Nunc & Semper partenaire du Forum catholique
[ Me connecter ]
Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

De la Galilée au Jourdain
par Abbé Néri 2019-01-14 18:41:43
Imprimer Imprimer

Si dans l’Eglise latine la commémoration du baptême du Christ n’est pas célébrée avec une grande solennité, les Églises orientales au contraire célèbrent la manifestation de Dieu au moment du baptême de Jésus, elles nomment cette fête "Théophanie".

Alors même si cette année dans la liturgie latine le jour de cette commémoration n’a pas eu lieu, rien ne nous empêche de profiter de ce temps après l’Epiphanie pour le faire.

Saint Thomas d’Aquin dans sa chaîne d’or a collecté une série d’explications tirées de l’enseignement des Pères dont nous pouvons recueillir un bouquet.

Après avoir été annoncé au monde par la prédication de son précurseur, Jésus qui depuis longtemps menait une vie cachée voulut enfin, se manifester aux hommes, comme l’indique le texte sacré:

« Alors Jésus vînt de la Galilée au Jourdain trouver Jean pour être baptisé. »

A partir de ce verset nous avons une première remarque, concernant le temps :

Saint Jean Chrysostome :

« Alors », c’est-à-dire au moment même où Jean venait de prêcher la pénitence, pour confirmer sa prédication, et recevoir le témoignage qu’il devait lui rendre.

De même que le soleil n’attend pas pour se lever que l’étoile du matin ait disparu, mais qu’il se lève alors qu’elle est encore sur l’horizon, et qu’il éclipse sa blanche clarté par l’éclat de ses rayons, ainsi le Christ n’a pas attendu que Jean eût achevé sa carrière, mais il s’est manifesté au monde pendant que son précurseur enseignait encore.

Ensuite se servant des explications d’un autre saint il attire notre attention sur les personnes et les lieux :

Saint Rémi :

Les personnes sont désignées par ces paroles:

« Jésus vint à Jean », c’est-à-dire Dieu vint trouver l’homme, le Seigneur son serviteur, le roi son soldat, la lumière celui qui n’était qu’une lampe.

Les lieux [témoins des événements] par ces autres paroles:

« De la Galilée au Jourdain ».

Le nom de Galilée signifie transmigration. Celui donc qui veut être baptisé doit émigrer des vices aux vertus, et s’humilier en s’approchant pour recevoir le baptême, car le mot Jourdain veut dire descente.


  Envoyer ce message à un ami


 De la Galilée au Jourdain par Abbé Néri  (2019-01-14 18:41:43)
      Pas de Baptême du Seigneur dans l'Église latine ? par BK  (2019-01-15 09:54:16)
      Dans le calendrier liturgique postconciliaire par AVV-VVK  (2019-01-15 09:59:05)


45 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]