Livres en famille, partenaire du Forum catholique
[ Me connecter ]
Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Adresse à Vincent Lambert, innocent qu'on assassine légalement froidement, car handicapé
par Ezio Fortin 2019-07-09 17:43:37
Imprimer Imprimer

Même si apparemment un liseur avait déjà posté ce poème (tous mes envois peuvent être relayés à tous vos contacts…), je me permets de le remettre cette fois-ci de moi-même, nombre de ceux à qui je l'avais proposé l'ayant apprécié, dont certains qui se pensaient insensibles à la poésie, ou du moins à la mienne.

C'est ma manière d'accompagner Vincent durant son exécution légale, atroce agonie par privation d'alimentation et d'eau, qui rappelle étrangement celle du père Maximilien Kolb à Auschwitz...

C'est aussi une manière de soutenir les rassemblements organisés ce soir devant le CHU à Reims à 20h, et demain à Paris.

Le texte avait été finalisé le soir de la "remontada" des avocats, en mai, joie éphémère, David n'ayant pas face à lui Goliath, mais carrément le Diable en personne, qui aime que les hommes s'entretuent.

-------------------------------------

VIVE VINCENT LAMBERT !


Cher Vincent, malgré toi Martyr mondial, sache
Toi dont, quoi qu’un « doctueur » dise, en ton corps l’Esprit
Git, bien vif, percevant moult de ce qu’on te dit,
Que maints t’aiment, parents, amis, tous sans relâche.

Né quelques jours avant moi, un accident gâche
Ta jeunesse envolée, en ce vingt-neuf maudit
De septembre où tu fonds – las !- sur un arbre, un lit
Depuis étant ton lot, que guette légale « hache ».

Car des vivants, par soif, tel « s’acharne » à t’ôter,
Arguant que tu serais juste apte à « végéter »,
Naïf, comptable ou fourbe , au lieu qu’il te défende.

Las, j’en appelle à Dieu, mort, Homme, en Croix pour nous,
Qui, mystère à nos yeux, te partagea Ses clous,
Que par Lui, doux Sauveur, ta Geôle enfin se fende …

Lundi 20 mai 2019

NOTES :
*V.7 : "las !" = "hélas" ; v.12, "las" = "fatigué".
*Pour l'esprit dont il est fait mention dans la 1ère strophe, nous, catholiques, savons bien que l'homme n'est pas qu'un corps, mais qu'il a une âme et un esprit. Celui-ci est bien là, quand l'âme/la conscience peut sembler bien endommagée, certains patients sortis de cet état atroce expliquant qu'ils entendaient tout, sans rien pouvoir manifester, leur cerveau ne semblant donner quasi aucun signe de vie...Nombre mystères échappent, et échapperont toujours aux hommes de Science, qui ne peuvent tout sonder et doivent se garder de la tentation de l'orgueil, péché de Satan.


  Envoyer ce message à un ami


 Adresse à Vincent Lambert, innocent qu'on assassine légalement froidement, car [...] par Ezio Fortin  (2019-07-09 17:43:37)
      [réponse] par MG  (2019-07-09 18:04:12)
          Cher MG, vous me semblez le grincheux de la bande... par Ezio Fortin  (2019-07-09 22:56:26)
      Auriez-vous l’aimabilité… par Luc de Montalte  (2019-07-09 23:53:36)
          Cher Luc, merci de ce passage du Misanthrope de Molière... par Ezio Fortin  (2019-07-11 12:53:46)
              Plusieurs m'ont envoyé des poèmes de leur composition... par Ezio Fortin  (2019-07-11 13:04:55)
                  Comment lire et apprécier la poésie ? par Regnum Galliae  (2019-07-11 15:17:23)
                      Lire un seul BEAU poème à la fois, dans l'idéal à haute voix... par Ezio Fortin  (2019-07-11 16:56:55)
                          Mon poème préféré... par Sacerdos simplex  (2019-07-11 17:32:50)
                              Merci Sacredos Simplex, mais il y a aussi d'autres vers holorimes célèbres : par Ezio Fortin  (2019-07-11 23:47:36)
      Si je peux me permettre... par Meneau  (2019-07-11 15:25:56)
          Objection bien reçue, cher Meneau par Ezio Fortin  (2019-07-11 16:41:35)


24 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]