[ Me connecter ]
Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

c’est ainsi qu’il faut que nous accomplissions toute justice
par Abbé Néri 2019-01-18 15:28:42
Imprimer Imprimer

Saint Jean Chrysostome témoigne qu’en dehors des livres apocryphes qui le disent expressément, nous avons ici une preuve que plus tard Jésus baptisa Jean-Baptiste.

C’est ainsi qu’il explique les paroles du Christ : « Laissez-moi faire pour cette heure », afin que j’accomplisse la justice du baptême, non pas en paroles, mais par des œuvres; que je le reçoive d’abord avant de le prêcher.

Et, il ajoute que c’est aussi le sens des paroles suivantes:

« c’est ainsi qu’il faut que nous accomplissions toute justice. »

Elles ne signifient pas: Alors que je serai baptisé j’accomplirai toute justice, mais : de même que j’ai accompli la justice du baptême d’abord par mes œuvres et ensuite par mes prédications, ainsi je le ferai de toute autre justice, d’après cette parole:

« Jésus commença à faire, et ensuite il enseigna. »

Ou bien encore: Il nous faut accomplir toute justice comme la justice du baptême, c’est-à-dire en me soumettant aux conditions de la nature humaine, car c’est ainsi qu’il satisfait à la condition imposée à tout homme de naître, de croître, etc...

Ce que Saint Hilaire explique comme suit:

“Lui seul pouvait accomplir toute justice, parce que c’est par lui seul que la loi pouvait être accomplie. »

Et Saint Jérôme :

« Il ne dit pas la justice de la loi ou de la nature, pour que nous comprenions que ce mot les renferme toutes deux. »

Ou bien enfin selon Saint Rémi:

« C’est ainsi qu’il faut accomplir toute justice, c’est-à-dire donner l’exemple de l’accomplissement de toute justice dans le baptême, sans lequel on ne peut entrer dans le royaume du ciel. »

« Ou bien donner aux superbes cet exemple d’humilité afin qu’ils ne dédaignent pas d’être baptisés par mes membres les plus humbles, en me voyant baptisé par vous qui êtes mon serviteur. »

La véritable humilité est celle qui a pour compagne l’obéissance. Aussi « Jean ne lui résista plus », c’est-à-dire qu’il consentit enfin à le baptiser.


  Envoyer ce message à un ami


 c’est ainsi qu’il faut que nous accomplissions toute justice par Abbé Néri  (2019-01-18 15:28:42)


39 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]