La boutique de l’Espérance, partenaire historique du Forum catholique !
[ Me connecter ]
Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Puisqu'on parlait de Matines...
par Eucher 2011-04-04 16:27:54
Imprimer Imprimer

Je me posais la question l'autre jour en les disant: d'où proviennent les textes des leçons patristiques dans les éditions préconciliaires du bréviaire? Autrement dit, est-ce que l'édition scientifique de ces textes (Mauristes, [Migne, admettons], le Corpus de Berlin, celui de Vienne, etc.) s'est répercutée sur les textes liturgiques? Le principe historiciste et scientifique de la réforme post-conciliaire, évidemment, impose les éditions les plus "fiables" (ce qui entraînera fatalement, là aussi, la révolution perpétuelle au fur et à mesure de nouvelles éditions chez Sources Chrétiennes, le Corpus Christianorum, et d'autres séries entreprises plus récemment). Mais y a-t-il eu, avant le Concile, un principe de conservation, la "fiabilité" d'un texte cédant la place à l'autorité qu'octroie l'usage (analogiquement au texte "Romain" du Ps 94 retenu, avec son "quoniam non repellet Dominus plebem suam")?
Une étude a-t-elle été faite à ce sujet?
Merci à qui m'aura éclairé,

Eucher.


  Envoyer ce message à un ami


 Puisqu'on parlait de Matines... par Eucher  (2011-04-04 16:27:54)
      A côté... par Nemo  (2011-04-04 19:05:23)
          "on va vite tomber dans une révolution perpétuelle" par Eucher  (2011-04-04 20:25:41)
      A mon avis, par Yves Daoudal  (2011-04-04 19:22:17)
          Même longueur d'onde. par Eucher  (2011-04-04 20:14:29)
      A propos de saints qui n'auraient pas existé par Maïe  (2011-04-04 22:44:37)
          pour en revenir au début de la question, il me semble que vos réponses concern [...] par erminig  (2011-04-04 23:32:03)
              Nemo avait bien précisé par Eucher  (2011-04-05 16:11:10)


137 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]