Site dédié à sainte Philomène
[ Me connecter ]
Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

En substance
par Peregrinus 2017-05-31 22:09:22
Imprimer Imprimer

Rodney Dean rappelle ce qui est su par ailleurs : la motion du 12 avril sur le catholicisme, religion de la nation française, a été déposée par le chartreux dom Gerle, qui siégeait à gauche, "pour fermer la bouche de ceux qui calomnient l'Assemblée" en l'accusant de travailler à la ruine de la religion catholique.
Le même jour, le chapitre métropolitain de Paris, au nom de toutes les Eglises lui ayant donné procuration, rédige une protestation visant à assurer à la seule religion catholique la solennité du culte public.

La motion, finalement retirée par dom Gerle lui-même, a recueilli le soutien de l'ensemble de la droite (et de quasiment tous les évêques constituants), mais a finalement été rejetée au motif que le caractère catholique de la nation française était trop connu et avéré pour faire l'objet d'une déclaration.

Le 19 avril, les députés de droite ont rédigé une protestation, qui a été reprise par la suite par un certain nombre d'évêques et de chapitres cathédraux. Le chapitre d'Autun, notamment, dans sa délibération du 10 mai 1790, s'est déclaré poliment très étonné de ne pas voir figurer le nom de son évêque Talleyrand parmi les signataires de la protestation.

C'est tout d'abord la Constituante qui a imposé le décret du 12 juillet 1790 à Louis XVI, même si celui-ci a été effectivement très mal conseillé par Lefranc de Pompignan.
La sanction donnée à la Constitution civile reste cependant avant tout la responsabilité et la faute de Louis XVI, comme le lui a représenté par la suite François de Bonal, évêque de Clermont, qui lui conseillait pour cette raison de ne pas s'approcher des sacrements.
L'Exposition des principes de Mgr de Boisgelin ayant été appuyée par la quasi totalité de l'épiscopat, on ne peut accuser ce dernier d'avoir favorisé le décret du 12 juillet (même si l'on peut s'interroger sur certains choix tactiques faits aussi bien par les évêques du comité ecclésiastique que par ceux de l'Assemblée en général).

Peregrinus

     

Soutenir le Forum Catholique dans son entretien, c'est possible. Soit à l'aide d'un virement mensuel soit par le biais d'un soutien ponctuel. Rendez-vous sur la page dédiée en cliquant ici. D'avance, merci !


  Envoyer ce message à un ami


 Séminaire sur la prévention de l'avortement en Europe par Limousin  (2017-05-31 18:13:06)
      Droits de l'homme... par MG  (2017-05-31 18:38:33)
          ma réponse par Limousin  (2017-05-31 18:57:54)
              A limousin par Semper parati  (2017-05-31 19:35:57)
                  fautre réctifiée ( mon clavier me fait des siennes) par Semper parati  (2017-05-31 19:40:08)
                      C'est bien - vous avez rectifié par Limousin  (2017-05-31 19:53:44)
                          Rassurez-vous par MG  (2017-05-31 19:57:00)
                              Merci MG ( et retour du MAC) par Semper parati  (2017-05-31 20:03:18)
                  Allons, allons par Regnum Galliae  (2017-06-01 10:22:37)
              Les évêques de 1789 par Peregrinus  (2017-05-31 20:43:20)
                  Je remarque surtout par Limousin  (2017-05-31 20:49:04)
                      Syndrome de Calimero par MG  (2017-05-31 21:18:43)
                      Sur la motion du 12 avril 1790 par Peregrinus  (2017-05-31 21:23:11)
                          [réponse] par origenius  (2017-05-31 21:51:36)
                              En substance par Peregrinus  (2017-05-31 22:09:22)
                      Oh mon Dieu ! par Davidoff2  (2017-05-31 21:23:34)
          Si quelqu'un avait la bonté de bien vouloir m'éclairer ... par Cath...o  (2017-06-01 19:48:51)
      Je ne vois pas pourquoi on critique cette initiative !! par Rodolphe  (2017-06-01 20:20:52)


67 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]