Voulez-vous soutenir le Forum Catholique ?
[ Me connecter ]
Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

RIP: une disparition passée sous silence: Mgr Aquilina
par CMdelaRocca 2013-07-16 11:16:08
Imprimer Imprimer

Mgr Mathieu Aquilina est décédé le jeudi 18 avril.

Né à Alger le 7 mars 1914, il avait fait ses études au Grand séminaire d’Alger.

Ordonné prêtre à Alger le 29 juin 1937, il avait été vicaire à Blida (1937-1938), puis à Saint-Pierre d’Alger (1938-1940).

Entre 1940 et 1967, il fut successivement curé d’Azazga, de Cap Natifou, de Rouiba, de Boufarik, puis de Saint-Augustin d’Alger.

A son arrivée à Marseille, en juillet 1967, il fut nommé chapelain à la paroisse du Sacré-Cœur, puis aumônier des cliniques du secteur Prado-Paradis.

Il avait été élevé à la dignité de Chapelain de Sa Sainteté par le pape Benoît XVI, à l’occasion de ses 70 ans de sacerdoce, le 2 mai 2007.
Ses obsèques ont été célébrées le 22 avril en la Basilique du Sacré-Cœur du Prado, à Marseille.Voir ici un hommage émouvant rendu par un de ses paroissiens d'Alger.

Mgr Aquilina dans sa soutane blanche du diocèse d'Alger, ici aux cotés du Père Avril.<IMG SRC="">

Message de Mgr Henri TEISSIER,
Archevêque émérite d'Alger

Les anciens du diocèse d'Alger se souviennent avec reconnaissance du don de sa vie que Mathieu AQUILINA a fait au diocèse d'Alger, avant de partir servir celui de Marseille.
Né le 7 mars 1914, il y a quatre-vingt dix-neuf ans, il a fait son petit et grand séminaire à St Eugène, près de Notre-Dame d'Afrique à Alger.

Ordonné prêtre le 29 juin 1937, il fut d'abord nommé vicaire à la paroisse de Blida, (1937) puis à celle de St Pierre du Hamma à Alger (1938). Choisi comme curé d'Azazga (Kabylie) en 1940, il est ensuite chargé de la paroisse de Jean-Bart à l'extrémité Est de
la baie d'Alger ( 1945), puis curé de Rouiba au nord de la Mitidja (1949), et finalement curé de Boufarik (1958), avant d'être chargé de la paroisse St Augustin dans le centre d'Alger (1958) paroisse dont il gardera la charge jusqu'en 1967.
Il partira alors pour le diocèse de Marseille où sa nomination à la basilique du Sacré-Coeur fera de lui à la fois un serviteur dévoué de cette paroisse centrale de Marseille et un recours pastoral pour tous les anciens d'Algérie à la recherche d'un accueil de sympathie. C'est de ce lieu qu'il deviendra aussi, un organisateur infatigable de pèlerinages, même bien au delà de ses quatre-vingts ans. Il n'oubliera, jamais, cependant, son diocèse d'origine dont il portait fièrement la soutane blanche dès
que la chaleur arrivait. .../... A la demande de ses amis
pour ses soixante-dix ans de sacerdoce il fut choisi comme Prélat de Sa Sainteté.
Avec Jésus dans l'évangile nous disons: « Entre dans la maison de ton père, bon et fidèle serviteur. »

Henri TEISSIER,
Archevêque émérite d'Alger




  Envoyer ce message à un ami


 RIP: une disparition passée sous silence: Mgr Aquilina par CMdelaRocca  (2013-07-16 11:16:08)


21 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]