Le Forum Catholique
[ Me connecter ]
Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Une question qui agite chaque année nos milieux dits traditionalistes !
par Una Voce France 2018-02-05 18:46:47
Imprimer Imprimer

La fête de la Présentation du 2 février pouvait être solennisée hier dimanche 4 février mais cela ne revêt nul caractère d'obligation. Comme tous les ans, la question agite un peu nos milieux dits traditionalistes et c’est pourtant simple. Précisons tout d'abord que la fête ne porte pas le titre « Purification de la Très Sainte Vierge » comme on le trouve dans tous les anciens missels, mais « Présentation de Jésus et Purification de la Sainte Vierge ».
Mettons-nous d'accord ensuite sur le mot « solennité » qui peut être employé dans deux sens différents et tout aussi légitimes :
- fête célébrée avec un caractère festif le jour même : par exemple avec une messe « solennelle », avec diacre et sous-diacre, ou simplement plus de chants et d'orgue, et de servants que d'ordinaire...
- célébration reportée de la fête en ce qui concerne la messe (pas l'office, sauf report lié à un empêchement, comme l'Annonciation qui tombe pendant la Semaine sainte).
Ce report (solennité extérieure) est défini par des rubriques, pour permettre aux fidèles l'assistance le dimanche à une fête de grande importance qui tombe le plus souvent en semaine, et ne peut être célébrée avec dignité car le jour n'est pas férié (ou d'obligation).
Cette solennité peut être... obligatoire comme c'est le cas de la fête des saints apôtres Pierre et Paul du 29 juin. Ou elle ne l'est pas, comme la fête du Saint Rosaire du 7 octobre, du Sacré-Cœur et de cette fête de la Présentation du 2 février.
Le décret de la Sacrée Congrégation des Rites du 2 janvier 1962 permet cette solennité extérieure le dimanche suivant la fête de la Présentation, y compris avec Bénédiction des Cierges et Procession.
Ce décret complète la réforme des rubriques de 1960 qui le prévoyait déjà pour les fêtes, entre autres, que j'ai précédemment citées.
Le texte du décret de 1962 permet donc cette solennité extérieure mais n'entend nullement y obliger. Au célébrant d'en décider. Notons que la fête du 2 février est très largement solennisée le dimanche suivant dans les messes dites traditionnelles, mais ces précisions s'imposaient.
Le Nouvel Ordo Missæ de 1970 ne prévoit pas, en revanche, cette possibilité. La fête, qui s'appelle « Présentation du Seigneur au Temple » ne peut être célébrée que le 2 février, donc presque toujours en semaine.




  Envoyer ce message à un ami


 Question aux liturgistes: fête de la Purification par Baudouin  (2018-02-05 11:38:41)
      Oui par Adso  (2018-02-05 15:34:11)
      Oui par Turlure  (2018-02-05 15:40:20)
          Non par Exocet  (2018-02-05 17:01:05)
              A quel titre ? par Turlure  (2018-02-05 21:08:36)
      Une question qui agite chaque année nos milieux dits traditionalistes ! par Una Voce France  (2018-02-05 18:46:47)
          cette possibilité par AVV-VVK  (2018-02-06 20:23:10)


108 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]