Le Forum Catholique
[ Me connecter ]
Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Une Sainte Couronne méconnue
par CMdelaRocca 2013-05-23 09:07:24
Imprimer Imprimer

en Occident, la Sainte Couronne de Hongrie:



La Sainte Couronne de Hongrie, également connue sous le nom de couronne de Saint Etienne, semble être la seule couronne séculaire aujourd’hui avec l’attribut « saint » hormis la Couronne d' épines reconnue comme Sainte Couronne de Jésus de la cathédrale de Notre Dame.

La couronne des rois de Hongrie a été envoyée en 1001 au duc Étienne par le pape Sylvestre II, comme symbole de la constitution du royaume apostolique, mais elle ne fut appelée pour la première fois la Sainte Couronne qu'en 1256.

Les insignes hongrois de couronnement comprennent la Couronne Sainte, le sceptre, l’orbe, et la mante. Depuis le douzième siècle, les rois ont été couronnés avec cette couronne. L’orbe a armoiries du Roi hongrois Charles Robert d’Anjou (1310-1342) ; les autres insignes peuvent être liés à Saint Etienne.

Aucun roi de Hongrie n’a été considéré comme légitime sans être couronné avec elle et de fait, plus de cinquante rois ont été couronnés avec elle (sauf Sigismond Jean II et Joseph II).

<u>Description donnée par Wikipedia:</u>

La couronne de Hongrie est actuellement composée d'une croix inclinée, d'une calotte sphérique et d'un cercle précieux, ayant pour poids 2 056 grammes.

L'inclinaison de la croix est due à une circonstance fortuite. Lors d'un bouleversement politique, la reine Isabelle voulut emporter la sainte couronne. Elle la mit dans un coffret trop étroit et en s'appuyant sur le couvercle pour le fermer, elle fit céder la croix qui s'inclina sur un côté. Depuis lors, la couronne est restée en cet état, les Hongrois ayant poussé le scrupule jusqu'à vouloir lui conserver ce défaut accidentel.

La calotte, faite sur les ordres de Sylvestre II et remise par lui à l'archevêque de Gran pour le duc Étienne, se compose de deux cercles se croisant à angle droit au-dessus d'un troisième et tous formés de plaques émaillées. Le fond est une étoffe en or, qui a été complètement renouvelée en 1867. La croix inclinée est vissée dans la plaque placée à l'intersection des deux demi-cercles et au milieu de la figure de Jésus qui y est représentée.

La troisième partie de la sainte couronne est un autre cercle plus riche encore qui englobe les autres et qui vient de l'empereur de Byzance, Michel Ducas. C'est un ruban d'or sur lequel se trouvent huit plaques d'or émaillé alternant avec de grosses pierres précieuses et représentant des saints ou des rois. Au-dessus du ruban sont des triangles et des ovales en or émaillé et à jour, avec des couleurs plus foncées et un travail plus artistique ; celui du centre représente Jésus-Christ assis sur son trône. Les inscriptions sont en latin.

Cette couronne mérite donc son titre de « Sainte » : elle a été donnée par un pape, elle a reposé sur la tête du Duc Saint Étienne, premier roi et apôtre de la Hongrie, elle est le gage de l'indépendance nationale et en ses fleurons l'âme même du pays. C'est le palladium de la nation hongroise ; elle appartenait, non au roi, mais au peuple, et l'empereur d'Autriche n'était réellement roi de Hongrie que lorsqu'il en avait ceint sa tête dans l'imposante cérémonie du couronnement.




  Envoyer ce message à un ami


 Une Sainte Couronne méconnue par CMdelaRocca  (2013-05-23 09:07:24)
      Sous la coupole du Parlement. par Yves Daoudal  (2013-05-23 09:25:09)
          Le gouvernement américain l'avait donnée aux communistes par Paterculus  (2013-05-23 09:42:46)
          oui, la Hongrie par Vassilissa  (2013-05-23 21:01:28)


55 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]