[ Me connecter ]
Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Question
par Théotime 2018-01-21 15:48:21
Imprimer Imprimer

A partir de quand, lorsque l'on est atteint d'un problème de santé lourd, et source de grande fatigue, le bon Dieu "ne nous en veut-il pas" de ne pas aller à la messe ?

Par exemple, si, quand on y va tout de même, on ne peut presque pas penser à autre chose qu'à la douleur, et l'on tient difficilement debout.

Sans vivre physiquement la Sainte Messe chaque semaine, peut-on continuer à vivre vraiment de la grâce ?


Précision, la communion n'est plus possible au Corps du Christ.


  Envoyer ce message à un ami


 Question par Théotime  (2018-01-21 15:48:21)
      Faire parce qu'on aime, et non par force... par Glycéra  (2018-01-21 16:10:31)
          Merci par Théotime  (2018-01-21 16:32:44)
          pas faux et cependant... par jejomau  (2018-01-21 16:45:24)
               Si, c'est toujours parce qu'on aime... par Glycéra  (2018-01-21 20:21:12)
      [réponse] par Yves Daoudal  (2018-01-21 18:10:03)
      Ce n'est pas le lieu par Philippilus  (2018-01-21 18:17:27)
          Seul un prêtre peut donc l'aider... par Mboo  (2018-01-21 19:47:02)
              Pourtant par Meneau  (2018-01-21 22:53:26)
                  Mais le problème n'est pas là! par Mboo  (2018-01-22 06:59:46)
              Et j'oubliais par Meneau  (2018-01-21 22:55:57)


73 liseurs actuellement sur le forum
Le FC en deuil
[Valid RSS]