Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Je sais bien, justement, quel intérêt à nommer un évêque aux JO ?!
par JVJ 2022-11-23 19:23:06
Imprimer Imprimer

Il dira la messe dans la forme ordinaire sous une tente ? Il fera des prières inclusives, il mettra un brassard inclusif comme on dit de nos jours ?

"Evêque référent des JO" ? Rendez-vous compte du ridicule de l'expression. Intraduisible en latin, et en Français, ce n'est déjà pas terrible...

L'Eglise ferait bien de s'occuper de ses dernières ouailles, au lieu d'aller aux marges pour sucer à la roue les préoccupations des footeux, des organismes internationaux corrompus (la FIFA !!!), des JO qui vont coûter chers et qui vont mettre les forces de l'ordre sur les dents (ils le sont déjà, nous avons des militaires dans nos gares depuis tant de temps !).

Qu'un évêque soit un "vrai sportif", comme vous dîtes, devrait relever de sa vie privée, comme les prêtres qui font leur cross avant que leurs fidèles ne se lèvent. J'aimerais mieux savoir que l'évêque de Digne a édité les sermons d'un Père de l'Eglise, le coutumier d'une abbaye du XIIe s. ou qu'il a enseigné cinq ans fidei donum à des séminaristes dans un pays islamisé.

Je ne veux pas d'un président que l'on voit transpirer dans un parc, suivi par M. Fillon, qui a osé s'abaisser de la sorte pour faire comprendre qu'ils succédaient à un président âgé.

Veut-on voir Benoît XVI en pijama ? Philippe de Gaulle n'a jamais vu son père autrement qu'en militaire ou en cravate, même sur la plage, évidemment (et n'en déplaise à Mitterrand ou à l'OAS, Pétain n'est pas son parrain...).

Tout le monde se f... totalement qu'un évêque soit agréé aux JO par je ne sais qui, au même titre qu'un imam ou qu'un bonze ?
J'espère qu'il y aura une salle de prière omni-culte.
Que l'évêque de Saint-Denis dise une messe chaque soir dans sa cathédrale, on verra si cela intéresse le moins du monde, étant donné que les rues de ce côté-là ne sont pas du tout sûres.

Et Digne / Paris, c'est encore un coup lumineux de nos évêques soucieux de la facture carbone. On a eu un auxiliaire de Lille chargé des sous de Lourdes, et on a un séminaire intercontinental à Orléans, de Tahiti à St-Maurice, pour éviter qu'il ne ferme (et sans dépasser les 30 séminaristes, soit combien par année ?).

Même un évêque émérite ne mérite pas d'être ennuyé par les JO. Quand un immense arc LGBT sera brandi dans le stade dit de France, il fera un selfie sans doute. La Croix enverra un envoyé spécial qui rendra compte chaque jour de la sauterie.

A quand un référent pour le tour de France de vélocipède ?
On a déjà un évêque à l'Académie Française dont le rayonnement est égal à zéro (l'évêque, pas l'Académie...).
Pourquoi pas un évêque membre du conseil économique social... et environnemental ?

J'ai bien connu un aumônier du Parlement supranational et fédéral de Strasbourg, qui était aussi aumônier de l'ENA. Je me demande bien ce à quoi cela lui a servi. Je me suis permis de lui dire qu'il a été récompensé d'avoir lu tant d'années Libé dans son couvent de Dijon... Il était le seul et cela me choquait déjà. Il est aujourd'hui prieur à Paris. Frère sympathique, philosophe, mais qui nous apprenait que Vatican II a supprimé l'Eglise pyramidale au profit d'un clergé accompagnateur. Je me souviens fort bien de ses patates sur son tableau de l'aumônerie de l'Université... J'ai tenu un an et demi, pour me replier vers les vieux Pères du couvent, bien plus rassis et vrais thomistes, et St-Michel avec l'abbé Bourland, pour ceux qui ont connu ce grand curé.

Certains séminaires, pour montrer qu'ils sont cools et dans le vent, montrent sur leur tract ou leur site des jeunes en train de jouer au ballon. Ils font bien ce qu'ils veulent, mais on pourrait aussi les montrer en train de faire leur lessive... J'ai vu récemment la salle de musculation du séminaire français de Rome, avec le crucifix dans la salle. Mon guide savait qu'il allait faire vibrer une corde sensible... Cela a surtout plu à mon garçon qui s'est dit que c'était vraiment bien d'être séminariste à Rome. J'ai préféré la messe dans la chapelle Mater admirabilis, dos au peuple, avec la messe de Paul VI se terminant par Ite missa est (j'ai été pris de court...). Les initiés comprendront.

Quand on verra les évêques en jogging à Lourdes, groupés, cela fournira de belles photos pour La Croix. Les évêques sont soudés et unis.
Quand les lutteurs des JO seront nus comme il se devait illo tempore, je réviserai mon propos sur ces jeux modernistes. Du skateboard aux JO... J'en ai vu aux derniers, en espérant que ces jeunes se cassent la figure, comme ceux qui squattent et font du bruit sur le parvis et le bas-côté nord de la cathédrale d'Orléans.

J'ai couru sur le stade antique d'Olympie, je précise.

Lisez Philippe Murray : homo festivus.
Et Guillaume Cuchet sur la métaphysique du running, qui en est le dérivé (article publié dans son dernier livre, qui est en réalité un recueil d'articles presque tous publiés).

Et je garderai pour moi l'aphorisme de Bloy au sujet du sport.
Ma descendance fait en ce moment, de nocte, sous la pluie et dans une ville socialiste, du rugby, avec une diversité culturelle qu'aucun évêque n'a jamais vu de sa vie. Mais de là à regretter l'absence du curé sur les lieux en tenue moulante...

Etudes, Cuchet, running ; pour une fois que les Etudes sont intéressantes...

Anthropologie culturelle fort bien vue, et seul un historien du catholicisme (honnête) pouvait rédiger un texte aussi tordant et percutant.

extrait :

"Fait d’histoire naturelle notable : les quadras et quinquas des classes supérieures sont de plus en plus longilignes et élancés, et on voit se multiplier dans cette tranche d’âge les silhouettes athlétiques et les visages taillés au couteau, comme on n’en voyait autrefois qu’au cinéma, dans les rôles de colonels des films de guerre américains. Il est vrai que les hommes politiques, plutôt de droite au départ, ont donné l’exemple, à l’instar de Nicolas Sarkozy et Dominique de Villepin, deux baby-boomers nés dans les années 1950 qui, hier encore, mouillaient volontiers le maillot devant les caméras et donnaient à leur rivalité des allures de compétition sportive, qui ne l’était sans doute pas toujours. Imagine-t-on le général de Gaulle ou même Jacques Chirac en faire autant ? François Hollande de ce point de vue, après un régime drastique qui l’avait aidé à se faire élire mais dont les effets n’ont duré que le temps d’une promesse électorale, était revenu à des standards plus traditionnels, de type banquet du Sud-Ouest".

     

Soutenir le Forum Catholique dans son entretien, c'est possible. Soit à l'aide d'un virement mensuel soit par le biais d'un soutien ponctuel. Rendez-vous sur la page dédiée en cliquant ici. D'avance, merci !


  Envoyer ce message à un ami


 Match de foot avec S Augustin et S Thomas d'Aquin arbitres de touche par JVJ  (2022-11-23 17:01:28)
      L'évêque référent des JO de Paris par Denis SUREAU  (2022-11-23 17:12:58)
          Je sais bien, justement, quel intérêt à nommer un évêque aux JO ?! par JVJ  (2022-11-23 19:23:06)
              Les initiés comprendront. par Roger  (2022-11-23 19:46:41)
              alors là par jejomau  (2022-11-23 21:07:44)
              Et pourquoi pas ? par XA  (2022-11-23 21:28:06)
                  Les JO, c'est pertinent ? Et le salon de l'automobile ? par JVJ  (2022-11-23 22:24:13)
                      Sur l'équipe de France par Vox clamantis  (2022-11-24 07:22:37)
                          Le documentaire en question par XA  (2022-11-24 08:06:13)
                          Giroud est évangélique et a le profil par JVJ  (2022-11-24 10:23:53)
                  A Paris? par Roger  (2022-11-24 05:52:54)
                      Il représentera le Vatican par XA  (2022-11-24 08:14:06)


116 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]