[ Me connecter ]
Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Le latin du Ier siècle, bien vivant = équivalent de l'arabe littéraire, bien différent des dialectes arabes actuels par Sixte 2018-05-14 00:22:03 Imprimer Imprimer

Juste un dernier point là-dessus :

Souvent, je discute avec des "cathos" jeunes branchés qui adorent s'exprimer en anglais dès qu'ils peuvent, dont à la messe international de tel ou tel endroit, ou des plus anciens, qui adorent chantouiller des phrasettes en hébreu moderne, en italien..., mais considèrent que le latin, c'est has been, car "mort".

Je leur fais alors remarquer que le latin est bien vivant, étant parlé par 1 milliard 500 millions de personnes (les locuteurs des évolutions différentes de cette langue que sont suivant les pays le français, espagnol, portugais, italien...), voire plus si on additionne tous les locuteurs de l'anglais, sorte de métissage entre le germanique et le latin, par le biais du français médiéval).

Des langues mortes, il y en a à la pelle, comme l'étrusque, le gaulois, l'akkadien...A un moment, elles ont cessé d'exister, et donc d'évoluer, pour être remplacées par d'autres.

Par ailleurs, pour une langue morte, être langue officielle d'un Etat (le Vatican), et langue officielle d'une religion, avec des gens qui sont capables de s'exprimer par son biais, à l'écrit comme à l'oral, est un peu illogique.

Le plus simple est de comparer avec ce qu'on appelle l'arabe, langue parlée soi-disant par 300 millions de personnes.

En réalité, il y a l'arabe littéraire, forme figée de l'arabe du septième siècle, soit la conquête musulmane, qui, évoluant, a donné naissance à l'égyptien, le syrien, le maghrébin...

La seule différence est que l'on ne dit pas le latin de France pour désigner le français, le latin d'Espagne..., mais le français, l'espagnol, qui ont acquis le statut de langue depuis des siècles, alors que le prestige du "latin de l'islam" est tel que ses évolutions n'ont droit qu'au titre d'arabe dialectal.

Bref, l'arabe, langue de 300 millions de personnes est en fait une langue, comme le latin, figée grammaticalement et morphologiquement, mais s'adaptant aux nouvelles réalités, ce que fait le latin, avec cette différence que les peuples chrétiens, pris de folie il y a 50 ans, ont craché sur leur langue de communication religieuse, ce qui n'est pas le cas de ce latin de l'islam qu'est l'arabe littéraire.

S'il est bien plus pratiqué, c'est qu'il est utilisé à la télévision, à la radio. Mais c'est une langue savante, incompréhensible pour l'arabophone dialectal de la rue...

Vive donc le latin, langue officielle de l'Eglise, utilisé comme langue de communication, et non à ceux qui veulent en faire une pièce de musée !

PS : dernière différence : la période de différenciation de l'arabe étant beaucoup plus récente que celle du latin (le VIIème siècle pour le premier, le Ier pour l'autre), les dialectes arabes ont pris moins de distance que les langues latines avec leur forme-mère. C'est un peu la situation des langues slaves, restées au bout de 1300 ans, assez proches les unes des autres. Par ailleurs, le prestige de la langue coranique est tel dans les pays arabophone d'islam que cela a contribué à ralentir le processus naturel d'évolution. Mais encore une fois, des locuteurs de formes dialectales de l'islam, qui ont grand mal à se comprendre entre eux, parfois entre pays voisins, ne peuvent pas sans étude comprendre l'arabe littéraire.

  Envoyer ce message à un ami


Ce message est vraiment digne d'intérêt ? Valorisez-le en lui attribuant une note de 1 à 5

Note : en attente de 20 votes


La discussion

images/icones/bravo.gif Les sermons en latin, cela existe effectivement par Sixte (2018-05-13 23:59:16)
     images/icones/coeur.gif Le latin du Ier siècle, bien vivant = équivalent de l'arabe littéraire, bien  [...] par Sixte (2018-05-14 00:22:03)
         images/icones/neutre.gif Sans parler du fait par Meneau (2018-05-14 00:36:50)
     images/icones/bravo.gif Délatiniser l'Eglise = déraciner l'Eglise par Aétilius (2018-05-14 19:11:27)
     images/icones/ancre2.gif Pourquoi ce pluriel ? par Paterculus (2018-05-14 20:22:38)



57 liseurs actuellement sur le forum
M'abonner au flux RSS