[ Me connecter ]
Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Neuf décès et des départs fragilisent le diocèse de Sens-Auxerre
par Jean Kinzler 2021-09-13 18:25:01
Imprimer Imprimer

L'Église de l'Yonne fait face à une pénurie de prêtres, notamment cette année suite à des décès et départs nombreux. Explications et témoignages.
Fait rarissime, dans ses nominations du 1er septembre 2021, Monseigneur Hervé Giraud, archevêque de Sens-Auxerre, annonce reprendre lui-même la charge de la paroisse Saint-Vincent, dans l'Auxerrois. Cette décision intervient suite au départ en retraite de Jean-Marie Rigollet, prêtre de près de 80 ans.


Elle cache surtout une problématique réelle : si chaque village a son clocher, chaque église n'a pas son curé. "Historiquement, dans l’Yonne, il y a toujours eu une fragilité, un manque de vocations", souligne Monseigneur Giraud. Et cette année, neuf décès - dont trois dus au Covid - ainsi que des départs, ont singulièrement clairsemé les rangs de l’Église locale.

"Sur les 34 prêtres du diocèse, seuls 16 ont moins de 75 ans."

MONSEIGNEUR HERVÉ GIRAUD (Archevêque du diocèse Sens-Auxerre)

Une tendance naturelle car démographique - "sur les 34 prêtres du diocèse, seuls 16 ont moins de 75 ans", rapporte Monseigneur Giraud - mais pas seulement : "J’ai peu de prêtres, mais ils sont bien, du coup on me les prend". Comprendre qu'ils sont appelés pour d'autres missions lors du grand "mercato diocésain" qui a lieu chaque année, comme par exemple à la paroisse Saint Edme de la vallée du Serein, où le curé Maxime de Saint Pern, en place depuis 2013, part à la fin de ce mois de septembre dans le diocèse d’Angers. L’abbé Patrick Royannais, venu de Lyon, a été nommé prêtre modérateur, c’est-à-dire qu’il travaillera en collaboration avec des laïcs bénévoles.

Mais qui était saint Fiacre, saint patron des jardiniers célébré ce week-end des 4 et 5 septembre à Sens ?

Dans certaines paroisses de l'Yonne, il n'y a pas de prêtre. (Photo d'illlustration @ Stéphanie Para).

"Le but n’est pas de compenser par des prêtres
venus d’ailleurs"
Impliquer les fidèles : un choix de moins en moins rare et revendiqué par Monseigneur Giraud. "Il peut y avoir des zones sans curé, où on invente d’autres fonctionnements. Ça colle bien avec le chemin de synodalité proposé par le pape François : l’Église n’est pas pyramidale."

"Redevenir un simple curé ordinaire a pour moi une valeur d’exemplarité."


Une vision qu’il s’applique donc aussi à lui-même en prenant la charge intérimaire d’une paroisse auxerroise, où il célèbrera sa première messe dominicale ce dimanche 5 septembre 2021. "Redevenir un simple curé ordinaire a pour moi une valeur d’exemplarité", confie-t-il. Une démarche symbolique qu’il a accepté d’endosser pour "maximum un an". "Les gens sont plutôt rassurés que ce soit directement moi qui assure l’intérim. J’ai estimé que c’était la paroisse qui en avait le plus besoin. Ailleurs, là où il n’y a pas de curé, à Monéteau, Sergines, il y a des diacres qui font ça très bien."

Vers la fin des messes en latin dans l'Yonne ?

Le diocèse ne manque pourtant pas de demandes, notamment en provenance de prêtres africains, Sens-Auxerre étant jumelé avec un diocèse sénégalais. Selon l’archevêque, "c’est intéressant quand il y a un enrichissement mutuel, mais le but n’est pas de compenser par des prêtres venus d’ailleurs".

Le père Romain Tavernier rapporte : " Quand j'étais au séminaire, j'étais déjà le seul pour l'Yonne."

Le point de vue du père Romain Tavernier (curé de Villeneuve-sur-Yonne), l'un des plus jeunes prêtres du diocèse - il a 37 ans - et natif de Sens :
"Que le diocèse manque de prêtres n'est ni une nouveauté ni une surprise. Quand j'étais au séminaire, j'étais déjà le seul pour l'Yonne. En moyenne, ici, on a un nouveau prêtre tous les sept, huit ans, et très peu sont originaires du département. C'est paradoxal car en parallèle, on a de plus en plus de demandes de mariages, de baptêmes... l'engagement de laïcs est donc primordial. Tout baptisé a sa place."https://www.lyonne.fr/auxerre-89000/actualites/neuf-deces-et-des-departs-fragilisent-le-diocese-sens-auxerre_14005815/


  Envoyer ce message à un ami


 Neuf décès et des départs fragilisent le diocèse de Sens-Auxerre par Jean Kinzler  (2021-09-13 18:25:01)
      On ne voit pas comment le diocèse peut fonctionner ainsi sur le long terme par Vox clamantis  (2021-09-13 18:53:06)
          Ce n'est déjà plus un diocèse mais une grosse paroisse par Gaspard  (2021-09-13 20:40:25)
      L'auto destruction par JFB33  (2021-09-13 20:44:17)
      Un aveu ! par Paterculus  (2021-09-13 22:05:34)


150 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]