[ Me connecter ]
Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Diviser pour détruire par Eti Lène 2018-12-31 14:03:12 Imprimer Imprimer


De plus, il est connu que la zone progressiste et les liturgistes plus ambigus et pro-protestants voudraient éliminer le Motu Proprio Summorum Pontificum (il en avait même été discuté lors de la dernière assemblée de la CEI). Pour ces personnes, le fait que des milliers de personnes se reconnaissent dans l'ancienne messe est sans importance. Mieux vaut ne pas célébrer, plutôt que célébrer le rite tridentin détesté. L'attitude est démentielle, mais c'est ce qui compte le plus. Ces personnages espèrent que le retour de Saint-Pie X sera l'occasion d'assigner l'exclusivité (comme s'il s'agissait d'un produit) de l'ancien rite à la Fraternité et de supprimer tout le reste. Les fidèles "tridentini" craignent donc que les progressistes utilisent un accord avec l'épigoni de Lefebvre pour porter un coup à la diffusion de la messe en latin, qui disparaîtrait des diocèses.



Le coup serait double :
- Faire taire la FSSPX en lui accordant tout ce que celle-ci demande, y compris la suppression de la Commission Ecclesia Dei.
- Supprimer les très obéissants instituts Ecclesia Dei, et les faire rentrer dans le rang dans le merveilleux printemps de l'Eglise.

Pour cela utiliser les cordes sensibles : l'obéissance reconnue comme vertu absolue dans les Instituts Ecclesia Dei, et la reconnaissance de la parole libre dans la FSSPX.

Tout le monde connait François avec son regard bienveillant sur les périphéries, et sa dialectique pratique quand il s'agit de gouvernement interne de l'Eglise. Cette hypothèse de faire rentrer la FSSPX en acceptant toutes ses conditions, tout en ordonnant la dissolution de toutes les communautés Ecclesia Dei n'est pas du tout farfelue.

Si cela réussissait, cela permettrait de circonscrire la révolte tradie dans un seul institut: la FSSPX, de conclure la division de 1988 par un non-retour. Diabolique.

Et si la FSSPX refusait de signer, de nouvelles excommunications? Et si les instituts Ecclesia Dei refusaient de rentrer dans le rang progressiste, des sanctions? Ne pas oublier que les persécutions renforcent la foi des chrétiens. Peut-être que là encore et il faut espérer, ce nouveau tsunami va renforcer la Tradition, et peut-être renforcer l'unité des tradis, voire amener beaucoup de monde extérieur à la Tradition, et qui ne comprend plus rien à l'orientation sexuelle du pontificat de François, à la messe traditionnelle.

  Envoyer ce message à un ami


Ce message est vraiment digne d'intérêt ? Valorisez-le en lui attribuant une note de 1 à 5

Note : en attente de 15 votes


La discussion

images/icones/flagIt.gif La suppresion d'Ecclesia Dei, une surprise de l'Esprit? par Jean Kinzler (2018-12-31 10:24:28)
     images/icones/union-jack.png Deux réflexions du p.Zuhlsdorf par Jean Kinzler (2018-12-31 13:01:15)
         images/icones/fleche2.gif Motu proprio: traductions de la deuxième réflexion du P. Zuhlsdorf par jejomau (2018-12-31 16:36:31)
     images/icones/neutre.gif Diviser pour détruire par Eti Lène (2018-12-31 14:03:12)



37 liseurs actuellement sur le forum
M'abonner au flux RSS