[ Me connecter ]
Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Méditation du Cardinal Lépicier sur Saint Joseph, Epoux de la Très Sainte Vierge
par ami de la Miséricorde 2021-09-14 22:02:02
Imprimer Imprimer

TROISIÈME PARTIE - SAINT JOSEPH CONSIDÉRÉ PAR RAPPORT A L'ÉGLISE CATHOLIQUE

CHAPITRE PREMIER - PATRONAGE DE SAINT JOSEPH

Saint Joseph notre Corédempteur et médiateur


Jésus-Christ se rattache au genre humain à deux titres : au titre de Rédempteur, pour avoir payé le prix de notre rançon, et à celui de Médiateur entre Dieu et nous, entre le ciel et la terre. Marie également appartient au genre humain, et comme Corédemptrice, et comme médiatrice auprès de son divin Fils.

La même chose doit se dire, toutes proportions gardées, du saint Patriarche Joseph. Il est, bien mieux que tout autre Saint, notre Corédempteur, puisqu'il a gardé, avec un soin jaloux, au péril de sa vie, la grande victime du sacrifice; il est notre médiateur auprès de Jésus et de Marie, puisqu'il a, par son action très efficace, coopéré ministériellement à notre réconciliation avec Dieu.

Mais ces offices d'un caractère plus général, nous les avons déjà expliqués dans la première partie de cet ouvrage, lorsque nous parlions des relations du saint Patriarche avec Marie et Jésus.

C'est pourquoi nous nous limiterons ici à parler de l'office de patron, qui est une extension des offices de corédempteur et de médiateur, office qu'il exerce sur chacun des individus de la race humaine, pour peu qu'ils choisissent de se placer librement sous son patronage. Mais, d'abord, qu'est-ce que l'on entend par patronage ?

Ce que représente l'idée de patronage

Les relations qui nous rattachent à saint Joseph, en tant que le saint Patriarche déverse sur chacun de ses dévots clients les trésors de ses bienfaits, sont comprises, avons-nous dit, dans ce que nous appelons le patronage, mot dérivé du latin patronus, dont l'office est de protéger quelqu'un dans le péril, comme tenant, pour ainsi dire, la place de son père.

C'est pourquoi il appartient à un patron de défendre son client en jugement, de lui suggérer, au besoin, les moyens de revendiquer son droit, de le visiter dans ses difficultés, de diriger ses affaires, de prendre sa cause en mains, comme si c'était sa propre cause.

On se sert parfois de plusieurs noms pour désigner un patron : on l'appelle avocat, procureur, orateur, conseiller, intercesseur, selon qu'il est appelé à exercer l'un ou l'autre des devoirs ou offices inhérents à sa qualité.

Nous exposerons ici ces différents offices, que remplit envers nous le saint Patriarche : d'abord, celui de défenseur né de ses clients ; en second lieu, celui d'intercesseur pour eux auprès du trône de la Divine Miséricorde; en troisième lieu, celui de protecteur dans leurs entreprises temporelles.

Comme on le voit, le fait du patronage de saint Joseph à notre égard est une vérité de souveraine importance, étant ordonné par Dieu comme moyen très efficace pour procurer notre salut.

Il nous conviendra donc de rechercher, d'abord, si l'Ancien Testament ne nous fournit pas quelques figures de cet attribut du glorieux Patriarche, car nous voyons que, en règle générale, les grands événements de la Loi nouvelle, ont été annoncés, dans l'ancienne Loi, par quelques figures spéciales.

Source : Livres-mystiques.com


  Envoyer ce message à un ami


 15/09 Notre-Dame des Douleurs par ami de la Miséricorde  (2021-09-14 22:00:54)
      Méditation du Cardinal Lépicier sur Saint Joseph, Epoux de la Très Sainte Vie [...] par ami de la Miséricorde  (2021-09-14 22:02:02)
      Un extrait de l' "Homélie de S. Bernard par AVV-VVK  (2021-09-15 17:49:20)moins de 24 heures


148 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]