[ Me connecter ]
Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

un évêque "de proximité" : il faut traduire
par JVJ 2020-08-11 22:39:04
Imprimer Imprimer

Il y a certainement des évêques avec une longue cuiller, sans doute, et qui vivent dans un bunker, entourés d'un abondant personnel...

Mais comme on sait lire un peu la novlangue de La Croix, c'est un soutien appuyé ! Un satisfecit.

La Croix n'en aurait pas dit autant de tel autre qui aurait eu droit à "un évêque critiqué dans son diocèse".

Il faudrait étudier tous ses titres !
Un évêque d'ouverture quand tel récent évêque à la crinière blanche est mort, un évêque des marges, un évêque des exclus, un évêque des damnés... Tout cela, ça marche.
Il faudrait voir comment La Croix titra quand Mgr Madec et Mgr Gaidon sont morts, par exemple.

Il y a des évêques qui sont plus à l'aise au milieu d'une veillée de Scouts de France agrémentée de guitares, qu'une messe de Guides d'Europe avec tout le monde à genoux au Sanctus. D'autres qui préfèrent lire L'Equipe et La Vie, que Communio et un volume de Sources chrétiennes... Ceux qui se laissent tutoyer en public, ceux qui mettent une méchante distance intolérable...

Après, un évêque peut évoluer "en bien"... Allez savoir !
Il va aussi devoir se fondre un peu dans le moule nantais de ses prédécesseurs.

Il se trouve un plaisant blog consacré à l'ex-Mgr de Moulins par un laïc. Il avait attiré mon attention sur les finances du diocèse, qui possède un patrimoine dont il se garde bien de faire la réclame.

Pour rebondir sur une autre remarque, le transfert d'un évêque sur un autre siège n'est pas un mal en soi. Grégoire VII se l'est réservé à une époque où la chose était encore rare.
Qu'on le veuille ou non, il existe un cursus honorum : on ne peut pas mettre n'importe qui à Paris et il y a des diocèses plus moins crottés (je suis un pur campagnard et je pense tous les jours aux églises abandonnées des campagnes à l'année). Je sais, on me citera à juste titre des archevêques transparents et sans aucun charisme...
Des évêques se font la main pour diriger une Eglise de 30 prêtres et autant de salariés, avant, par les mystères des carrières, des soutiens et du nonce, d'aller prendre du galon. On ne va pas marier un curé à une église toute sa vie.
Ne me lancez pas sur le mariage de l'évêque à son Eglise au travers des siècles !
La renonciation du siège est aussi une autre sortie possible pour un évêque, ou sa déposition !

C'est aussi une soupape de sécurité et un espoir pour les fidèles et les clercs qui n'en peuvent plus de leur évêque.
Quand un "petit" diocèse a trouvé, selon "nos" critères, un évêque de grande qualité, c'est aussi un crève-coeur que de le voir partir. C'est pourquoi les derniers séminaristes attirés par le personnalité convaincante d'un évêque doivent s'attendre parfois à des déconvenues en recevant un nouvel évêque qui n'est plus aussi bien disposé. C'est la roulette russe dans les deux sens. J'ai en tête l'un des diocèses les plus malheureux de France qui, après trois évêques lamentables, a reçu un excellent et courageux pontife.
Il y a des évêques qui refuseront leur transfert, en avançant de bons arguments. Je vois mal l'évêque de Toulon-Fréjus renoncer à son oeuvre, ainsi que l'évêque de Bayonne avec son séminaire. D'autres évêques sont ravis de tout ce qui peut leur arriver et ne s'attachent à rien. Qu'ils vivent en HLM ou dans un évêché digne de ce nom, tout leur va.
Je ne lance pas la pierre aux clercs qui ont de l'ambition, même si cela ne peut se dire et si l'humilité est de bon ton.
Sans amour propre et sans ambition, aucun laïc ne se marie !

Maintenant, Moulins est une Eglise à prendre !


  Envoyer ce message à un ami


 Nouvel évêque à Nantes par olive  (2020-08-11 16:42:52)
      Gêne par Vox clamantis  (2020-08-11 19:23:16)
          Originaire de Chartres par Paterculus  (2020-08-11 23:00:01)
      "Un évêque de proximité au chevet de son diocèse" par Gereo  (2020-08-11 19:26:18)
          La Croix, pour une fois lucide ? par Meneau  (2020-08-11 19:37:59)
              Pour ce qui est du diagnostic par Gereo  (2020-08-11 20:18:48)
          un évêque "de proximité" : il faut traduire par JVJ  (2020-08-11 22:39:04)
              Les évêques de Moulins depuis 1975 : par Diafoirus  (2020-08-12 09:20:31)
              « Un évêque critiqué dans son diocèse » serait plus factuel par Gaspard  (2020-08-12 10:26:34)
                  Testis unus, testis nullus par JVJ  (2020-08-12 13:38:08)
                      Promoveatur ut amoveatur par Gaspard  (2020-08-12 14:43:49)
                      Bravo par jean-marie dobrée  (2020-08-12 15:08:02)


113 liseurs actuellement sur le forum
Le FC en deuil
[Valid RSS]