[ Me connecter ]
Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

[réponse] quelques notes éparses sur cette délicate question de la communion dans la main ou sur la langue.
par Francis Dallais 2020-11-17 22:24:36
Imprimer Imprimer

Voici quelques notes éparses sur cette délicate question de la communion dans la main ou sur la langue. Un vrai travail de recherche serait nécessaire tellement la question est complexe. Il me paraît certain que dans l'Eglise primitive, la communion était donnée dans la main, dans un grand esprit de respect et d'adoration. Les textes sont nombreux chez les Pères (Origène, Tertullien, Cyrille de Jérusalem, Jean Chrysostome, Ephrem, Jérôme, Augustin etc.)

Affirmer que cette manière fut exclusive est sans doute bien téméraire. Incontestablement, à partir du IV ème siècle (mais peut-être avant ?) avec la croissance des communautés chrétiennes, et aussi un certain relâchement dû à la fin des persécutions, les évêques prirent progressivement de nouvelles dispositions. Il ne faut pas oublier qu'à cette époque tout le monde communiait sous les deux espèces. Afin d'éviter toute profanation ou sacrilège, il fut décidé que seuls l'évêque et le prêtre seraient autorisés à donner la communion dans la bouche au moyen d'une cuiller ou par intinction. Comme toujours cela s'imposa progressivement, tant en Orient qu'en Occident.

Une chose est certaine, l'argument du voile qui aurait recouvert la main, est, pour ce que j'en connais, jamais évoqué. Je ne retrouve pas la référence d'une lecture faite jadis où saint Césaire d'Arles (470-542) dans un sermon où il parle de la communion dans la main demande aux femmes de porter un voile de lin sur la main.
Mais chez les "modernes", l'argument est utilisé de façon spécieuse. Tous ceux qui défendent la réception dans la main ne sont pas dans l'état d'esprit des glorieux Pères !


Communion dans la main ou sur la langue ?

Dans les premiers siècles on prenait en main le pain eucharistique, puis on buvait au calice. Parmi les sources qui en rendent compte, il convient de citer la cinquième catéchèse mystagogique de saint Cyrille de Jérusalem vers 347, 350 :

« Quand tu t’approches, ne t’avance pas les paumes étendues, ni les doigts disjoints ; mais fais de ta main gauche un trône pour ta main droite, puisque celle-ci doit recevoir le Roi, et, dans le creux de ta main, reçois le corps du Christ, disant : « Amen »… Puis prends le saint corps et veille à n’en rien perdre. Car ce que tu perdrais, c’est comme si tu étais privé de l’un de tes membres. (Saint Cyrille de Jérusalem, Catéchèses mystagogiques, Sources Chrétiennes, V, 21, p. 170-173)

Voir aussi saint Ambroise dans son ouvrage De Sacramentis IV, 25, in Sources Chrétiennes 25 bis, 114-115.
L'Église antique veillait à ce que la réception du Corps du Seigneur dans la main fût accompagnée d'une attitude extérieure de profonde adoration, comme on peut le constater dans cette homélie de Théodore de Mopsueste (350-428) (Hom. Catech. XVI, 27) :

« Que chacun de nous s'approche pour communier, comme s'il payait une sorte de dette par son adoration, en faisant une profession de foi en recevant le Corps du Roi. Toi, pourtant, après avoir reçu le Corps du Christ dans tes propres mains, adore-le avec grand amour et sincérité, fixe-le de tes yeux et embrasse le ! … Incline-toi profondément en recevant le Corps du Seigneur et porte-le directement dans la bouche, avec la paume de la main droite et non de la main gauche. »

Saint Ambroise dans son ouvrage De Sacramentis IV, 25,

Dans la liturgie de l’apôtre saint Jacques et la Liturgie des Constitutions apostoliques (VIII, 13, 15), les fidèles recevaient séparément le pain et le vin eucharistiques.

Toujours est-il qu’au temps de saint Jean Chrysostome on donnait toujours la communion dans la main jusqu’à ce que dernier mette fin à cette pratique par l’introduction de la cuiller dans l’usage liturgique pour distribuer le corps et le sang du Christ dans la bouche, et ce pour éviter une utilisation de l’Eucharistie à des fins magiques. C’est pour avoir été confronté à cette situation qu’il interdit de donner l’Eucharistie dans la main et ordonna de la donner directement dans la bouche au moyen d’une cuiller (Cf. Henryck Paprocki, Le mystère de l’Eucharistie. Genèse et interprétation de la liturgie eucharistique byzantine, éd. Du Cerf, 1993, p.361)

Saint Basile (330-379) dit clairement que recevoir la communion de ses propres mains n'est permis qu'en temps de persécution ou, comme dans le cas des moines au désert, lorsqu'il n'y a ni prêtre ni diacre pour la distribuer. (Lettre 93)

Déjà au Vème siècle, le Pape saint Léon le Grand (440-461) témoigne de cette pratique traditionnelle. Dans son commentaire sur le sixième chapitre de l'Évangile de saint Jean, il mentionne que la communion dans la bouche est d'un usage courant : On reçoit dans la bouche ce que l'on croit par la foi [2]. Le Pape ne parle pas comme s'il introduisait une nouveauté, mais comme s'il s'agissait d'un fait bien établi. Un siècle et demi plus tard, mais toujours trois siècles avant que la pratique (selon ce que nous lisons plus haut) ait été prétendument introduite, le Pape Grégoire le Grand (590-604) en est lui aussi le témoin. Dans ses dialogues (Romain 3, c. 3) il rapporte que le Pape saint Agapet accomplit un miracle durant la messe après avoir placé le Corps du Seigneur dans la bouche d'une personne. Jean le Diacre nous parle également de la manière dont ce Pape distribuait la sainte communion. Ces témoins remontent au cinquième et au sixième siècle. Comment peut-on raisonnablement affirmer que la communion dans la main était la pratique officielle qui s'est poursuivie jusqu'au dixième siècle ? Comment peut-on affirmer que la communion sur la langue est une invention médiévale ?


  Envoyer ce message à un ami


 Monsieur de Paris par Nemo  (2020-11-17 15:00:26)
      Bref, par Justin Petipeu  (2020-11-17 15:40:26)
      Mgr Aupetit charge les prêtres « qui font n’importe quoi » par Gaspard  (2020-11-17 15:54:11)
          Ci-dessus: script de l'intervention de Mgr Aupetit par Gaspard  (2020-11-17 16:10:29)
      après deux écoutes par Attente ac devote  (2020-11-17 15:55:22)
      bis in idem par Adso  (2020-11-17 16:04:15)
      oui, Nemo, vous avez raison par Francis Dallais  (2020-11-17 16:06:43)
      Ignoble par Peregrinus  (2020-11-17 16:37:55)
          Il ne faut pas généraliser... par Nemo  (2020-11-17 23:34:18)
              Oui par Peregrinus  (2020-11-18 09:46:01)
          Expérience inverse par Sic transit  (2020-11-18 10:45:52)
              Oui par Nemo  (2020-11-18 12:49:19)
      J’en ferai quand même un... par Nemo  (2020-11-17 16:42:41)
          Exactement par Peregrinus  (2020-11-17 18:05:16)
      Mon Dieu, sont-ils des Judas ? par Glycéra  (2020-11-17 17:00:30)
      Le Bon Dieu par Eti Lène  (2020-11-17 17:03:19)
      Ch. d'Ornellas et Praud ce matin : les évêques se planquent ! par JVJ  (2020-11-17 18:34:04)
      Petit rappel par Ennemond  (2020-11-17 18:54:36)
          Sauf cinq en effet par Ptitlu  (2020-11-17 19:26:23)
              Évêques jureurs d'Ancien Régime par Peregrinus  (2020-11-17 19:56:48)
                  l'évêque d'Orléans s'est marié ! par JVJ  (2020-11-17 20:07:17)
                      Tout à fait par Peregrinus  (2020-11-17 20:20:31)
                          J'aimerais lire des choses récentes sur La Luzerne par JVJ  (2020-11-17 20:46:00)
                              La Luzerne, Jarente d'Orgeval par Peregrinus  (2020-11-17 22:48:35)
                                  merci beaucoup ! par JVJ  (2020-11-18 15:38:40)
                                      Lâcheté et haine de l'Église par Peregrinus  (2020-11-18 22:40:17)
                  Viviers évidemment par Ptitlu  (2020-11-17 20:32:17)
      Tollo suppositum ! par Paterculus  (2020-11-17 19:03:59)
          Je pense que vous partez d'un mauvais présupposé par Donapaleu  (2020-11-17 19:24:10)
              ils devront obéir par Non volumus ignorare  (2020-11-17 20:07:03)
              Même présentée ainsi, la destruction du pays... par Paterculus  (2020-11-17 20:08:57)
              Donapaleu rien n'est établi par des chiffres et des études du discours Véran- [...] par Luc Perrin  (2020-11-18 16:01:09)
                  Bien d'accord par Paterculus  (2020-11-18 18:00:02)
          Je suis en total désaccord par Nemo  (2020-11-18 09:20:57)
      ô! que c'est petit par Cristo  (2020-11-17 20:39:32)
      La communion sur la langue date du 6è siècle ? par Regnum Galliae  (2020-11-17 21:03:10)
          On pourrait lui dire que le titre d'archevêque est très récent par JVJ  (2020-11-17 21:48:36)
           [réponse] quelques notes éparses sur cette délicate question de la communion [...] par Francis Dallais  (2020-11-17 22:24:36)
      Twitter par Nemo  (2020-11-17 22:04:47)
          J'espère que la hotte de St Nicolas sera vide aussi par Ptitlu  (2020-11-17 23:55:47)
          Un twitteur souhaite la séparation de Mgr Aupetit et de l'État par Gaspard  (2020-11-18 10:01:47)
      Cher Nemo, cher ami par Vassilissa  (2020-11-17 22:53:21)
          Petit (s) conseils par Non volumus ignorare  (2020-11-18 07:48:46)


136 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]