[ Me connecter ]
Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Très bon entretien, mais celui du Figaro sur TC...
par JVJ 2021-11-25 09:42:04
Imprimer Imprimer

Interrogé par Sonia Mabrouck, journaliste courageuse et intelligente, musulmane tunisienne élevée chez les Soeurs et qui reconnaît sa dette à ce catholicisme-là, qui écrit que la France est un pays catholique (et non comme Chirac et les expos actuellement organisées dans les musées par Bachelot, avec une forte empreinte musulmane !).

Les vieilles dames à la jupe et d'un canard post-catholique sont dépassées sous tous les aspects par les Charlotte d'Ornellas, Eugénie Bastié et S. Mabrouck.

Le cardinal parle de son livre sur les prêtres, mais aussi de ce que l'on appelle pudiquement "la crise migratoire".

Tout le monde chouigne, accable le Royaume-Uni... Je sens une offensive médiatique pour nous faire pleurer en montrant à nouveau un petit enfant noyé.

L'animateur de la radio, catholique d'origine ukrainienne, termine l'entretien en disant que le cardinal peut revenir quand il veut. On n'est pas à La Croix ni au Jour du Seigneur !

Des andouilles diront qu'il faut développer ces pays. Et le pétrole et le gaz algériens ? Et en géographie, les manuels disent que le développement de ces pays les pousse à chercher encore mieux ailleurs.

Que les catholiques montrent l'exemple en ouvrant séminaires et couvents vides, résidences secondaires, presbytères vides !

Le cardinal est une voix qui détonne parmi le choeur des pleureuses catholiques au sujet de l'invasion migratoire (commencée depuis déjà très longtemps). Et quand on entend N. Sarkozy disant qu'on n'en est qu'au début. Raspail nous a déjà donné la suite pour ceux qui ont lu Le camp des saints. On ne tirera pas, on laissera faire, avec bénédiction des évêques qui neutraliseront le vague sentiment de survie culturelle qu'on accorde à tous les peuples de la Terre. Cela se passait sous le pape Benoît XVI...

Mais un canoniste distingué m'a rappelé ce matin qu'un entretien récent dans Le Figaro du cardinal (commenté hier dans aletheia) nous apprend que le pape n'a pas voulu supprimer la messe traditionnelle.

« Je crois que le pape François a clairement expliqué son intention dans les diverses visites ad limina des évêques français et polonais ». « Son but n’est absolument pas de supprimer la liturgie ancienne. Il est conscient que de nombreux jeunes et des familles y sont intimement attachés. Et il est attentif à cet instinct de la foi qui s’exprime dans le peuple de Dieu. »

« Le Pape a demandé d’appliquer ce texte avec souplesse et sens paternel. Il sait bien que ce qui a été sacré pour tant de générations ne peut du jour au lendemain se trouver méprisé et banni. » Le pape François attend ainsi « que la liturgie actuelle s’enrichisse de ce que la liturgie ancienne a de meilleur. De même, il attend clairement que la liturgie ancienne soit célébrée dans l’esprit de Vatican II, ce qui est parfaitement possible. »

Donc tout est bien dans le meilleur des mondes.
Le cardinal semble avoir appris des leçons du président français qui dit une chose et son contraire.

Et quand le cardinal fut chargé du culte divin, a-t-il mené une tournée d'inspection dans certains diocèses pour expliquer au liturge du coin (l'évêque) que c'était le cirque dans le NOM par endroit ?! A-t-il conçu un missel pour les fidèles en leur indiquant : quand on entre dans l'église, on se signe en prenant de l'eau bénite. Puis on se tait. Puis on entre dans les bancs en faisant une génuflexion après avoir cherché où se trouvait un tabernacle. Au Sanctus, à genoux. etc.
Ben non.

Le bon cardinal a fait la tournée des abbayes traditionnelles, de Versailles, de la Grande Chartreuse. Pas de risque d'être bousculé. Je voudrais bien savoir combien d'évêques et de prêtres ont lu son livre sur le Silence.

Quand on voit ce que sont devenues les cathédrales en semaine et le dimanche en France !

Je crains que lorsque nous aurons reçu, au nom de l'Evangile et de ses valeurs dévoyées, la Terre entière, si possible d'une autre religion, nos discussions liturgiques seront aussi pertinentes qu'à Byzance en 1452. Et toutes les autres discussions.

Je retourne à mes chapelles de collèges anglicans.


  Envoyer ce message à un ami


 Europe 1 ce matin : cardinal Sarah (avec Sonia Mabrouk) par Cristo  (2021-11-25 09:24:48)
      Euh, il ne se passe quelque chose que sur les médias par JVJ  (2021-11-25 09:33:57)
      Très bon entretien, mais celui du Figaro sur TC... par JVJ  (2021-11-25 09:42:04)
          Voici l'intégralité de l'article du Figaro du 24.11.2021 par Jean Kinzler  (2021-11-26 17:06:38)


148 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]