Voulez-vous soutenir le Forum Catholique ?
[ Me connecter ]
Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

L’enterrement avait déjà été fait depuis 1967 par Vatican II…
par Minger 2019-10-29 13:00:21
Imprimer Imprimer



Pour le rite liturgique...
Quant à L’héritage théologique du concile de Trente... Nous sommes aux antipodes !

Pour le rite tridentin , y a un bémol pour la liturgie telle que codifiée à la suite du concile de Trente…
Malheur pour eux , il est possible de faire ce qui n’était plus autorisé , il y a eu le motu proprio indéboulonnable , alors ils font de sorte à l’ignorer , pas possible de l’enterrer …

De toute façon , l’ensemble de son article est d’une vérité toute cacophonique :
Pour rappel:
"Le rite tridentin avait été enterré par la nouvelle messe de Paul VI…
La révision du rituel de la messe ayant été décidée par le concile Vatican II, une nouvelle messe, «  normative  », c’est-à-dire devant servir de référence, fut expérimentée à Rome, lors du synode épiscopal de 1967. Le P. Annibale Bugnini la célébra en italien le 24 octobre, dans la chapelle Sixtine".

Mais suite à la réhabilitation du 7 juil. 2007 - Motu Proprio Summorum Pontificum sur la liturgie romaine antérieure à la réforme de 1970 .
https://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Messe-de-saint-Pie-V-messe-de-Paul-VI-_NG_-2007-02-16-519922

Extrait :
Messe de "saint Pie V", messe de Paul VI
Qu'est-ce la messe tridentine ?
En 1570, par la bulle Quo primum tempore, le pape Pie V promulgue un nouveau missel. Il répond ainsi au désir du concile de Trente, terminé sept ans plus tôt, d'unifier la liturgie de l'Église catholique latine.
Mais il s'agit d'une étape dans une longue continuité depuis les premiers missels apparus à la fin du Ve siècle : ce missel dit « de saint Pie V » connaîtra lui-même de nombreux amendements. Ainsi Pie XII réforma-t-il en profondeur les offices de la Semaine sainte, notamment en rétablissant la veillée pascale.
La dernière édition en a été publiée en 1962, sous Jean XXIII : c'est celle que les prêtres traditionalistes sont actuellement autorisés à utiliser. S'y ajoutent les rituels des sacrements en usage avant que le concile Vatican II demande une révision complète de la liturgie.
Qu'est-ce que Vatican II a voulu changer ect .

Il était dit :
S'il n'y a qu'un seul rite romain et une seule foi catholique, il existe deux manières de célébrer la messe avec la différence fondamentale qu'autrefois, les fidèles "assistaient" à la messe, aujourd'hui ils y "participent"

Changement donc avec la nouvelle donne , il n’y a plus qu’un seul rite mais des rites assimilationnistes …

NB : sans oublier les rites catholiques orientaux qui n’ont jamais été enterrés , copier-coller de la liturgie orthodoxe …
Donc Extrait :

Concernant les nouveaux rites, elle a parfaitement raison , c’est tentaculaire , c’est la vérité et c’est ordonné par le Pape :


« En réalité cette «  biodiversité catholique  » existe déjà largement, mais on ne la voit pas. Surtout, on ne la reconnaît pas officiellement. Qui sait qu’en France la plupart des diocèses ne tournent que grâce à des femmes, laïques, formées à la théologie – plus de 12  000 aujourd’hui  –, sur lesquelles les évêques ont pris l’habitude de s’appuyer ? Qu’il existe déjà 2  700 hommes mariés diacres, qui assurent de nombreux services dans les paroisses ? Tout cela à côté de seulement 5 600 prêtres en activité…
La révolution silencieuse de l’Église de France

Nb : il est inimaginable dans ce cas de figure , d’envisager une célébration messe Saint Pie V , par dames , hommes laïques , qui assurent la marche catholique des diocèses …

"Cette «  révolution silencieuse  » transforme progressivement le visage de l’Église de France. Il faut désormais, comme viennent de le demander les pères synodaux pour l’Amazonie, lui donner plus de visibilité, l’officialiser, la structurer. De ce point de vue, en invitant pour la première fois, lors de leur Assemblée plénière annuelle qui débute à Lourdes le 5 novembre, des laïcs, hommes et femmes, à leurs côtés, les évêques de France vont enfin renvoyer une image moins cléricale et masculine de l’Église. Une image plus fidèle à la réalité du catholicisme en France. Et une autre manière d’en finir, là aussi, avec l’héritage du concile de Trente ».

En réalité , ce qui se passe en Amazonie , c’est une mise en bouche de ce qui va se passer , un ballon d’essai , l’on ouvre une brèche pour la biodiversité liturgique , c’est plus deux rites romains mais une multitude de rites , une volonté du Pape François et de ses cardinaux modernistes, qui pour le coup , une dite vraie révolution catholique théologique et qui va de soi liturgique !

Un nouveau monde , une nouvelle Terre écolo-catho-assimilationniste…


  Envoyer ce message à un ami


 Isabelle de Gaulmyn, euphorique, enterre "l'Eglise tridentine" par Justin Petipeu  (2019-10-29 10:15:23)
      Tout est résumé dans la phrase.... par Pueri Dominum  (2019-10-29 11:42:43)
      Si c'est du "tridentinisme" façon Giuseppe Alberigo par Franciscus  (2019-10-29 12:02:35)
          en fait Mme de Gaulmyn et le Pachamama synode enterrent le christianisme par Luc Perrin  (2019-10-29 12:48:41)
          L’enterrement avait déjà été fait depuis 1967 par Vatican II… par Minger  (2019-10-29 13:00:21)
      Héritage tridentin par Peregrinus  (2019-10-30 09:32:29)
      Et sinon... par Luc de Montalte  (2019-10-30 09:57:54)
          Prenez garde, Mme de Gaulmyn! par Eucher  (2019-11-06 19:37:23)


125 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]