[ Me connecter ]
Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

cher Caius
par Pèlerin 2012-11-25 21:42:57
Imprimer Imprimer

Je trouve que vous posez le problème de manière curieuse.
En effet, si vous parlez de votre foi à vos collègues, à vos amis, à votre famille, vous noterez qu'immédiatement vos interlocuteurs vous renvoient à la figure "à c'est dommage que les prêtres ou les évêques ne parlent pas comme toi" et " quand j'écoute les prêtres franchement ça ne me parle pas du tout" ou "je n'avais jamais entendu parler de ça" (au sujet de la rédemption notamment et de l'aspect expiatoire et sacrificiel).
Il est de la seule responsabilité des évêques et des prêtres de proposer quelque chose qui tienne debout (soyons gentils ne leur demandons plus de guérir les maladies et les infirmités ni de chasser les mauvais esprits puisqu'on sait bien que tout ça c'est des fariboles de traditionalistes...). Le catéchisme débilitant dédié aux enfants, qui n'enseigne absolument rien de ce qui était enseigné il y a un demi siècle est en grande partie responsable de ce qui est décrit sur Nanterre, le mal est fait(je ne parle pas du catéchisme dédié aux adultes qui est très clair).
Je ne dirai rien de l'absence totale de mention par l'Eglise enseignante de ce qui relève des écrits des grands mystiques. A croire que 18 siècles de mystique se sont évaporés, alors que cela représente quand même une richesse incommensurable qui pourrait parler à tous ceux qui ont une véritable recherche et ils sont nombreux chez les européens qui se tournent chercher les semences du St Esprit ailleurs que dans le catholicisme.
Je ne dirai rien sur les jolies messes chantées par les animatrices 3e age, qui nous permettent assez facilement de comprendre par comparaison pourquoi le salafisme séduit des jeunes qui n'ont aucun souci à vivre une religion qui n'a, elle, pas bougé depuis 1400 ans...
Rien que ce matin, où j'ai assisté à la messe selon le calendrier ordinaire (j'ai donc bénéficié d'une 2eme solennité du Christ Roi pour 2012..) , j'ai été plus qu'étonné d'entendre le curé opposer les Béatitudes à l'Eglise en tant qu'institution en expliquant que le règne du Christ Roi c'était les Béatitudes mais pas l'Eglise comme si l'Eglise était un corps étranger qui ait métastasé sur le dos du Seigneur, je passe sur le reste tout était du même acabit !!!!).
Je pense que la responsabilité incombe aux clercs et aux évêques et que nous ne pouvons toujours ramer dans un sens (border-line comme le dit un certain Mgr, si vous voyez ce que je veux dire) quand l'institution n'a de cesse de ramer dans l'autre.


  Envoyer ce message à un ami


 Nanterre, du catholicisme à l'islam par Jean Kinzler  (2012-11-25 19:07:17)
      je comprends une chose par jejomau  (2012-11-25 19:20:29)
          L'Eglise-en-France par Annet  (2012-11-25 19:37:19)
          Question à Jojomau par Caius  (2012-11-25 20:45:10)
              cher Caius par Pèlerin  (2012-11-25 21:42:57)
                  Je connais tout cela! par Caius  (2012-11-26 08:56:42)
                      mais sur ce point par jejomau  (2012-11-26 14:53:15)
                          Evidemment, je préférerais par Caius  (2012-11-26 18:04:38)
          ce que j'ai dit je le maintiens par jejomau  (2012-11-25 22:35:26)


65 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]