[ Me connecter ]
Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

très justes observations de Scrutator par Luc Perrin 2017-07-31 14:34:22 Imprimer Imprimer

Balthasar est comme son adversaire théologique Karl Rahner de formation jésuite donc comme son maître de Lubac très flou quant à la rigueur historique.

Mais surtout la formule - malgré son imprécision technique - vise à tracer une position médiane, celle de la néo-orthodoxie wojtylienne, l'école de HU von Balthasar (Communio) visait à contrecarrer Concilium, la revue qui mélangeait toutes les lectures hérétiques possibles de Vatican II du "libéralisme" réel (gender theology, théologie féministe) jusqu'au progressisme pro-castriste et pro-communiste le plus échevelé.

Tel était la cible principale. Mais, comme l'avait fait Paul VI avec Mgr Lefebvre et la FSSPX dix ans avant, l'ex-jésuite Balthasar avait besoin de se dédouaner et de faire acte de "conciliaire" patenté en vomissant "l'intégrisme". C'était une sorte de rituel rhétorique et aussi une conviction liée au rejet profond du néo-thomisme du XIX-XXe, l'école romaine de théologie bien installée par le très vénéré Léon XIII dans les institutions d'enseignement supérieur catholiques, par les tenants de "l'école dite de Fourvière".
Etienne Fouilloux a bien documenté ce processus de substitution d'une néo-orthodoxie à partir des années 1970-1990.
C'est cette "néo-orthodoxie" wojtylienne qui est aujourd'hui secouée à Rome par les rahnériens-kungiens-kaspérites et autres, rentrés en grâce après des décennies d'exil intérieur.

Le gros problème évidemment de cette fausse position médiane, c'est au final de faire le jeu du "libéralisme de gauche" théologico-pastoral pour user de l'expression balthasarienne.
C'est aussi sa fragilité car la pensée thomasienne, y compris dans la néo-scolastique et même chez un néo-scolastique réformateur comme Maritain ou Paul VI, est autrement plus solide que le sable lubacien et balthasarien.

Le conclave de 2013 en est la parfaite illustration (avec bien d'autres exemples antérieurs) : un Sacré Collège massivement wojtylien s'est précipité vers le tenant d'une tout autre sensibilité à corps perdu et les yeux et les oreilles fermés.
J'en reste encore aujourd'hui tout esbaubi.

ps. c'est peut-être l'imprévisible détour pris par la Providence pour obtenir à la FSSPX un statut canonique convenable ?

  Envoyer ce message à un ami



La discussion

images/icones/fsspx.gif L'interview interdite et perdue de Hans Urs von Balthasar en septembre 1985 par La Porte Latine (2017-07-28 16:58:00)
     images/icones/neutre.gif sans langue de buis en effet par henri.p (2017-07-30 13:53:20)
     images/icones/fleche2.gif Je n'exclus pas que Balthasar commette une petite erreur. par Scrutator Sapientiæ (2017-07-31 10:52:52)
         images/icones/bravo.gif très justes observations de Scrutator par Luc Perrin (2017-07-31 14:34:22)
             images/icones/hein.gif Néo-orthodoxie par Peregrinus (2017-07-31 15:38:21)
     images/icones/fleche2.gif Petit cadeau : une recension du livre "Etre chrétien", de Hans Kung. par Scrutator Sapientiæ (2017-08-01 20:53:03)



38 liseurs actuellement sur le forum
M'abonner au flux RSS