Le Forum Catholique
[ Me connecter ]
Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Sa tombe à Saint-Jean du Latran
par CMdelaRocca 2013-05-13 11:08:23
Imprimer Imprimer

Natif de Belliac, petit vilage du Cantal près d'Aurillac, une tradition attribue à Sylvestre II l'institution universelle de la Commémoration de tous les défunts, la célébration du premier Jubilée de l'Année Sainte, et il aurait été le premier pape à lancer l'idée d'une Croisade, incitant les princes et les nations à une alliance pour libérer la Terre Sainte et les chrétiens d'Orient...



Plusieurs légendes courent à propos de sa tombe, à Saint-Jean de Latran: l'une d'elles prétend que ses ossements bruisseraient dans leur sépulcre pour annoncer la mort imminente de chaque pape ! Une autre, raconte Giovanni Diacono dans son livre De Ecclesia Lateranensi, composé au temps d'Alexandre III ( 1159 – 1181 ), prétend que son tombeau ruisselle d'une eau pure, même par temps de sécheresse!

Le pape Innocent X en ordonna l'ouverture pour faire taire les rumeurs de disparitions de ses restes prétendument dévorés par des corbeaux,et son corps apparut alors miraculeusement conservé, resplendissant, revêtu des habits pontificaux, coiffé de la tiare et bras en croix , mais à peine découvert il tomba en poussière...



C'est Serge IV, pape de 1009 à 1012 qui avait fait réaliser l'épitaphe de Gerbert, toujours en place:

"Lorsque, au son de la trompette, le seigneur viendra, cet endroit du monde
produira les restes de Sylvestre qui y est enseveli, lui que la très savante
Vierge avait rendu célèbre au monde et dont les hauteurs de Rome avaient fait la
tête du monde. Originaire de France, Gerbert mérita d'abord le siège du peuple
de Reims, métropole de son pays, puis il mérita de gouverner la noble église de
Ravenne et il devint puissant. Au bout d'un an il obtint Rome, et il changea son
nom pour devenir le nouveau pasteur du monde entier. Le César Othon III, auquel
il fut toujours dévoué et fidèle, l'aimait beaucoup, et lui offrit ce siège.
L'un et l'autre illustrent leur temps par leur brillante vertu de sagesse, et
tout le siècle se réjouit, et tout mal est brisé. Il occupait ce siège à
l'instar du Portier des cieux, c'était la troisième fois que lui était confiée
une charge de pasteur. Un lustre après avoir reçu le siège de Pierre, il quitta
les siècles par sa mort. Le monde fut glacé d'effroi, la paix disparut, l'Eglise
triomphante chancela et oublia le repos. Dans un doux sentiment de respect, le
prêtre Serge , son successeur, disposa ce tombeau par amour pour lui. Qui que tu
sois qui tournes et abaisses ton regard vers ce tombeau, dis :"Seigneur
tout-puissant, aie pitié de lui". Il mourut l'an de l'Incarnation 1003, en
l'indiction première, le douzième jour du mois de mai.
"




  Envoyer ce message à un ami


 Il y a 1010 ans, mourait le premier pape français... par CMdelaRocca  (2013-05-13 09:42:59)
      Sa tombe à Saint-Jean du Latran par CMdelaRocca  (2013-05-13 11:08:23)


43 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]