Pour mieux maîtriser le FC
[ Me connecter ]
Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Un sermon sur la place du chant grégorien
par Vianney 2021-02-22 21:38:54
Imprimer Imprimer

 
Merci Amandus, merci XA ! Je transmettrai aux proches de Francis. On peut remarquer (à partir de la minute 12:00 de la vidéo) que le sermon de l’abbé reprend le thème de son précédent message, avec une émotion bien audible qui s’explique par l’amitié qui liait de longue date le célébrant au défunt :

Au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.

Cher Jean-Marie, chère Madame, cher François,
Bien chers amis,

Lorsqu’il s’agit de la mort, lorsqu’il s’agit du jugement dernier, et lorsqu’il s’agit de ces grands mystères que le Bon Dieu a cachés à nos yeux, Il nous a avertis, Il nous a enseigné leur nature, mais Il les a cachés à nos yeux : “Vous ne savez ni le jour ni l’heure.” Nous ignorons le jugement du Bon Dieu.

Le Bon Dieu, donc, nous a caché ces mystères, et il est impossible à l’homme de prêcher dessus, parce que nul n’en a l’expérience. Mais si les hommes ne peuvent pas prêcher dessus, l’Église nous prêche, et tout particulièrement dans la cérémonie des funérailles, le chant grégorien nous prêche ce qu’est la miséricorde de Dieu, nous prêche ce que doit être l’espérance qui habite nos cœurs, nous prêche la prière que nous devons former pour les défunts et pour ceux qui sont parus devant le jugement du Bon Dieu, que ce jugement leur ait été miséricordieux et que le Bon Dieu les accueille au plus vite dans la gloire du Ciel.

Et c’est bien cela qu’avait compris notre ami Francis. Le chant grégorien prie et le chant grégorien prêche. Il prie la miséricorde du Bon Dieu, il prêche l’espérance céleste. C’est le chant, au fond, que les anges chantaient au-dessus de la grotte de Bethléem : “Gloire à Dieu au plus haut des Cieux, et paix sur la terre aux hommes de bonne volonté.”

Parce que nous chantons la gloire de Dieu dans la sainte liturgie de l’Église, alors le Bon Dieu répand sa paix, parce que le chant grégorien magnifie cette gloire de Dieu, magnifie les prières de l’Église, parce que les mots ne peuvent pas tout exprimer, alors c’est la paix qui se répand dans les cœurs, et c’est la prière qui doit habiter nos cœurs. Et c’est cela que nous devons demander au Bon Dieu, d’une façon toute particulière, que le chant grégorien continue à prier, à prier pour Francis, à prier pour tous les défunts, à prier pour que la gloire du Bon Dieu, pour que le saint nom de Dieu soit sanctifié sur la terre, et qu’ainsi nous puissions tous un jour et ensemble entonner l’ultime chant : “Misericordias Domini in æternum cantabo”¹.

Au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.

___________

¹ Ps. 88 : Je chanterai éternellement les miséricordes du Seigneur.
 


  Envoyer ce message à un ami


 Funérailles de M. Francis Pierrard (Antonio Thomas) par Amandus  (2021-02-21 16:18:48)
      Voulez-vous par XA  (2021-02-21 18:48:46)
      Un sermon sur la place du chant grégorien par Vianney  (2021-02-22 21:38:54)


114 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]