Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Encore faut-il savoir ce que "intégrisme" veut dire
par Astorg 2014-01-23 13:28:11
Imprimer Imprimer

Intégriste... Le mot n'est pas dans Littré, mais on trouve quand même des définitions intéressantes :


INTÉGRISTE, adj. et subst.

I. − Emploi subst.

A. − RELIG. CATH. Adversaire du modernisme qui s'attache à maintenir et à défendre l'intégrité de la foi, de la doctrine et de la tradition; p. ext. et péj. celui qui s'oppose au progressisme :
1. ... entre intégristes et progressistes, la distance est plus grande et surtout l'antipathie plus militante qu'entre chacun de ces groupes et ses voisins, radicaux de droite ou communistes... Philos., Relig., 1957, p. 44-3.

B. − P. anal. Celui qui s'attache à maintenir l'essentiel et l'accessoire d'une doctrine, d'un mouvement, en refusant toute concession, toute évolution dans l'essentiel comme dans l'accessoire. C'est pourquoi la « nouvelle société » de M. Chaban-Delmas n'a aucune chance de voir le jour. Et pas davantage, d'ailleurs, les grands desseins qu'évoquent M. David Rousset ou les intégristes du gaullisme. La méthode employée implique l'enlisement (L'Express,6 juill. 1970, p. 69, col. 3).

II. − Emploi adj. Qui est relatif à l'intégrisme; qui est partisan de l'intégrisme. L'« intégriste » Gusdorf élimine tout ce qui n'est pas héritage ancestral : le « progressiste » Philibert met à la place ce qui appartient le plus en propre à la génération actuelle (Antoine, Passeron, Réforme Univ.,1966, p. 131):

2. Le Saint Père a vécu chez nous. Il sait de quels bas-fonds intégristes montent certaines dénonciations, et que l'intégrisme, c'est la Lettre devenue virulente, la Lettre qui tue. Mauriac, Nouv. Bloc-Notes,1961, p. 266.

Prononc. : [ε ̃tegʀist]. Étymol. et Hist. 1913 par réf. à l'Espagne parti intégriste (La Pensée catholique contemporaine, août, 1913, p. 138). Empr. à l'esp.integrista « partisan de l'intégrisme, parti espagnol voulant la subordination de l'État à l'Église »; cf. plus anciennement 1894 « d'étroite observance » (Sachs-Villatte, Französisch-deutsches Supplement-Lexikon). V. intégrisme et pour les différentes nuances que revêtent les notions d'intégriste et d'intégrisme, v. Siccardo, op. cit., pp. 113-120.



Il y a là des notions qui méritent d'être étudiées : c'est certainement la frontière entre l'essentiel et l'accessoire qui constitue le nœud du débat. Si Mauriac pourfendait l'intégrisme tel qu'il le percevait, c'est évidemment qu'il avait depuis longtemps choisi son camp entre ceux qui refusaient la possibilité d'une Foi qui changerait et les autres, ceux qui voulaient d'une Foi qui ne serait reçue qu'une fois soumise aux nécessités et au contexte de chaque époque.

Mais il y a nécessairement une frontière: pour Mgr Lefebvre aussi il y avait des choses accessoires, puisqu'il a accepté, jusqu'en 1974, de célébrer la messe selon le rite de 1965. Mais cela ne voulait pas dire pour autant qu'il n'était pas mieux de la célébrer selon le rite de 1962, comme le Pape l'a reconnu en 2007. C'est pour cela que nous devons tous refuser ce qualificatif d'intégriste, dans son acception moderne synonyme d'extrémiste.

Si, en revanche, intégriste ne voulait rien dire de plus que "celui qui croit tout" sans faire son marché dans le dépôt et foi en fonction de ses convenances personnelles, alors tous les catholiques sont intégristes, ou alors ils ne sont pas catholiques, car être catholique nous oblige à croire toutes les vérités révélées et enseignées par l'Eglise.

     

Soutenir le Forum Catholique dans son entretien, c'est possible. Soit à l'aide d'un virement mensuel soit par le biais d'un soutien ponctuel. Rendez-vous sur la page dédiée en cliquant ici. D'avance, merci !


  Envoyer ce message à un ami


 Valls appelle à combattre « les intégristes catholiques » par Gaspard  (2014-01-23 10:05:33)
      Vous auriez du titré Valls avoue son incompétence par Ritter  (2014-01-23 11:06:06)
      les bons catholiques sont les catholiques de Gauche par jejomau  (2014-01-23 11:11:11)
          Même pas. Le "catho de gauche" n'est plus de gauche ! par Gaspard  (2014-01-23 13:25:42)
              Ce qui gêne c'est que le catho soit de moins en moins par Ritter  (2014-01-23 13:35:05)
          Très révélateur par Aigle  (2014-01-23 13:28:23)
      Encore faut-il savoir ce que "intégrisme" veut dire par Astorg  (2014-01-23 13:28:11)
      De quoi a peur Manu le chaton de papier? par Ritter  (2014-01-23 13:40:45)
          Dans Le Figaro : "La radicalisation idéologique du socialisme" par Jean-Paul PARFU  (2014-01-23 13:59:23)
              Merci maître par Aigle  (2014-01-23 14:11:13)
                  La Gauche, c'est l'utopie égalitaire ! par Jean-Paul PARFU  (2014-01-23 14:38:44)
                      Pas que la gauche par Ritter  (2014-01-23 16:01:45)
                  Les sujets sociétaux cachent le ralliement de la gauche au libéralisme par Athanase  (2014-01-23 15:55:33)
                      Cette attitude n'est pas seulement tactique par Jean-Paul PARFU  (2014-01-23 16:11:18)
                          C'est un autre débat: existe-t-il une Gauche ou plusieurs gauches ? par Athanase  (2014-01-23 16:49:58)
                              Deux choses Athanase par Jean-Paul PARFU  (2014-01-23 17:25:14)
                                  Cette gauche au sens métaphysique, c'est le péché ! par Athanase  (2014-01-23 17:33:44)
                                      En effet Athanase ! par Jean-Paul PARFU  (2014-01-23 17:46:14)
                          Voila la tactique, ce que Valls veut faire oublier par Ritter  (2014-01-23 18:33:23)


108 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]