[ Me connecter ]
Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Et la suite n'est pas mieux !
par jl d'André 2019-11-18 10:41:09
Imprimer Imprimer

Voici ce qu'il est dit dans Nostra Aetate de la religion juive :

Encore que des autorités juives, avec leurs partisans, aient poussé à la mort du Christ (13), ce qui a été commis durant sa passion ne peut être imputé ni indistinctement à tous les Juifs vivant alors, ni aux Juifs de notre temps.


On joue ici à fond sur l'ambiguïté du mot "juif" !
Si on le prend dans le sens d'une personne de race juive, la formule est évidemment vraie puisque la sainte vierge et les disciples fidèles par exemple ne sauraient se voir imputer la mort du christ !
Mais, si on le prend dans son sens de personne de religion juive et même de cette religion juive actuelle qui n'a rien à voir avec la religion juive de l'ancien testament (même si elle en a conservé les rites extérieurs), c'est une contre-vérité évidente : à l'époque du christ, les seuls adeptes de cette nouvelle religion juive qui est en train de se créer sont justement ceux qui réclament la mort de Notre Seigneur. Et aujourd'hui encore, il est impossible de professer la religion juive sans approuver dans son cœur la condamnation à mort du christ, puisque parfaitement conforme à la loi juive si on persiste à nier la divinité de Notre Seigneur.

Quant à ce qui est dit de la religion musulmane :

L'Eglise regarde aussi avec estime les musulmans, qui adorent le Dieu Un, vivant et subsistant, miséricordieux et tout-puissant, créateur du ciel et de ta terre (5), qui a parlé aux hommes. Ils cherchent à se soumettre de toute leur âme aux décrets de Dieu, même s'ils sont cachés, comme s'est soumis à Dieu Abraham, auquel la foi islamique se réfère volontiers. Bien qu'ils ne reconnaissent pas Jésus comme Dieu, ils le vénèrent comme prophète; ils honorent sa mère virginale, Marie, et parfois même l'invoquent avec piété. De plus, ils attendent le jour du jugement où Dieu rétribuera tous les hommes ressuscités. Aussi ont-ils en estime la vie morale et rendent-ils un culte à Dieu, surtout par la prière, l'aumône et le jeûne.

Si, au cours des siècles, de nombreuses dissensions et inimitiés se sont manifestées entre les chrétiens et les musulmans, le Concile les exhorte tous à oublier le passé et à s'efforcer sincèrement à la compréhension mutuelle, ainsi qu'à protéger et à promouvoir ensemble, pour tous les hommes, la justice sociale, les valeurs morales, la paix et la liberté.


Je dédie cela aux milliers de victimes actuelles du terrorisme islamique.


  Envoyer ce message à un ami


 Nostra Aetate, un exemple d'ambiguïté conciliaire par Candidus  (2019-11-17 15:02:36)
      je serais plus de l'avis Du Père Michel Viot par Paxtecum  (2019-11-17 18:20:25)
          Vous admettez donc qu'il y a une ambigüité par Meneau  (2019-11-17 18:42:47)
      "La seconde interprétation" par AVV-VVK  (2019-11-17 18:29:39)
      Ce n'est ques trop clair par ReneComte  (2019-11-17 18:51:31)
      C'est parce qu'il y a ces "parcelles" que la mission est nécessaire.. [...] par Fenestri  (2019-11-18 10:02:50)
      Et la suite n'est pas mieux ! par jl d'André  (2019-11-18 10:41:09)
          Oui jl André ! par Jean-Paul PARFU  (2019-11-18 11:52:40)


42 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]