[ Me connecter ]
Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

oui, bon, euh... faudrait quand même pas exagérer!
par erminig 2013-04-16 23:14:14
Imprimer Imprimer



A quand le renfort de la présence des évêques autour de l'Asemblée Nationale pour protester contre cette loi inique?

Personnellement, j'ai trouvé quand même que le mot "concitoyens" ne suffisait peut-être pas pour un évêque, en ce qui concerne la préence des nombreux catholiques qui réagissent contre la loi.
D'autre part, comment interpréter avec justesse sa description du combat à long terme où l'exemple convertira les personnes adversiares de l'Église?
Si sa description du phénomène de la violence est juste, et est effectivement mis en exergue chez les détracteurs du Gender comme Mgr Anatrella, j'ai la curieuse intuition d'une étape qui est sautée.

En effet, au nom d'une future conversion sans violence des adversaires de la loi naturelle, on laisse quand même les laïcs depuis cinquante ans affronter assez seuls la tempête.

Cela a commencé publiquement en 1969 avec l'abandon du combat pour l'application d'Humanae Vitae.
Qui aboutit fort justement à cette réflexion de Mgr Vingt-Trois sur les catholiques contre l'avortement. Cela rappelle la réflexion du Ppe François à propos des filles mères dont on refuse de baptiser les enfants.

Bref (mot favori d'erminig en ce moment).

Les discours éclatants, oui.
MAis quid des réponses concrètes pour les fidèles aujourd'hui?
Quelles pistes de soutien effectif dan sles combats et leur réalité quotidienne en France?
A quand la mise en place d'n système d'entr'aide social autre que celle de l'État?
A quand la mise en place à tous les niveaux de la société d'une véritable alternative à cette emprise de l'État sur le quotidien humain?
Que fait-on concrètement pour aider les plus vulnérables? Et dans l'enseignement, à quand l'exigence chrétienne catholique effective dans les établissements, alors que c'est déjà TRÈS difficile, et que nous ne sommes pas au bout du pain noir?

Discours choc pour certains. Certes.
MAis je suis quand même en pétard ce soir quand je vois que l'homme des Lumières, l'humanisme des lumières est mis sur le mêem plan que l'héritage grec, l'héritage judéo-chrétien.

Non. Je ne suis pas d'accord.
Les Lumières ont amené la Révolution.
Et le dictionnaire philosophique de Voltaire, s'il est écrit dans une langue française d'une grande pureté et exactitude, n'en reste pas moins un brûlot anti-chrétien, anti-spirituel de première main.

Mais bon...
Bref...
On n'est pas sorit de l'auberge.
La preuve: au poste, pas de visite d'aumônier, mais des politiques et des avocats venant appliquer l'une des béatitudes: j'étais en prison et vous m'avez visité....
On est pas sorti du lisier. Et avoir des évêques militants, ça ne ferait pas de mal.
Le Lion de Kologne a soutenu les catholiques allemands écrasés par le nazisme.
A quand notre lion français?








  Envoyer ce message à un ami


 "La charge du cal Vingt-Trois" par Justin Petipeu  (2013-04-16 13:35:26)
      Merci au cardinal de Paris par l'abbé Pépino  (2013-04-16 13:38:24)
          Un discours de combat par jean_droit  (2013-04-16 15:50:18)
      il reconnaît la justesse des positions des tradis par jejomau  (2013-04-16 14:28:02)
          Mais non, il parle des tradis ici... par Leopardi  (2013-04-16 16:58:45)
      En filigrane par Eucher  (2013-04-16 15:59:34)
      Bravo, Eminence ! par Paterculus  (2013-04-16 20:13:31)
      remarque par worou-kenou  (2013-04-16 22:40:47)
          Sur Benoît XVI... par Paterculus  (2013-04-16 22:50:50)
              oui, bon, euh... faudrait quand même pas exagérer! par erminig  (2013-04-16 23:14:14)
                  le Lion de Münster, pardon par erminig  (2013-04-17 00:15:53)


82 liseurs actuellement sur le forum
Le FC en deuil
[Valid RSS]