[ Me connecter ]
Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

le temps passe et on oublie les décisions magistérielles par Luc Perrin 2018-01-13 20:03:26 Imprimer Imprimer

au fil des années.

Tout cela remonte à Liturgiam authenticam (sous Jean-Paul II) qui elle-même procède de la méga-guerre entre le Saint-Siège et les officines qui produisent aux USA notamment la/les versions en langue anglaise.

Comme cela s'applique à tous, très, très, très lentement les groupes de langue épiscopaux et leurs experts : nous arrivons parmi les derniers mais les nations germaniques n'ont pas même commencé et les Allemands ont même dit à Benoît XVI qu'ils ne le feraient pas !

C'est fait en langue anglaise et espagnole et les anomalies les plus hurlantes ont bien été rectifiées, contrairement à ce qui est dit dans le fil.

La CEF a introduit fin 2017 la correction et tant mieux !

Entre temps, le pape François a fait faire machine arrière toute à 1963, en prenant le contre-pied en la matière de tous ses prédécesseurs depuis le Bienheureux Paul VI, en minimisant le pouvoir de contrôle du dicastère romain par rapport aux groupes de conférences épiscopales. Ce qui est conforme à une lecture stricte du texte conciliaire de 1963, appliqué on le voit comme les promesses électorales : quand cela arrange on est fidèle à la lettre, quand cela dérange on s'en émancipe sans vergogne.

Pour Glycéra, la polémique a été immédiate et a continué constamment depuis 1966. Bien des évêques et des théologiens français furent horrifiés à l'époque mais on a fait "bloc" en public avec l'inepte traduction pour l'unique raison que "l'oecuménisme" était en jeu : la bêtise a été arrachée par les experts protestants (certains pas même tous !), tout le monde a cru que les évêques et les hiérarques protestants ensemble bloqueraient la sottise mais comme souvent, les responsables se reposent sur les experts ...

L'histoire de ce désastre a été faite par un historien - sympathisant (Florian Michel) de l'ex-traduction bizarre - qui raconte cela par le menu, archives à l'appui.

Quand la forme ordinaire s'améliore même si c'est bien tard, réjouissons-nous plutôt. Deo gratias.

ps. un cas de plus à méditer pour "l'obéissance dans l'Église" qui a plus de visages que Fantomas.

  Envoyer ce message à un ami



La discussion

images/icones/hein.gif Un goût de redites... Justifier le "Ne nous laissez pas entrer en tentation [...] par Glycéra (2018-01-12 15:22:17)
     images/icones/hein.gif Les autres pays ? par Alicia89 (2018-01-13 10:08:39)
         images/icones/neutre.gif Polémique très franco-française par Candidus (2018-01-13 14:13:29)
             images/icones/neutre.gif Le version orthodoxe en grec.. par Minger (2018-01-13 21:49:47)
     images/icones/info2.gif le temps passe et on oublie les décisions magistérielles par Luc Perrin (2018-01-13 20:03:26)
     images/icones/neutre.gif [réponse] par Argali (2018-01-14 09:03:56)



16 liseurs actuellement sur le forum
M'abonner au flux RSS