Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

analyse très pertinente Scrutator et nous voyons que cela déborde les "élites"
par Luc Perrin 2023-09-18 12:19:07
Imprimer Imprimer

Comme souvent, les États-Unis sont une loupe grossissante de ce qui frappe ensuite tout l'empire américain et ses colonies occidentales ainsi que les franges dans le reste du monde qui sont alignées sur New York City et Los Angeles ou Washington.

Le phénomène de dérive des "élites intellectuelles" qui remonte en effet pour l'Église aux années 1920, a pris une ampleur sans précédent à compter des années 1960. Il est depuis 2021 sous l'administration "Biden" (enfin ceux qui contrôlent le président dont on connaît l'état de santé mentale dégradée) banal d'entendre des figures diplômées et ayant une belle carrière déclarer au Sénat lors des audiences de confirmation qu'ils/elles ne savent pas s'il existe un, deux, mille sexes, des "genres" à l'infini, être pour la mutilation précoce des enfants etc.
L'affaire Epstein-Maxwell, encore largement étouffée quant à la liste exacte des clients et la branche française du réseau, qui touche le prince Andrew et la famille royale d'Angleterre, une masse de gens parmi les élites américaines à tout niveau dont Bill et Hillary Clinton qui étaient très proches d'Epstein - Bill qui est reçu par le Pape et travaille avec sa très sulfureuse Fondation "pour la planète" (sic) comme le pillage des fonds destinés à Haïti - l'affaire McCarrick - qui échappe au procès pour cause d'âge avancé finalement un peu comme Papon en son temps - et tout ce qui va avec, tout cela a montré l'ampleur de la sécularisation de ces "élites" perverses et sans scrupule.

L'Église vit toujours avec son temps, pour le meilleur et pour le pire. Le pire l'envahit : en dépit de la promesse divine qui n'est pas une promesse de pureté assurée des membres de cette Église "la sainte Église des pécheurs" disait Congar.

Le plus choquant dans toute cette évolution proprement diabolique est au-delà de la perversion des "élites" (intellectuelles sur la folie genriste, le wokisme devenu fou, politiques, sociales et économiques quand les grands groupes deviennent des agents de la perversion - Disney, Walmart, le groupe de bières qui possède Budweiser, des banques ...- médicales en ignorant le Code de Nuremberg et le serment d'Hippocrate de façon massive, du monde enseignant ayant perdu tout repère autre qu'un conformisme envers le Pouvoir établi, du monde juridique qui en Europe et au Canada s'illustre par une soumission servile audit Pouvoir au mépris du droit, des constitutions ...), le plus choquant dis-je c'est que cette perversion gagne dans les classes moyennes,les familles, la classe populaire en général.

Avoir des prélats athées, des curés Meslier, des religieuses et religieux à la mode de Diderot ou du Nom de la rose , cela n'est hélas pas neuf car le Malin use des grandes faiblesses de la nature humaine depuis Adam et Ève. Ce qui est plus neuf, c'est que le sensus fidei s'émousse, s'effrite, que des parents ne songent plus à préserver la vie et le bien-être de leurs enfants comme l'horrible mascarade et la vax l'ont montré au grand jour.

Au temps du communiste stalinien Maurice Thorez et de son épouse, l'avortement était mal vu chez les adhérents et sympathisants du PCF. Au plan moral, don Camillo et Peppone n'étaient pas très éloignés.

Ce glissement massif vers la Modernité "libérale" totalitaire devenue folle comme la Révolution française entre 1790 et 1795, liberté devenue ogresse dévorant tout, s'observe de manière atténuée dans le catholicisme comme dans les protestantismes et les Églises orientales de diaspora essentiellement. Comme dans le judaïsme et dans une moindre mesure dans les autres grandes religions du monde.

La sécularisation interne avait été en partie freinée dans les années 1960-1980 par une réaction dans une partie du peuple : le traditionalisme est un des fruits - avec d'autres au sein des "conciliaires" ayant conservé le sens de la Tradition - de cette réaction saine au virus moderne/moderniste libéral. Le mouvement dit de "restauration" wojytilien-ratzinguérien a été porté par cette réaction dans le "peuple de Dieu". L'avachissement actuel devient gravissime car le système immunitaire du sensus fidei a été endommagé, affaibli, en partie détruit par la néo-théologie à ARNm du blondélisme, a été diminué par l'accoutumance aux monstruosités modernes permises par le NOM tel qu'il est célébré en Occident et en Amérique latine, un peu en Asie. La protéine spike moderniste se répand dans l'organisme ecclésial et produit les dégâts qu'on observe dans les âmes.

     

Soutenir le Forum Catholique dans son entretien, c'est possible. Soit à l'aide d'un virement mensuel soit par le biais d'un soutien ponctuel. Rendez-vous sur la page dédiée en cliquant ici. D'avance, merci !


  Envoyer ce message à un ami


 Mgr Schneider à Mgr Strickland : "Les futurs papes vous remercieront !&quo [...] par vistemboir2  (2023-09-15 15:54:38)
      Tout à méditer, rien à ajouter. Merci par Johanis  (2023-09-15 16:19:08)
      Quid de la remédiation à la sécession culturelle des élites ? par Scrutator Sapientiæ  (2023-09-17 10:14:51)
          analyse très pertinente Scrutator et nous voyons que cela déborde les "é [...] par Luc Perrin  (2023-09-18 12:19:07)


117 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]