Soutenez l’abbaye du Barroux en passant commande auprès de sa boutique en ligne !
[ Me connecter ]
Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Les antonymes ...
par Glycéra 2019-08-22 18:52:56
Imprimer Imprimer


Les antonymes sont de deux sortes :
- les antagonistes, qui s'excluent quand on les cite ensemble : chaud/froid, élu/battu, né/foetus, droite/gauche,
- les complémentaires quand ils servent à distinguer des parties d'un tout : gauche/droite(dans l'espace décrit), nuit/jour(dans le cycle circadien), mâle/femelle (dans l'espèce fertile)
On parle même d'antonymie réciproque : père/fils, donneur/receveur / patron/ouvrier, maître/élève, etc.


L'amusant est qu'on peut retrouver ces couples dans les deux catégories, selon le point de vue du locuteur. Les politiques ont intérêt, pour se faire valoir, à les placer en position de combat, pour s'afficher, eux et leurs soutiens fidèles, vainqueurs, donc ayant droit aux trésors des privilèges du "pouvoir".



Avez-vous imaginé que je voulais supprimer cette notion d'antonymie de l'enseignement ?

Aussi ne disais-je pas qu'il est inutile d'apprendre ces mots, ces qualificatifs. Point du tout !

Je disais qu'il est malheureux, nocif, porteur de déviance de les appeler "contraires", et d'insister sur leur incompatibilité, porteuse de guerre ou d'hostilité suite d'incompatibilité, avant de montrer qu'ils sont deux faces d'une même unité.

Vous aurez moins de tensions dans la famille si masculin n'est pas contraire de féminin, mais s'il est complémentaire, et si la réunion des deux est porteurs de grâces, comme dans la Trinité où le Père et le Fils ne sont nullement contraires.



Il est meilleur d'enseigner d'abord et avant tout, que les choses sont unes, et que leurs parties vont ensemble. Ensuite seulement, on enseignera à nommer les parties. Dieu est Un, puis il crée et sépare. La création sort de l'Unité, et n'est pas le fruit de luttes entre les parties, ni même un assemblage collé des morceaux disséqués.


Voyez-vous où allait mon propos ?
Je l'espère.

Avec mes bonnes salutations
Glycéra




  Envoyer ce message à un ami


 Féminisme ou genderisme : on ne peut avoir le beurre et l'argent du beurre par Candidus  (2019-08-19 06:14:57)
      Merci cher Candide ! par Aigle  (2019-08-19 12:37:25)
      Oui mais non ! par Meneau  (2019-08-22 14:19:54)
          "fibre maternelle" par Meneau  (2019-08-22 14:26:34)
      Aboutissement d'un célèbre choix bien/mal à l'Arbre du Paradis ? par Glycéra  (2019-08-22 14:56:43)
          Apprentissage des contraires par Meneau  (2019-08-22 15:28:55)
              Ne restez-vous pas au niveau apparent, superficiel des observations ? par Glycéra  (2019-08-22 16:22:41)
                  -1 est le contraire de 1 par Luc de Montalte  (2019-08-22 18:23:07)
                      Les antonymes ... par Glycéra  (2019-08-22 18:52:56)
                          Antonyme par Luc de Montalte  (2019-08-22 19:20:41)
                          Le problème... par Meneau  (2019-08-22 21:54:45)
                              Vous inversez les causes et les conséquences ! par Glycéra  (2019-08-22 22:35:30)
                                  Mais non par Meneau  (2019-08-22 23:52:02)
                                      Dieu fait avec la nature qu'Il crée, et non contre, ni malgré ... par Glycéra  (2019-08-23 10:07:24)
                                  Non ! par Luc de Montalte  (2019-08-23 01:41:37)
                                      Précision des mots ... par Glycéra  (2019-08-23 10:20:45)
                                          Précision des mots par Luc de Montalte  (2019-08-24 22:52:36)
          De même par Luc de Montalte  (2019-08-22 18:51:31)
              Un homme vit, change, progresse, et reste un en lui-même par Glycéra  (2019-08-22 19:02:43)
                  Oui par Luc de Montalte  (2019-08-22 19:18:14)
      Tout royaume divisé contre lui-même va à sa perte par Regnum Galliae  (2019-08-22 18:17:06)


65 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]