[ Me connecter ]
Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Extraits - merci Monsieur le Cardinal
par Johanis 2021-07-19 17:11:00
Imprimer Imprimer


Larges extraits, oh combien réconfortants :
(traduction par deepl)
"En effet, l'unité dans la confession de la foi révélée et la célébration des mystères de la grâce dans les sept sacrements n'exigent nullement une uniformité stérile dans la forme liturgique extérieure, comme si l'Église était semblable à l'une des chaînes internationales d'hôtels au design homogène. L'unité des croyants entre eux est enracinée dans l'unité en Dieu par la foi, l'espérance et l'amour et n'a rien à voir avec l'uniformité de l'apparence, le pas de course d'une formation militaire ou la pensée de groupe de l'ère de la haute technologie.
...
Les dispositions de Traditionis Custodes sont de nature disciplinaire et non dogmatique et peuvent être modifiées à nouveau par tout futur pape. Naturellement, le pape, dans son souci de l'unité de l'Eglise dans la foi révélée, doit être pleinement soutenu lorsque la célébration de la Sainte Messe selon le Missel de 1962 est une expression de résistance à l'autorité de Vatican II, c'est-à-dire lorsque la doctrine de la foi et l'éthique de l'Eglise sont relativisées ou même niées dans l'ordre liturgique et pastoral.
...
Dans Traditionis Custodes, le pape insiste à juste titre sur la reconnaissance inconditionnelle de Vatican II. Personne ne peut se dire catholique s'il veut retourner derrière Vatican II (ou tout autre concile reconnu par le pape) comme le temps de la "vraie" Église ou s'il veut laisser cette Église derrière lui comme une étape intermédiaire vers une "nouvelle Église." On peut mesurer la volonté du pape François de ramener à l'unité les déplorés soi-disant "traditionalistes" (c'est-à-dire ceux qui s'opposent au Missel de Paul VI) au degré de sa détermination à mettre fin aux innombrables abus "progressistes" de la liturgie (renouvelée conformément à Vatican II) qui équivalent à un blasphème. La paganisation de la liturgie catholique - qui n'est dans son essence rien d'autre que le culte du Dieu Un et Trine - à travers la mythologisation de la nature, l'idolâtrie de l'environnement et du climat, ainsi que le spectacle de la Pachamama, ont été plutôt contre-productifs pour la restauration et le renouvellement d'une liturgie digne et orthodoxe reflétant la plénitude de la foi catholique.
...
Personne ne peut fermer les yeux sur le fait que même les prêtres et les laïcs qui célèbrent la Messe selon l'ordre du Missel de Saint Paul VI sont maintenant largement décriés comme traditionalistes. Les enseignements de Vatican II sur le caractère unique de la rédemption dans le Christ, la pleine réalisation de l'Eglise du Christ dans l'Eglise catholique, l'essence même de la liturgie catholique en tant qu'adoration de Dieu et médiation de la grâce, la Révélation et sa présence dans l'Ecriture et la Tradition apostolique, l'infaillibilité du magistère, la primauté du pape, la sacramentalité de l'Église, la dignité du sacerdoce, la sainteté et l'indissolubilité du mariage - tout cela est hérétiquement nié en contradiction ouverte avec Vatican II par une majorité d'évêques et de fonctionnaires laïcs allemands (même si cela est déguisé sous des phrases pastorales).
...
Le document de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi sur l'impossibilité de légitimer par une bénédiction les contacts sexuels entre personnes de même sexe et les contacts sexuels extraconjugaux est ridiculisé par les évêques, les prêtres et les théologiens allemands (et pas seulement allemands) comme étant simplement l'opinion de fonctionnaires curiaux sous-qualifiés. Nous avons là une menace pour l'unité de l'Église dans la foi révélée, qui rappelle l'ampleur de la sécession protestante de Rome au XVIe siècle. Étant donné la disproportion entre la réponse relativement modeste aux attaques massives contre l'unité de l'Église dans la "voie synodale" allemande (ainsi que dans d'autres pseudo-réformes) et la discipline sévère de l'ancienne minorité rituelle, l'image de la brigade de pompiers malavisée vient à l'esprit, qui - au lieu de sauver la maison en feu - sauve d'abord la petite grange à côté.
...
Sans la moindre empathie, on ignore les sentiments religieux des participants (souvent jeunes) aux messes selon le Missel Jean XXIII. (1962) Au lieu d'apprécier l'odeur des moutons, le berger les frappe ici durement avec sa houlette. Il semble également tout simplement injuste d'abolir les célébrations de l'"ancien" rite simplement parce qu'il attire certaines personnes problématiques : abusus non tollit usum.
...
Le document de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi sur l'impossibilité de légitimer par une bénédiction les contacts sexuels entre personnes de même sexe et les contacts sexuels extraconjugaux est ridiculisé par les évêques, les prêtres et les théologiens allemands (et pas seulement allemands) comme étant simplement l'opinion de fonctionnaires curiaux sous-qualifiés. Nous avons là une menace pour l'unité de l'Église dans la foi révélée, qui rappelle l'ampleur de la sécession protestante de Rome au XVIe siècle. Étant donné la disproportion entre la réponse relativement modeste aux attaques massives contre l'unité de l'Église dans la "voie synodale" allemande (ainsi que dans d'autres pseudo-réformes) et la discipline sévère de l'ancienne minorité rituelle, l'image de la brigade de pompiers malavisée vient à l'esprit, qui - au lieu de sauver la maison en feu - sauve d'abord la petite grange à côté.
...
Sans la moindre empathie, on ignore les sentiments religieux des participants (souvent jeunes) aux messes selon le Missel Jean XXIII. (1962) Au lieu d'apprécier l'odeur des moutons, le berger les frappe ici durement avec sa houlette. Il semble également tout simplement injuste d'abolir les célébrations de l'"ancien" rite simplement parce qu'il attire certaines personnes problématiques : abusus non tollit usum.
...
Un peu plus de connaissance de la dogmatique catholique et de l'histoire de la liturgie pourrait contrecarrer la formation malheureuse de partis opposés et aussi sauver les évêques de la tentation d'agir de manière autoritaire, sans amour et étroite d'esprit contre les partisans de l'"ancienne" Messe. Les évêques sont désignés comme bergers par le Saint-Esprit : "Veillez sur vous-mêmes et sur tout le troupeau dont le Saint-Esprit vous a fait les surveillants. Soyez les pasteurs de l'Église de Dieu, qu'il a acquise par son propre sang." (Actes 20, 28) Ils ne sont pas de simples représentants d'un bureau central - avec des possibilités d'avancement. Le bon berger se reconnaît au fait qu'il se préoccupe davantage du salut des âmes que de se recommander à une autorité supérieure par une "bonne conduite" servile." (1 Pierre 5, 1-4) Si la loi de non-contradiction s'applique toujours, on ne peut logiquement pas fustiger le carriérisme dans l'Eglise et en même temps promouvoir les carriéristes.
...
Espérons que les Congrégations pour les Religieux et pour le Culte Divin, avec leur nouvelle autorité, ne s'enivrent pas de pouvoir et ne pensent pas qu'ils doivent mener une campagne de destruction contre les communautés de l'ancien rite - dans la croyance insensée qu'en faisant cela ils rendent un service à l'Eglise et promeuvent Vatican II."



  Envoyer ce message à un ami


 Cardinal Mueller a propos des nouvelles restrictions envers la Messe par Mauwgan  (2021-07-19 15:59:25)
      Extraits - merci Monsieur le Cardinal par Johanis  (2021-07-19 17:11:00)
          C'est un texte fort par Rothomagus  (2021-07-19 22:44:44)


140 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]