La boutique de l’Espérance, partenaire historique du Forum catholique !
Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

le corps et l'âme, l'esprit et la chair; quelle place pour notre mens?
par baudelairec2000 2017-02-27 22:32:40
Imprimer Imprimer

Merci Parfu pour cette invitation à lire un livre a priori intelligent et intéressant, celui de Jérôme Baschet, "Corps et âmes. Une histoire de la personne au Moyen Age". Un livre que, je l'avoue, je n'ai pas encore acheté, ni lu; mais un livre qui, si j'en crois ce qu'en ont dit les critiques, a le mérite de combattre l'idée selon laquelle le christianisme médiéval aurait contribué à mépriser le corps. Cette époque, saint Thomas au premier rang, ne tombe pas dans le piège d'un dualisme qui verrait le combat du corps contre l'âme; c'est qu'en effet les penseurs de cette époque, époque qui s'enracine dans les Ecritures et les Pères, se gardent de bien de confondre le corps avec la chair et l'âme avec l'esprit.

Une brève incursion dans une épître de saint Paul s'impose. La liturgie nous remet en mémoire chaque année (quatorzième et quinzième dimanche après la Pentecôte)les termes fondamentaux du débat ou les protagonistes d'un vaste combat que tout chrétien doit mener: l'esprit contre la chair (caro et spiritus).

Galates, 5, 16-18:

" Frères, marchez selon l'Esprit, et vous n'accomplirez les désirs de la chair. Car les désirs de la chair s'opposent à l'esprit, et ceux de l'esprit à la chair; ils se contredisent l'un l'autre, si bien que vous ne faites pas ce que vous voulez. Mais si vous êtes guidés par l'esprit, vous n'êtes pas sujets de la loi."

Galates, 5, 25 et 6, 7-8:

" Frères, si nous vivons par l'Esprit, marchons aussi selon l'Esprit... Ne vous y trompez pas: on ne se joue pas de Dieu. On récolte ce qu'on sème: qui sème dan sa chair récoltera dans sa chair, la corruption; qui sème dans l'Esprit récoltera de l'Esprit, la vie éternelle."

Ainsi, nous rappelle à sa façon l'apôtre Paul, "nul ne peut servir deux maîtres".

Résumons -nous: au plan psychologique, l'homme est corps et âme (l'âme étant la forme du corps), un tout substantiel qui se verra reconstitué pleinement le jour de notre résurrection. Sur le plan moral et spirituel, ce n'est pas le corps qui conspire contre l'âme, car, dans cette hypothèse, le corps conspirerait contre lui-même, c'est la chair qui, par ses tendances et ses désirs, aspire à prendre une direction opposée à celle de l'Esprit; la tyrannie du monde et de la chair qui nous fait sujets de la Loi contre la liberté des enfants de Dieu.



Rappelons ce que c'est que la concupiscence:

Première épître de Saint Jean 2, 15-17 "N'aimez ni le monde ni ce qui est du monde. Si quelqu'un aime le monde, l'amour du Père n'est pas en lui. Car tout ce qui est dans le monde - la convoitise de la chair, la convoitise des yeux et l'orgueil de la richesse - vient non pas du Père, mais du monde. Or le monde passe avec ses convoitises ; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement."


Dernière remarque: avez-vous remarqué, les uns et les autres, comment les traducteurs de nos missels se trompent lourdement quand ils traduisent la plupart des collectes, secrètes et postcommunions? Ainsi pas plus tard qu'hier, dimanche de la Quinquagésime, dans la Secrète:

"Haec hostia, Domine, quaesumus, emundet nostra delicta; et, ad sacrificium, celebrandum, subditorum tibi corpora mentesque sanctificet."

Ce que le Feder, pour ne prendre que ce missel, traduit ainsi:

"Que ces offrandes, Seigneur, nous purifient de nos péchés, et qu'elles donnent à vos serviteurs la sainteté de l'âme et du corps pour célébrer ce sacrifice."

Je pourrais vous citer des dizaines d'autres exemples; je vous invite tout simplement à ouvrir vos yeux et à comparer le latin et le français dans vos missels...

Traduire "mens" par "âme" me semble abusif, même si on peut excuser d'une certaine manière l'emploi de la métonymie, car on introduit alors une opposition artificielle entre l'âme et le corps. Le Gaffiot nous indique trois sens pour "mens":

1/ faculté intellectuelle, intelligence

2/ esprit, pensée, réflexion

3/ disposition d'esprit.

Le "mens", comme je suis incliné à le penser à la suite du dictionnaire, , est la partie raisonnable de l'âme, la partie proprement spirituelle -l'homme a été créé à l'image de Dieu - celle qui opère sans avoir besoin du corps; il y a bien pour le corps, un moteur ou une forme, c'est l'âme végétative et l'âme animale qui permettent les différentes opérations de la vie biologique et animale. Autre doit être cette partie de l'homme qui consiste dans la connaissance raisonnable et l'exercice du libre-arbitre. Cette notion de "mens" désigne également les dispositions intérieures de l'homme, d'où des expressions courantes comme: "puris mentibus", "pura mente", "fideli mente", "libera mente", "secura mente" ou "devota mente".

     

Soutenir le Forum Catholique dans son entretien, c'est possible. Soit à l'aide d'un virement mensuel soit par le biais d'un soutien ponctuel. Rendez-vous sur la page dédiée en cliquant ici. D'avance, merci !


  Envoyer ce message à un ami


 Sur l'expression "les âmes" par Jean-Paul PARFU  (2017-02-27 10:48:40)
      Que voulez-vous dire par par Regnum Galliae  (2017-02-27 11:02:05)
          Je cite le livre par Jean-Paul PARFU  (2017-02-27 11:10:24)
              Je rebondis sur ce sujet par Leopardi  (2017-02-27 14:16:38)
                  Physique ? Matériel ? Terrestre ? Quelles relations entre ces trois aspects ? par Glycéra  (2017-02-27 14:26:39)
                      Transubstantiation du corps glorieux par PEB  (2017-02-27 16:21:03)
                  Il s' agit de corps glorieux par Jean-Paul PARFU  (2017-02-27 14:46:20)
                      Un corps glorieux par BK  (2017-02-27 15:01:13)
                          Désolé mais... par Leopardi  (2017-02-27 16:03:19)
                              Le corps glorieux par Jean-Paul PARFU  (2017-02-27 17:20:07)
                  Mgr Léonard par BK  (2017-02-27 14:57:45)
              Il y a chez Saint Thomas par BK  (2017-02-27 14:44:12)
                  Coquilles par BK  (2017-02-27 15:15:37)
      SOB... SOB... SOB... par Sabaoth  (2017-02-27 17:39:22)
          Pas tout à fait par Jean-Paul PARFU  (2017-02-27 17:42:00)
          En anglais par Yves Daoudal  (2017-02-27 18:07:23)
              Au départ, ce code morse n'avait aucune signification par Père M. Mallet  (2017-02-27 23:07:14)
      le corps et l'âme, l'esprit et la chair; quelle place pour notre mens? par baudelairec2000  (2017-02-27 22:32:40)
          Merci par Jean-Paul PARFU  (2017-02-27 23:06:17)


88 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]