Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

D'ailleurs Pie XII ajoute...
par BK 2018-01-01 14:53:52
Imprimer Imprimer


L'exégète catholique, poussé par un amour de sa science,
actif et courageux, sincèrement dévoué à notre Mère la sainte Eglise, ne doit, en aucune façon, se défendre d'aborder, et à plusieurs reprises, les questions difficiles qui n'ont pas été résolues jusqu'ici, non seulement pour repousser les objections des adversaires, mais encore pour tenter de leur trouver une solide explication, en accord parfait avec la doctrine de l'Eglise, spécialement avec celle de l'inerrance biblique, et capable en même temps de satisfaire pleinement aux conclusions certaines des sciences profanes.

Les fils de l'Eglise doivent se garder de ce zèle tout autre que prudent, qui estime devoir attaquer ou tenir en suspicion tout ce qui est nouveau. Qu'ils aient avant tout présent, que, dans les règles et les lois portées par l'Eglise, il s'agit de la foi et des mœurs, tandis que dans l'immense matière contenue dans les Livres Saints, livres de la Loi ou livres historiques, sapientiaux et prophétiques, il y a bien peu de textes dont le sens ait été défini par l'autorité de l'Eglise, et il n'y en a pas davantage sur lesquels règne le consentement unanime des Pères.




De plus, le développement sur les Séminaires n'est pas sans intérêt :


Que les professeurs d'Ecriture Sainte organisent tout le cours biblique de telle manière que les jeunes gens destinés au sacerdoce et au ministère de la parole divine soient instruits de cette connaissance des Saintes Lettres et pénétrés de cet amour envers elles, sans lesquels l'apostolat ne peut guère porter des fruits abondants. Il faut donc que leur exégèse fasse ressortir avant tout le contenu théologique, en évitant les discussions superflues, et en omettant tout ce qui est pâture de curiosité plutôt que source de doctrine véritable et stimulant de solide piété. Que les professeurs exposent le sens littéral et surtout le sens théologique, d'une manière si solide, qu'ils l'expliquent si pertinemment, qu'ils l'inculquent avec tant de chaleur, qu'il advienne à leurs élèves ce qui arriva aux disciples de Jésus-Christ allant à Emmaüs, lorsqu'ils s'écrièrent après avoir entendu les paroles du Maître : " Notre cœur n'était-il pas tout brûlant au dedans de nous, lorsqu'Il nous découvrait les Ecritures ? " (Luc. XXIV, 32.) Qu'ainsi les Lettres Divines deviennent pour les futurs prêtres de l'Eglise une source pure et permanente pour leur propre vie spirituelle, un aliment et une force pour la tâche sacrée de la prédication qu'ils vont assumer. Quand les professeurs de cette matière importante, dans les Séminaires, auront atteint ce but, qu'ils se persuadent avec joie qu'ils ont grandement contribué au salut des âmes, au progrès de la cause catholique, à l'honneur et à la gloire de Dieu, et qu'ils ont accompli une œuvre intimement liée aux devoirs de l'apostolat.



Enfin, la finale est remarquable :


Que de tout leur cœur les commentateurs de la parole divine se donnent à ce saint commerce. "Qu'ils prient pour comprendre." (S. AUG., De doctr. christ., III, 56 ; P. L., XXXIV, col. 89.) Qu'ils travaillent pour pénétrer chaque jour plus profondément dans les secrets des pages sacrées ; qu'ils enseignent et qu'ils prêchent pour ouvrir aussi aux autres les trésors de la parole de Dieu. Ce qu'aux siècles révolus les illustres interprètes de la Sainte Ecriture ont réalisé avec tant de fruit, que les modernes s'efforcent de l'imiter autant qu'ils le peuvent, en sorte que, comme aux temps passés, ainsi à l'heure actuelle l'Eglise ait des docteurs éminents dans l'exposition des Lettres Divines, et que les fidèles, grâce à leur peine et à leur travail, reçoivent des Saintes Écritures pleine lumière, exhortation, allégresse. Dans cette tâche, certes ardue et lourde, qu'ils aient eux aussi " pour consolation les Saints Livres " (I Macch. XII, 9) ; qu'ils se souviennent de la récompense qui les attend, puisque " ceux qui auront été intelligents brilleront comme la splendeur du firmament, et ceux qui en auront conduit beaucoup à la justice seront comme les étoiles, éternellement et sans fin " (Dan. XII, 3).

     

Soutenir le Forum Catholique dans son entretien, c'est possible. Soit à l'aide d'un virement mensuel soit par le biais d'un soutien ponctuel. Rendez-vous sur la page dédiée en cliquant ici. D'avance, merci !


  Envoyer ce message à un ami


 La Sainte Ecriture inspirée... par Alicia89  (2017-12-30 17:24:10)
      L’on pourrait interférer ou répondre avec … par Minger  (2017-12-30 21:31:03)
          Tout de même... par Noche que guiaste  (2017-12-30 22:05:19)
      De même que nul ne peut servir deux maîtres... par Vianney  (2017-12-30 22:33:47)
      Bienvenue, ô dame qui poser une juste question ! par Glycéra  (2017-12-30 22:50:53)
          Il me semble aussi… par Luc de Montalte  (2017-12-31 01:24:54)
              Et bienvenue à Alicia ! par Luc de Montalte  (2017-12-31 01:27:49)
      Ecriture inspirée par Alicia89  (2017-12-31 08:57:55)
          Bienvenue et lisez par Jean-Paul PARFU  (2017-12-31 10:13:06)
              Sur la foi par Alicia89  (2018-01-01 09:06:43)
                  Oui et ? par Jean-Paul PARFU  (2018-01-01 10:32:08)
                      Vous le proposez... par Alicia89  (2018-01-01 14:13:03)
      Pour préciser Saint Pie X, rien ne vaut par BK  (2018-01-01 14:33:15)
      D'ailleurs Pie XII ajoute... par BK  (2018-01-01 14:53:52)
      Cen 'est pas si compliqué que cela par Sopotec  (2018-01-01 19:46:58)


74 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]