Nunc & Semper partenaire du Forum catholique
[ Me connecter ]
Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Name dropping, hum hum
par JVJ 2020-05-09 10:49:07
Imprimer Imprimer

Vatican II en veux-tu ? en voilà !
Ratzinger, Benoît XVI à la pelle.
S. Jean-Paul II, cité à égalité du pape François.

Hum hum…

Heureusement que le pape actuel n'est pas trop susceptible…

J'assiste parfois à des messes où la PU cite systématiquement l'anaphore "avec-le-pape-François" (alors que les précédents papes n'étaient jamais invoqués…), alors que cinq minutes avant, le prêtre ne cite que Benoît XVI, laissant penser qu'il n'y à rien à tirer de son successeur.
Ping-pong.

Je ne lis pas beaucoup cet excellent cardinal pour redresser de manière officielle les errances du culte divin dans l'application stricte de la forme ordinaire. Quelques heures avant de partir, Benoît XVI a donné un directoire ou je ne sais plus quoi sur l'habit ecclésiastique. Zéro écho dans le monde. Et combien d'évêques ont relayé ? C'est comme pour gérer une classe/un quartier atroce, le prof/le préfet préfère ne rien dire pour faire croire qu'il maîtrise le truc et ne pas afficher son impuissance.
1. Je sais que le texte du préfet ne servirait à rien face à l'anarchie et à l'anomie des Catholiques, mais cela aura le mérite de poser un jalon et de prouver qu'on n'y arrivera jamais.
2. Je sais que certains ici pensent, et je ne peux leur donner toujours tort, que tout était fichu par avance et que le ver était dans le fruit.
J'ai voulu acheter, avec bien du mal pour le trouver, un missel NOM pour une jeune fille soucieuse de suivre la messe… Un beau cadeau à la demande de l'intéressée, qui, sauf exceptions, a du mal à se repérer et souhaite lire.
Eh bien, j'informe ceux qui fréquentent uniquement le VOM, qu'il est bien plus difficile de s'y retrouver dans le NOM que dans le VOM. Le latin et les rubriques, les antiennes sont de la rigolade à côté d'une enfant qui cherche à se retrouver dans 99 % des messes NOM, tant du côté du prêtre que de tous les intervenants… Et il faudrait trouver aussi un paroissien (je rêve…) qui indique aussi pour tout le monde : ici, on s'assied, ici, on se tait, ici, à genoux, ici debout, ici on ne parle pas de ses intestins…

A quand un beau colloque sur la vacuité, le style atroce et la politisation centre-gauche des Prières universelles ? Les historiens de demain n'auront pas de sources pour garder le souvenir de ces anthologies de la bêtise et du truc qui fait plaisir à ceux qui le prononcent ?
Prions pour les gouvernants qu'ils (sic) partagent toujours plus les biens de ce monde et accueillent l'Autre avec la générosité dont ils savent faire preuve, avec-le-pape-François, prions.

Je voudrais les prendre par l'oreille et leur claquer le visage sur une feuille où seraient inscrits le taux d'imposition en France, le budget de l'Etat, l'aide médicale d'Etat et le taux de redistribution ! Mais comme on est nul en économie, surtout chez les catholiques...

Ce genre de texte est moins croustillant, car il n'est pas l'objet de pétitions groupusculaires.

En dehors de ses interventions dans la presse accueillante (pourquoi le cardinal n'a-t-il pas choisi La Croix qui l'aurait mis en page 10 ?), de livres et de sa présence régulière en France (notamment dans des lieux traditionnels ou très classiques), quel rôle joue le cardinal à la tête de son dicastère ? Il ne peut pas tout faire, mais je voudrais des signes aussi visibles que lorsque le cardinal Ratzinger a été placé à la Doctrine.

Avec tout le respect que j'ai pour l'HN (et je me réjouis pour ses abonnés), je ne sais combien de personnes liront le cardinal en France…

La base a été rappelée :

"Ainsi, chaque fois qu’un prêtre célèbre la messe ou la liturgie des heures, même s’il est seul, il offre le culte public et officiel de l’Église en union avec son Chef, le Christ et au nom du Corps tout entier. Il est nécessaire de rappeler cette vérité pour commencer. Elle nous permettra de mieux dissiper certaines erreurs".

Si nos curés (évidemment NOM) pouvaient demander, au nom de la santé, à certains laïcs de plus de 60 ans (surtout ceux qui se montrent) de rester encore un peu chez eux.
On verrait aussi par endroit que la relève n'existe pas et que le silence fait du bien.
A chaque messe, je me dis : "dans vingt ans, combien serons-nous ?". Dans les églises VOM, je me demande aussi si cette forme sera encore tolérée dans l'Eglise d'ici dix ans.


  Envoyer ce message à un ami


 Une lettre du cardinal Sarah sur le Covid-19 et le culte chrétien par Eudoxie  (2020-05-08 13:49:30)
      Texte dense et profond par Gereo  (2020-05-08 15:46:05)
      Merci à vous par Glycéra  (2020-05-08 16:32:19)
      Merci par gégé81  (2020-05-08 18:03:00)
      Name dropping, hum hum par JVJ  (2020-05-09 10:49:07)
          Missel NOM/VOM par Vox clamantis  (2020-05-10 16:29:49)
              Après vérification par Vox clamantis  (2020-05-10 16:41:17)
                  Mettre un signet, et ne pas le bouger ... par Glycéra  (2020-05-10 20:07:05)


36 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]