Visitez le site de notre nouvel annonceur
[ Me connecter ]
Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Le cours des bénédictions du ciel
par Abbé Néri 2019-01-15 14:48:43
Imprimer Imprimer

En partant d’un fait dû au calendrier liturgique de la forme extraordinaire, il se trouve que dimanche dernier il y avait occurrence entre le premier dimanche après l’épiphanie, la fête de la sainte famille et l’octave qui comporte la commémoration du baptême du Christ. Depuis un temps relativement récent la fête de la sainte famille prend le pas sur le premier dimanche après l’épiphanie et comme c’est le cas cette année sur l’octave. Cela ne signifie pas que compte tenu des circonstances particulières la fête du baptême du Christ ne soit célébrée avec une grande solennité dans les lieux où cela est arrivé.

Mais au-delà des contingences temporelles il faut accorder principalement l’attention au mystère que la liturgie latine et orientale nous invite à contempler.

Transportons-nous par la pensée jusqu’au Jourdain et retenons cette remarque du saint évêque d’Hippone.

Saint Augustin :

« L’Écriture Sainte rapporte plusieurs prodiges dont ce fleuve avait été souvent le théâtre, entre autres celui qu’elle rappelle en ces termes: « Le Jourdain est retourné en arrière. » Autrefois, c’étaient les eaux qui retournèrent en arrière; maintenant ce sont les péchés; et de même que le prophète Élie avait séparé les eaux du Jourdain, ainsi, dans ce même fleuve, le Christ a opéré la séparation des péchés. »

Là selon le saint docteur le Christ à communiqué aux eaux la vertu de purifier les péchés. Ce que saint Jean Chrysostome enseigne aussi :

« Ce n’était pas pour recevoir par la vertu de ce baptême la rémission de ses péchés, mais afin de sanctifier à jamais les eaux pour ceux qui devaient être baptisés dans la suite. »

Mais puisque ce fait nous offre un grand profit spirituel saint Augustin en donne un magnifique développement :

« Si le Seigneur a voulu recevoir le baptême, ce n’est point pour y venir puiser la pureté de l’âme, mais afin de purifier les eaux pour notre propre sanctification.

C’est depuis qu’il a été plongé dans l’eau qu’il lui a communiqué la puissance de laver tous les péchés.

Et ne soyez pas surpris de voir l’eau, substance corporelle, parvenir jusqu’à l’âme pour la purifier; elle y parvient certainement et pénètre dans toutes les profondeurs de la conscience.

Elle est par elle-même subtile et déliée; mais, devenue plus subtile encore par la bénédiction du Christ, elle traverse les sources cachées de la vie et pénètre par sa douce rosée jusqu’aux endroits les plus secrets de l’âme.

Car le cours des bénédictions du ciel est plus pénétrant que le cours des eaux: aussi la bénédiction qui découle du baptême du Seigneur est comme un fleuve spirituel qui comble toutes les profondeurs des abîmes et remplit les veines de toutes les sources. »


  Envoyer ce message à un ami


 Le cours des bénédictions du ciel par Abbé Néri  (2019-01-15 14:48:43)


54 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]