Livres en famille, partenaire du Forum catholique
[ Me connecter ]
Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

canada: pour quoi seuls les "non-agiornamentés" ont de l'avenir
par Presbu 2017-03-22 18:45:42
Imprimer Imprimer

une étude universitaire au Canada le démontre: la fécondité des congrégations et alia de pédagogie et et doctrine traditionnelles, bien plus grande de celle des "conciliairemnt reyclés", a des raisons évidentes:
"l'empereur est nu": on le savait depuis Vatican II! mais il a fallu deux générations pour avoir le droit de le dire.

De diakonos.be : UNE ÉTUDE UNIVERSITAIRE MONTRE LE LIEN ENTRE MODERNISME ET DÉCLIN DE L'ÉGLISE

Les chrétiens “conservateurs” sur le plan théologique ont davantage de succès que les libéraux. Et ceci se vérifie autant pour les communautés catholiques que protestantes. Telle est la conclusion d’une étude menée au “Redeemer University College” d’Anaster au Canada. Le professeur Kevin Flatt, l’un des auteurs de cette étude, en a présenté le contenu dans le “Catholic Word Report”.

Son travail a porté essentiellement sur des ordres et des communautés religieuses de l’Eglise catholique. Il a relevé que les institutions qui s’appliquent à vivre selon des règles religieuses traditionnelles, où l’on conserve le port d’un habit religieux, qui restent fidèles aux enseignements de l’Eglise, ont davantage de nouvelles recrues, souvent jeunes. D’après ceux qui ont collaboré à l’étude, cette tendance remonterait aux années 1980.

A l’inverse, les communautés religieuses qui se sont éloignées du style de vie traditionnel et se sont adaptées à l’évolution du monde séculier sont souvent victimes de défections dans leur rang. Et ce, plus encore dans le monde protestant que dans l’Eglise catholique.

Comment comprendre ces liens de cause à effet ? Si une communauté religieuse veut pouvoir se maintenir au sein d’une culture sécularisée, elle se doit d’élaborer consciencieusement ses choix de vie et d’avoir une identité claire la distinguant nettement des autres groupes et des autres croyances. Quiconque est intimement convaincu de la vérité transmise par le “Credo”, fait confiance au message biblique et se donne pour tâche l’évangélisation, remplit bien ces conditions.

Mais les groupes qui remettent en cause ces vérités, qui placent tous les chemins spirituels sur un pied d’égalité et pour qui le mot “dogme” est un gros mot, ces groupes-là ne savent rien répondre lorsqu’on leur pose la question : « Pour quelle raison est-ce que je devrais me lever le dimanche et venir dans ton église ? »

Depuis les années 1960, il est de bon ton, aussi bien chez les protestants que chez les catholiques, de décréter que le christianisme doit s’adapter faute de quoi il finira par disparaître. Mais l’évolution constatée ces dernières décennies montre plutôt le contraire : le christianisme disparaît partout où l’on se soucie de l’adapter sans arrêt aux dernières nouveautés.

Résumé d’après Kathnet (Trad. MH/APL)


  Envoyer ce message à un ami


 canada: pour quoi seuls les "non-agiornamentés" ont de l'avenir par Presbu  (2017-03-22 18:45:42)
      cette étude scientifique démontrerait donc par jejomau  (2017-03-22 19:36:09)
          Une idée par Aigle  (2017-03-22 19:54:43)
          C'est presque sûr! par Miserere  (2017-03-22 21:12:48)


44 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]