Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Un prêtre américain a célébré des baptêmes invalides pendant 20 ans
par Chicoutimi 2022-02-08 05:31:48
Imprimer Imprimer

Traduction d'un article du National Catholic Register:

Un prêtre de Phoenix qui a raté des baptêmes pendant des décennies s'excuse alors qu'il cherche à faire amende honorable

08 février 2022

''Le problème avec l'utilisation de 'Nous' c'est que ce n'est pas la communauté qui baptise une personne, c'est plutôt le Christ, et Lui seul, qui préside à tous les sacrements, et c'est donc le Christ Jésus qui baptise", a expliqué Mgr Olmsted.

''Un prêtre catholique de Phoenix s'est excusé, a demandé pardon et a démissionné de son poste de curé après avoir déterminé qu'il n'avait pas réussi à baptiser validement au cours de ses deux décennies de service sacerdotal au Brésil, dans le diocèse de San Diego et dans le diocèse de Phoenix.

Dans une lettre du 14 janvier adressée aux fidèles du diocèse, Mgr Thomas Olmsted qui est l'évêque de Phoenix a déclaré que l'information est "aussi difficile à entendre qu'il est difficile pour moi de l'annoncer".

"C'est avec une préoccupation pastorale sincère que j'informe les fidèles que les baptêmes effectués par le révérend Andres Arango, prêtre du diocèse de Phoenix, sont invalides", a-t-il déclaré.

Mgr Olmsted a cité la note doctrinale de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi du 6 août 2020, laquelle disait que le baptême conféré avec la formule «Nous vous baptisons au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit» est invalide. Or, le père Arango utilisait cette formule.

"Le problème avec l'utilisation du 'Nous' c'est que ce n'est pas la communauté qui baptise une personne, c'est plutôt le Christ, et Lui seul, qui préside à tous les sacrements, et c'est donc le Christ Jésus qui baptise", a expliqué Mgr Olmsted.

"Je ne crois pas que le père Andres ait eu l'intention de nuire aux fidèles ou de les priver de la grâce du baptême et des sacrements", a poursuivi l'évêque. «Au nom de notre Église locale, je suis moi aussi sincèrement désolé que cette erreur ait entraîné une perturbation de la vie sacramentelle d'un certain nombre de fidèles. C'est pourquoi je m'engage à prendre toutes les mesures nécessaires pour remédier à la situation de toutes les personnes touchées.''

Le père Arango est un ancien membre de la communauté eudiste, également connue sous le nom de Congrégation de Jésus et Marie. Il a répondu à cela dans sa propre lettre en disant: ''Cela m'attriste d'apprendre que j'ai effectué des baptêmes invalides tout au long de mon ministère de prêtre en utilisant régulièrement une formule incorrecte. Je regrette profondément mon erreur et combien cela a affecté de nombreuses personnes dans votre paroisse et ailleurs. Avec l'aide du Saint-Esprit et en communion avec le diocèse de Phoenix, je consacrerai mon énergie et mon ministère à plein temps pour aider à remédier à cela et à guérir les personnes touchées.''

"Je m'excuse sincèrement pour tout inconvénient que mes actions ont causé et je demande sincèrement vos prières, votre pardon et votre compréhension", a déclaré le père Arango.

Le père Arango a servi dans le diocèse brésilien de São Salvador da Bahia à la fin des années 1990. Il a ensuite servi en Californie en tant que directeur du Newman Center de l'Université d'État de San Diego de 2001 à 2005. Il a déménagé à la paroisse de St. Jerome à Phoenix, en Arizona, où il a été curé de 2005 à 2013, selon le diocèse de Phoenix. Il a été le vicaire paroissial de St. Anne à Gilbert, Arizona, de 2013 à 2015, puis vicaire paroissial et plus tard curé à la paroisse St. Gregory à Phoenix de 2015 au 1er février dernier, date à laquelle il a démissionné.

Le diocèse de Phoenix a publié sur son site Internet une explication et un formulaire de contact pour toute personne qui pense qu'elle-même ou ses enfants ont été baptisés invalidement par le prêtre. Ceux qui ne savent pas quel prêtre a célébré le baptême doivent consulter le certificat de baptême de la personne, dont une copie est généralement disponible auprès de la paroisse où le baptême a eu lieu. Des photos ou des vidéos d'un baptême peuvent également aider à déterminer qui était le prêtre administrant. Si une telle preuve fait défaut, une personne doit contacter sa paroisse pour obtenir de l'aide.

«Si vous avez été baptisé et que les paroles ont été modifiées, cela signifie que votre baptême est invalide et que vous n'êtes pas baptisé. Vous devrez être baptisé», a déclaré le diocèse de Phoenix. Toute personne ayant connaissance d'un prêtre ou d'un diacre utilisant une formule de baptême invalide dans le diocèse doit contacter les autorités diocésaines.

Un baptême invalide invaliderait le sacrement de confirmation et les saints ordres, pour la personne qui a essayé de recevoir ces sacrements. Ceux qui ne sont pas validement baptisés ne doivent pas recevoir la Sainte Communion tant qu'ils ne peuvent pas être baptisés. Il n'y a "pas de réponse claire et unique" sur la question de savoir si l'absence de baptême valide affecterait le mariage, et ceux dont les mariages pourraient être affectés de cette manière devraient contacter le tribunal diocésain.

Le diocèse de Phoenix a déclaré que le père Arango "ne s'est pas disqualifié" de son ministère et est toujours en règle.

«Le diocèse travaille en étroite collaboration avec le père Andres et les paroisses auxquelles il a été précédemment affecté pour informer toute personne susceptible d'avoir été baptisée invalidement. Le père Andres consacrera son temps à aider et à guérir les personnes touchées», a déclaré le diocèse sur son site Internet.

La lettre de Mgr Olmsted demandait des prières pour le prêtre et "pour tous ceux qui vont être touchés par cette situation malheureuse".

"Je m'engage à travailler avec diligence et rapidité pour apporter la paix à ceux qui ont été touchés, et je vous assure que moi et notre personnel diocésain nous nous engageons de tout cœur à aider ceux qui ont des questions sur leur réception des sacrements", a déclaré l'évêque.

Il a noté son propre devoir d'être "vigilant" dans la supervision de la célébration des sacrements et de s'assurer qu'ils sont "conférés d'une manière conforme aux commandements de Jésus-Christ dans l'Évangile et aux exigences de la tradition sacrée".

"Cela peut sembler légaliste, mais les paroles prononcées (la forme sacramentelle), ainsi que les actions qui sont accomplies et les matières utilisées (la matière sacramentelle) sont un aspect crucial de chaque sacrement", a déclaré le diocèse. Comme un prêtre ne peut pas remplacer le vin par du lait lors de la consécration de l'Eucharistie, il ne peut pas non plus changer les paroles du baptême.

"Le baptême est une exigence pour le salut", a déclaré le diocèse de Phoenix, rappelant l'institution du sacrement par le Christ, et le Catéchisme de l'Église catholique.

En même temps, le diocèse a cherché à expliquer que la grâce de Dieu peut encore agir si les sacrements ne sont pas valablement administrés.

"Il est important de noter que, si Dieu a institué les sacrements pour nous, il n'est pas lié par eux", a déclaré le diocèse, réitérant la théologie sacramentelle catholique. "Bien qu'ils soient notre accès le plus sûr à la grâce, Dieu peut accorder Sa grâce d'une manière connue de Lui seul."

Les catholiques peuvent être certains que Dieu agit à travers les sacrements lorsqu'ils sont correctement conférés, mais "nous pouvons être assurés que tous ceux qui se sont approchés de bonne foi de Dieu, notre Père, pour recevoir les sacrements ne sont pas repartis les mains vides", a déclaré le diocèse.

Le fait de ne pas baptiser valablement a causé des problèmes majeurs à un homme de l'Oklahoma qui pensait avoir été ordonné prêtre catholique. Il a regardé une vidéo du baptême de son enfant et a découvert qu'il avait été invalidement baptisé par un diacre du Texas qui utilisait la formule "nous baptisons". L'homme a ensuite été baptisé, confirmé, a reçu la première communion et a été ordonné diacre puis prêtre (nous en parlions ICI).

En septembre 2020, l'évêque Michael Olson de Fort Worth a rendu public le fait que le responsable des baptêmes invalides était le diacre Philip Webb, un diacre permanent maintenant à la retraite ordonné pour le diocèse de Dallas mais affecté à l'église catholique Sainte Catherine de Sienne à Carrollton, Texas, dans le diocèse de Fort Worth. Quiconque a été baptisé par ce diacre devrait être baptisé et confirmé sous condition à moins qu'il n'y ait une preuve qu'il l'a validement baptisé, a déclaré Mgr Olson.

L'évêque du Texas avait déclaré que les prêtres et les diacres qui ont commis ces "graves erreurs de jugement" ont agi "sans malveillance" mais n'ont pas rempli leur devoir d'administrer correctement les sacrements.

"Il est faux et trompeur de prétendre que l'on a l'intention de faire ce que fait l'Église lorsque le baptême est fait en utilisant des mots différents de la formule valide prescrite par l'Église - et dans le cas du baptême, prescrite par le Seigneur lui-même", a déclaré Mgr Olson.

Un autre prêtre, le père Matthew Hood de l'archidiocèse de Detroit, a également découvert qu'il n'avait pas été validement baptisé alors qu'il était enfant et a donc dû revoir les fonts baptismaux à l'âge adulte, ainsi que les sacrements ultérieurs (nous en parlions ICI).''

Source

     

Soutenir le Forum Catholique dans son entretien, c'est possible. Soit à l'aide d'un virement mensuel soit par le biais d'un soutien ponctuel. Rendez-vous sur la page dédiée en cliquant ici. D'avance, merci !


  Envoyer ce message à un ami


 Un prêtre américain a célébré des baptêmes invalides pendant 20 ans par Chicoutimi  (2022-02-08 05:31:48)
      Va falloir retrouver et rebaptiser tout le monde ? par Ptitlu  (2022-02-08 08:38:17)
           Oui !... par Sacerdos simplex  (2022-02-08 10:21:19)
              Je croyais que par Ptitlu  (2022-02-08 13:00:06)
                  Pour "confectionner" un sacrement, il faut 3 choses par Sacerdos simplex  (2022-02-08 13:24:01)
                      C'est exactement ça. par Ptitlu  (2022-02-08 19:18:48)
                          Dans ce cas là par Vincent F  (2022-02-08 19:25:30)
                              l'Eglise pourrait ériger un monument par Ptitlu  (2022-02-08 21:55:15)
                          Non... par Sacerdos simplex  (2022-02-08 21:12:21)
                              Et pour les funérailles célébrées par ce diacre ? par Ptitlu  (2022-02-08 21:24:36)
                                  Mais... puisque des laïcs peuvent... par Sacerdos simplex  (2022-02-08 21:31:09)
                                      Ah. Puisqu'il n'y a pas de problème de validité pour les sacrements par Ptitlu  (2022-02-08 21:51:25)
                                          Je ne crois pas que c'est par Jerailu  (2022-02-09 01:48:36)
                                              J'essaie de comprendre par Ptitlu  (2022-02-09 13:14:01)
                                                  Si vous essayiez vraiment de comprendre par Meneau  (2022-02-09 13:28:24)
                                                      Ce n'est pas la peine de me faire un procès d'intention par Ptitlu  (2022-02-09 13:42:28)
                                                          Je ne vous fais pas un procès d'intention par Meneau  (2022-02-09 13:49:45)
      Changeons le titre: par AVV-VVK  (2022-02-08 10:37:53)
          Le concile.... par Pol  (2022-02-08 10:54:31)
      Baptêmes célébrés par le pape 1997 par Lépante  (2022-02-21 02:18:48)


144 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]