[ Me connecter ]
Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Exemple à Villeneuve d'Ascq par Aétilius 2019-02-12 11:25:06 Imprimer Imprimer

L'article date d'il y a 9 ans, mais reflète bien je pense le déroulé et la motivation des couples venant, pas très sacrée. pour beaucoup, même si l'Esprit Saint souffle où il veut...

Dans le sud-ouest, nous avons fréquemment ce type de propositions faites, mais n'ai pas le temps de rechercher des articles à ce sujet.
-----------------------------------------------------------------


L'église de la Cousinerie a accueilli samedi soir des couples venus pour dîner en amoureux, mais aussi parler de leur relation. Thème
de la soirée : « Le langage de l'amour.


» MARIE ASTIER > villeneuvedascq@nordeclair.fr
Le petit hall de l'église de la cousinerie est plein mais il n'y a pas de messe annoncée. Seuls des couples sont présents. De tous les âges, ils discutent une coupe à la main. Parmi eux passe un panier d'où l'on tire un papier : c'est leur numéro de table. Chacune a reçu le nom d'un couple illustre. On les invite à entrer dans la nef. Des tables recouvertes d'une nappe écarlate, avec fleurs, photophore et bouteille de vin rouge, ont remplacé les bancs de l'Eglise.
« Nous l'avons transformé en restaurant d'un soir », explique Nicolas Gourlet, à l'initiative de la soirée avec sa femme Marie. Membres du parcours « Elle & Lui », ils proposent aux couples huit soirées par an pour parler à deux de leur relation. Pour la saint-valentin, c'est avec le prêtre de la paroisse, Arnaud Chillon, qu'ils ont organisé ce dîner aux chandelles.
Annoncé il y a à peine trois semaines, les trente tables ont été vite réservées. « Mariés, pratiquants, croyants ou pas, tous les couples sont les bienvenus », souligne Nicolas Gourlet.

« Devenir acteur de votre relation»
Le programme de la soirée à été minutieusement préparé. Un restaurateur a cuisiné le repas, servi par des bénévoles. Une fois chaque couple à sa table, Nicolas et Marie Gourlet prennent le micro à deux : « Au bout de quelques mois, la passion des premiers moments s'émousse. Mais ce qui reste, c'est l'amour. Ce soir, nous voulons vous inviter à réfléchir sur votre couple pour que vous deveniez acteur de votre relation. » Puis ils donnent le premier des quatres exercices, qui accompagne l'entrée : « Souvenez-vous de votre période de romance » et « Pourquoi êtes-vous venus ce soir ? » Marie et Nicolas, 32 et 35 ans, n'ont pas de mal à répondre. « Nous voulions passer la soirée en amoureux parce que c'est dur de conserver son couple quand on a quatre enfants », racontent-ils. Raphaëlle et Nicolas ont aussi la trentaine. Ils ont plutôt été attirés par le dîner aux chandelles. « Et pour qu'on nous chouchoute sans avoir rien à organiser », ajoutent-ils.
Mais déjà une douce musique classique monte, l'ambiance se fait romantique. Les organisateurs s'éclipsent de la salle. « Laissons-les répondre seuls », chuchote Nicolas Gourlet.

Cf.https://villeneuve-d-ascq.maville.com/actu/actudet_-Pour-la-Saint-Valentin-diner-intime-a-l-eglise_loc-1264093_actu.Htm

  Envoyer ce message à un ami


Ce message est vraiment digne d'intérêt ? Valorisez-le en lui attribuant une note de 1 à 5

Note : en attente de 15 votes


La discussion

images/icones/nounours.gif Que penser de ces dîners d'amoureux pour la Saint-Valentin dans des églises ? par Sixte (2019-02-12 09:37:43)
     images/icones/1n.gif Exemple à Villeneuve d'Ascq par Aétilius (2019-02-12 11:25:06)
     images/icones/ancre2.gif D'accord avec vous par Paterculus (2019-02-12 22:05:44)



54 liseurs actuellement sur le forum
M'abonner au flux RSS