La boutique de l’Espérance, partenaire historique du Forum catholique !
[ Me connecter ]
Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

oui et non au cas par cas mais votre idée est sur la voie
par Luc Perrin 2020-11-19 11:51:53
Imprimer Imprimer

- au cas par cas puisque plusieurs avaient acquis une certaine notoriété AVANT Vatican II, Marthe Robin commence à être connue à la fin des années 1920 début des années 1930, les Foyers de Charité commencent (modestement) peu avant la guerre. C'est vrai pour Maciel qui démarre sous Pie XII et fait l'objet dès les années 1950 de signalements qui sont écartés.

- avec la "nouvelle évangélisation" (dès 1975) qui amplifie dès Paul VI le Renouveau charismatique catholique et inclut une série de mouvements plus anciens ou qui surgissent des années 1960 à 1980 et ensuite, il y a une volonté de rassembler sous un "drapeau" en effet des groupes très variés. Jean Paul II et sa Curie ont oeuvré dans ce sens pour donner une visibilité à une dynamique missionnaire.

- mais cette dynamique missionnaire est réelle : les tares qui se dévoilent au fil du temps ne peuvent pas oblitérer le fait qu'effectivement ces groupes et mouvements ont largement formé la colonne vertébrale de la "génération Jean Paul II" prolongée sous Benoît XVI avec un essoufflement déjà perceptible. Les premiers scandales publics ayant émergé depuis la fin des années 1990 et plus encore après 2002. L'affaire Maciel, son pic, se déroule au moment où la carrière de McCarrick connaît un bond en avant : désigné pour le siège de la capitale et créé cardinal en 2001.

- pour rebondir sur votre idée, l'effort de visibilité du dynamisme a porté en lui le meilleur (témoignage public, enthousiasme, effet d'entraînement dans une frange de la jeunesse avec les JMJ bien sûr) mais aussi le pire : "cachez ce sein que je ne saurais voir" ou plutôt les multiples turpitudes qui saperaient la relative crédibilité de cet effort missionnaire.
A la culture du secret et de l'entre-soi s'est ajouté la volonté de préserver à tout prix les fleurons de la "Nouvelle évangélisation".

Certes celle-ci est reliée dans le discours à Vatican II mais bien des groupes sont antérieurs, je l'ai souligné, - ne nous laissons pas prendre à la rhétorique vaticane pas plus hier qu'aujourd'hui -, elle a toutefois pour Paul VI Jean Paul II et Benoît XVI (qui crée un dicastère dédié) un but d'illustrer l'herméneutique de réforme dans la continuité.

Par opposition aux groupes nombreux mais de petits effectifs qui défendent la position actuelle de Vatican II comme herméneutique de rupture, et cherchent un compromis plus ou moins étendu avec la Modernité.

Comme le label "Nouvelle évangélisation", le label "conciliaire" ou "Vatican II" est large et couvre toutes sortes de produits pas forcément en harmonie.


  Envoyer ce message à un ami


 retour sur le livre du P. Conrad de Meester par Luc Perrin  (2020-11-18 17:05:57)
      Merci beaucoup ! par JVJ  (2020-11-18 17:56:12)
      Vous faites remarquer par Thierry  (2020-11-18 18:18:53)
          oui et non au cas par cas mais votre idée est sur la voie par Luc Perrin  (2020-11-19 11:51:53)
      Merci beaucoup par Eudoxie  (2020-11-18 21:19:19)
          Eudoxie par Sombreval  (2020-11-19 12:17:36)
              Do you speak french? par Eudoxie  (2020-11-19 19:34:58)
              le ridicule ne tue pas Sombreval heureusement par Luc Perrin  (2020-11-21 15:11:20)
                  le risque de guerre nucléaire n'a hélas rien de "mdr" par Luc Perrin  (2020-11-21 15:51:21)
      La raison pour laquelle le rapport de Conrad de Meester n’a pas été retenu par gégé81  (2020-11-21 14:08:49)
          pas très percutant car le point débattu est le moindre par Luc Perrin  (2020-11-21 15:42:47)


166 liseurs actuellement sur le forum
Le FC en deuil
[Valid RSS]