La boutique de l’Espérance, partenaire historique du Forum catholique !
[ Me connecter ]
Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

diocèse d'Auxerre-Sens : 16 prêtres de moins de 75 ans
par JVJ 2021-09-13 21:52:18
Imprimer Imprimer

Vous connaissez l'archevêque qui n'a rien fait pour accueillir la FSSP à Pontigny, qui n'a rien écrit publiquement pour soutenir l'initiative histoire de jouer la fraternité universelle ?

Et cet évêque va prendre une paroisse en charge !

l'Yonne républicaine

Il est question d'un prêtre "venu de Lyon". Quand j'ai assisté à sa messe dominicale à Chablis (une quarantaine de personnes dont moitié de ma famille !), je me suis tout de suite renseigné sur lui, car la chasuble n'était pas plus homologuée que sa manière de prêcher et de dire la messe de Paul VI. L'homélie était très socialiste, alors que je connais des prêtres bien à droite qui ne se risqueraient jamais à faire passer un message politique dans leur homélie.
C'était un cirque phénoménal, encouragé par les deux grands-mères locales.
Il avait demandé qu'on s'avance un peu dans la nef.
Je me laissais une porte de sortie...
Ainsi ce prêtre s'était exfiltré de Lyon, car il s'en était pris au cardinal.

On se souvient aussi récemment du jeune curé bellâtre qui joue avec le feu et la doctrine dans ce diocèse à coup de tik-tok. Quand la formation n'est pas sérieuse et quand on ne prend pas ses distances avec les jeunes gens... Sa manière d'imiter les traditionnalistes ou les homosexuels est tout un programme, et de très mauvais goût.

Les frères de St-Jean étaient à St-Farjeau il y a encore peu de temps. Et longtemps la FSSP avait en ce diocèse son bureau central pour la France. Il doit y avoir peut-être encore quelques frères missionnaires des campagnes, mais de plus de 75 ans...

Le diocèse d'Auxerre-Sens n'est pas isolé, loin de là.

On pourra dire que comme Troyes et Nevers, ces terres sont très déchristianisées depuis au moins trois siècles. Mais que le concile n'a-t-il pas réconcilié l'Eglise avec ce petit monde !? Même dans les années 50, il y avait tout un maillage clérical conséquent, et encore dans les années 80. Tous ces prêtres étaient entrés au séminaire avant les années 60 et à cette époque, les familles payaient toutes les études et l'eau était froide le matin dans des semblants de sanitaire ! La Pierre-Qui-Vire recrutait ! Et même la Mission de France à Pontigny, c'est dire...

J'ai un ancien camarade d'études, jeune curé, qui doit y faire ce qu'il peut. Le séminaire envoyait alors ses séminaristes passer une licence à l'Université publique ! Du coup, sur trois séminaristes, deux doivent aujourd'hui être d'heureux papa.
Je propose à tout séminariste et à tout moine de passer trois ans dans la jungle universitaire, au milieu des filles et du laisser-aller. L'Eglise, experte en humanité !
Il n'y a que les gogos qui pensent que Gandhi dormait nu à côté de ses nièces pour dompter sa tentation.

Le cher diocèse de Bourges (deux départements) envoie désormais son unique séminariste à Paris. Mgr Beau, parisien et évêque en charge des séminaires, préfère Paris au séminaire intercontinental d'Orléans. Tu m'étonnes. C'est baroque pour un archevêque qui dépend de la même province... Il fait comme Lustiger boudant l'institut catholique sur lequel il avait pourtant la main, en envoyant ses séminaristes à Bruxelles chez les Jésuites et en fondant une école (il avait le mérite de prendre le taureau par les cornes).

Excellence, je Vous invite à méditer cette phrase que frère Léon Taverdet, mort en votre diocèse, qui, lorsqu'il était évêque de Langres, disait à tous ses diocésains et aux jeunes : le manque de prêtres ? Une chance pour les laïcs !

Je l'ai entendu des dizaines de fois, répétées par la mafia locale.

Il y a aussi des prêtres, et le cardinal Vingt-Trois, qui considèrent qu'au regard du nombre de pratiquants dans l'Yonne, 16 prêtres sont bien suffisants ! J'ai eu un jour un prêtre à la maison qui m'a tenu ce discours, disant qu'on avait jamais eu autant de ratio favorable entre le nombre de pratiquants et celui des prêtres.
Je n'ai rien dit, car j'accueillais à table ce prêtre...
Mais quand il n'y aura que dix familles dans le diocèse, l'évêque sera bien suffisant !
Et depuis quand les prêtres sont les hommes des seuls pratiquants ?! Le concile a dit que !
Et définissez-moi "pratiquants"...

Ils sont contents, tous les voyants sont au rouge depuis des décennies, mais on fonce dans le mur en klaxonnant, la bouche en coeur et La Croix sous l'bras.
Comme en 40, l'Etat-Major disait qu'on reculait de partout, mais que c'était prévu par les plans.
Au moins avait-on alors la sensation lucide que les positions reculaient...

Le pape veut aller aux périphéries, mais c'est son Eglise qui est une périphérie ! Et personne n'a envie d'y aller.
Surtout en France. Même en ville, ne pas se faire d'illusions.



  Envoyer ce message à un ami


 diocèse d'Auxerre-Sens : 16 prêtres de moins de 75 ans par JVJ  (2021-09-13 21:52:18)
      Le pape veut aller aux périphéries, mais c'est son Eglise qui est une périph [...] par Métronome  (2021-09-13 21:57:05)
          Hélas, oui par Sic transit  (2021-09-13 22:22:18)
      encore beaucoup trop ! par jejomau  (2021-09-13 23:03:36)
          Bravo Jejomeau ! par Roger  (2021-09-14 13:07:08)


145 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]