[ Me connecter ]
Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Les temps de silence, les rendre fructueux ? par Glycéra 2019-01-12 11:03:22 Imprimer Imprimer

En effet ! S'il y a des "temps de silence" dans les messes Novus Ordo presque partout... mais que ce sont donc des temps ennuyeux !

Pourquoi ?

Je me suis demandé ce qui me fait cet effet.
Vous pointez les mouvements incessants des autres moments, à la fois incessants et redondants en fait. Et c'est bien cela qui gêne.

Alors, voir le prêtre aller s'asseoir et se taire ne donne pas de sens : il attend ? Donc j'attends ! Quoi ? Je ne sais, qu'il se remette à bouger sans doute !

On est sensé "méditer" ... mais il faut être très exercé pour se mettre ainsi à méditer en rupture de rythme des bruits et des gestes précédents. Comment trouver la posture juste, extérieure, et intérieure, sans y être aidé ? Comment trouver le porte de son esprit en deux minutes, ou trois parfois, et puis zou ! en sortir sans précaution ?

Les méditations civiles : de pleine conscience, par exemple, prennent au moins soin des gens présents : mise en assise, intériorité guidée, respiration, présence à son intérieur, détachement de ses pensées, écoute de son coeur, puis respiration, et remise au lieu et au temps présent avant de se bouger pour revenir ensemble.

Rien de tout cela dans les liturgies paroissiales.


Mais pratiquer cette méditation que des hôpitaux commencent à officialiser, pour la meilleure santé des soignants et des malades, est une bonne introduction aux oraisons : les demeures de l'âme de Ste Thérèse d'Avila prennent alors un autre sens, plus palpable.


Pratiquer les méditations zen, ou hindoues, peut mener à une meilleure oraison. Comme celle des moines grecs, comme la prière du coeur, dite du nom de Jésus. Comme le chapelet pour ceux qui ne sont pas trop dans le mental.

Il est intéressant de travailler le sujet pour mieux se connaître.
"Connais-toi toi-même et tu connaîtras le secret du monde et des dieux" se rapproche de "Demandez et vous recevrez !" où Dieu désire que nous nous connaissions nous-même (avec son aide grâcieuse) pour savoir quoi Lui demander, avec justesse, en ayant entendu en soi le désir de Dieu sur soi.


Avec mes bonnes salutations
Glycéra

  Envoyer ce message à un ami


Ce message est vraiment digne d'intérêt ? Valorisez-le en lui attribuant une note de 1 à 5

Note : en attente de 15 votes


La discussion

images/icones/bravo.gif Relaxation, très tendance en entreprise, et rite traditionnel par Sixte (2019-01-09 21:53:25)
     images/icones/fleche2.gif Oui c'est assez juste par Signo (2019-01-11 19:11:35)
         images/icones/4a.gif Plus touché par cérémonie bouddhiste que NOM par Aétilius (2019-01-11 21:37:09)
         images/icones/1i.gif D'accord mais je serais plus sévère par Jean-Paul PARFU (2019-01-11 23:00:38)
             images/icones/fleche3.gif Anselm Grün par Glycéra (2019-01-12 10:51:09)
     images/icones/sacrecoeur.gif Les temps de silence, les rendre fructueux ? par Glycéra (2019-01-12 11:03:22)



18 liseurs actuellement sur le forum
M'abonner au flux RSS