Le Forum Catholique
Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Qu'est-ce qui s'oppose à ce qu'ils approuvent le Compendium (2005) ?
par Scrutator Sapientiæ 2012-09-15 11:34:25
Imprimer Imprimer

Bonjour et merci à Jean-Paul PARFU.

Je pose une question à la fois candide et sérieuse.

Grâce à vous, grâce au texte vers lequel vous nous renvoyez, et surtout grâce aux textes vers lesquels lui-même nous renvoie, je suis "retombé"

1. sur ceci, en chapitre général :

Déclaration commune de juillet 2012.

2. sur ceci, en paragraphes particuliers :

" Le Chapitre estime que le premier devoir de la Fraternité dans le service qu’elle entend rendre à l’Eglise est celui de continuer, avec l’aide de Dieu, à professer la foi catholique dans toute sa pureté et intégrité, avec une détermination proportionnée aux attaques que cette même foi ne cesse de subir aujourd’hui.

C’est pourquoi il nous semble opportun de réaffirmer notre foi dans l’Eglise catholique et romaine, seule Eglise fondée par Notre Seigneur Jésus-Christ, en dehors de laquelle il n’y a pas de salut ni de possibilité de trouver les moyens qui y mènent ; dans sa constitution monarchique, voulue par Notre Seigneur, qui fait que le pouvoir suprême de gouvernement sur toute l’Eglise revient au pape seul, vicaire du Christ sur terre ; dans la royauté universelle de Notre Seigneur Jésus-Christ, créateur de l’ordre naturel et surnaturel, auquel tout homme et toute société doit se soumettre.

Pour toutes les nouveautés du Concile Vatican II qui restent entachées d’erreurs et pour les réformes qui en sont issues, la Fraternité ne peut que continuer à s’en tenir aux affirmations et enseignements du Magistère constant de l’Eglise ; elle trouve son guide dans ce Magistère ininterrompu qui, par son acte d’enseignement, transmet le dépôt révélé en parfaite harmonie avec tout ce que l’Eglise entière a toujours cru, en tout lieu.

Egalement la Fraternité trouve son guide dans la Tradition constante de l’Eglise qui transmet et transmettra jusqu’à la fin des temps l’ensemble des enseignements nécessaires au maintien de la foi et au salut, en attendant qu’un débat ouvert et sérieux, visant à un retour des autorités ecclésiastiques à la Tradition, soit rendu possible.

Nous nous unissons aux autres chrétiens persécutés dans les différents pays du monde qui souffrent pour la foi catholique, et très souvent jusqu’au martyre. Leur sang versé en union avec la Victime de nos autels est le gage du renouveau de l’Eglise in capite et membris, selon ce vieil adage « sanguis martyrum semen christianorum ». "

Mais alors, puisque tel est leur état d'esprit, puisque telle est leur intention, puisque telle est leur volonté, qu'est-ce qui s'oppose à ce que la FSSPX approuve le Compendium de 2005 ?

Approuver le Compendium de 2005, ce n'est pas approuver les apories, expressions, impensés, omissions, attribués ou constatés au sein du texte même du Concile Vatican II, la où le Compendium, pour des raisons de forme ET de fond, est un modèle de concision et de précision, de complétude qui fait droit à la plénitude de la Foi catholique.

Approuver le Compendium de 2005,

- ce n'est pas se rallier à l'après-Concile, dans l'acception "conciliaire" dominante du terme, alors que cette acception est en contradiction, en déformation, ou en fidélité sélective, vis-à-vis de pans entiers du Concile et du Magistère pontifical post-conciliaire,

- ce n'est pas se soumettre aux hommes d'Eglise qui ont tendance à perpétuer bien des éléments constitutifs de cette acception, avec les résultats que l'on connaît et subit, depuis bientôt un demi-siècle.

Au contraire, la mise en avant et en valeur du contenu du Compendium nécessiterait plutôt probablement que des catholiques, y compris des catholiques diocésains, résistent, ici où là, dans tel ou tel diocèse, à au moins quelques-uns des évêques français.

Approuver le Compendium de 2005, se l'approprier, le faire connaître et le faire comprendre, pourrait être, y compris pour la FSSPX, un moyen approprié, pour contribuer grandement à la clarification de la Foi catholique et à la consolidation de l'Eglise catholique.

Alors, qu'est-ce qui s'oppose à ce que la FSSPX approuve le Compendium de 2005, fasse régulièrement référence, d'une manière manifeste, normative, objective, positive, au Compendium du Catéchisme de l'Eglise catholique ?

Dans moins d'un mois, ce sera l'ouverture de l'Année de la Foi, d'où mon message et ma question, à la fois candide et sérieuse.

Merci beaucoup pour toute réponse à ma question, et pour toute bienveillance, au contact de la candeur de mon message, qui porte atteinte, j'en ai bien conscience, à son sérieux.

Scrutator.

     

Soutenir le Forum Catholique dans son entretien, c'est possible. Soit à l'aide d'un virement mensuel soit par le biais d'un soutien ponctuel. Rendez-vous sur la page dédiée en cliquant ici. D'avance, merci !


  Envoyer ce message à un ami


 FSSPX : un point de vue sur la déclaration du Chapitre général par Jean-Paul PARFU  (2012-09-14 12:15:10)
      bien que je ne sois pas d'accord sur tout ce qui est dit par jejomau  (2012-09-14 15:01:57)
      Voulez-vous avoir la gentillesse par Le Webmestre  (2012-09-14 15:32:32)
      Je propose..... par Marc B.  (2012-09-14 16:26:38)
          Et pour plus de pérennité par Babakoto  (2012-09-14 17:20:04)
              oui... par jejomau  (2012-09-14 17:55:08)
      Magnifique! par Bertrand Decaillet  (2012-09-15 10:32:47)
          Belle méditation par MG  (2012-09-15 11:14:44)
              Pourquoi par Bertrand Decaillet  (2012-09-15 12:54:33)
                  Attaque ad hominem par MG  (2012-09-15 14:17:24)
                      Sans intérêt par Bertrand Decaillet  (2012-09-15 16:35:29)
      Qu'est-ce qui s'oppose à ce qu'ils approuvent le Compendium (2005) ? par Scrutator Sapientiæ  (2012-09-15 11:34:25)


167 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]