate  (2020-05-19 12:39:47)
      aucun rapport avec la fête prochaine musulmane ? par JVJ  (2020-05-18 22:17:26)
          Si et aussi Chavouot! par Germanicus  (2020-05-18 22:22:20)
      DEO GRATIAS ! par FilsDeMarie  (2020-05-18 22:31:46)
      Le coeur de l'argumentation du Conseil d'Etat dans cette affaire par Lux  (2020-05-18 23:18:18)
          Merci par NLC  (2020-05-19 15:18:50)
              Oui exactement par Lux  (2020-05-19 16:04:54)


52 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]