[ Me connecter ]
Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

RIP Mgr Maurice Gaidon
par Diafoirus 2011-11-15 12:39:42
Imprimer Imprimer

Mgr Maurice Gaidon, Dijonnais et évêque émérite de Cahors

Maurice Gaidon, né le 17 janvier 1928 à Dijon, est décédé hier 14 Novembre 2011 à Dijon à l’âge de 83 ans. Après avoir obtenu un diplôme d’études supérieures en Lettres à l’université de Bourgogne, Maurice Gaidon est entré au Grand séminaire de cette même ville avant de poursuivre ses études à Lyon où il obtient une licence de théologie. Pianiste de talent, il a reçu le Premier prix de piano du Conservatoire de musique de Dijon. Ordonné prêtre le 29 juin 1956 pour le diocèse de Dijon, il a tout d’abord été envoyé au petit séminaire de Flavigny avant de devenir vicaire à Dijon en 1960. En 1962, il devient enseignant en théologie fondamentale, puis supérieur du grand séminaire de Dijon de 1966 à 1973. Nommé évêque auxiliaire de Besançon le 13 août 1973, il devient en 1975 recteur des pèlerinages de Paray-le-Monial.

Le 20 mai 1977, il est nommé évêque auxiliaire d’Autun en résidence à Paray-le-Monial. Le 20 janvier 1987, il devient évêque titulaire de Cahors charge qu’il occupe jusqu’à son départ en retraite le 4 février 2004. Au sein de la Curie romaine, il a été consulteur au Conseil pontifical pour la culture. Mgr Gaidon a publié en 2007 ses mémoires sous le titre "Un évêque français entre crise et renouveau de l’Église". Une célébration à sa mémoire aura lieu vendredi à 9 h 15 à Saint-Bénigne. Les obsèques seront célébrées lundi prochain à la cathédrale de Cahors.

Analyse:
"Un évêque français entre crise et renouveau de l'Eglise" (Mgr Maurice Gaidon):

L'ancien supérieur des chapelains de Paray-le-Monial et évêque de Cahors retrace sa vie de prêtre qui a connu la débâcle conciliaire et post-conciliaire (chap. 6 et 7), "l'immense détresse qui l'a submergé" (p.104) comme évêque auxiliaire de Besançon (chap. 8) et en tire les leçons. Ses recommandations d'évêque retraité: "la sainteté et la beauté" (pp.143-148) et la vérité de ton et de langage auquel votre pasteur a été très sensible (chap.13: "Nous sommes des couards").
Quelques extraits: "En conscience, je pense que notre langage manque de vigueur et que le souffle prophétique est par trop absent de nos textes savamment mesurés" (p. 158); "J'ai vraiment l'impression que la persécution subtile qui s'exerce à notre encontre par médias interposés nous a conduits à passer du "triomphalisme" de la conviction énoncée à l'énoncé timide de la proposition murmurée. Nous n'aimons pas sortir d'un ton conciliant et recherchons avant tout le réconfort d'un consensus mou dans les domaines les plus sensibles comme le sont les problèmes de morale conjugale et les questions de bioéthique." (p.164). Mgr Gaidon confie "qu'il a très mal vécu la réforme liturgique imposée au détour d'un dimanche et avec un autoritarisme clérical insupportable". Il cite "le passage en force à la langue vernaculaire, la nouvelle disposition de l'autel, la place et le rôle du célébrant, la mise sur le marché de chants liturgiques composés à la hâte…" (p.152).
Editions de l'Emmanuel, 172 p., 15 €.
Ab. L.

Bulletin paroissial de Tossiat, 30 septembre 2007


  Envoyer ce message à un ami


 RIP Mgr Maurice Gaidon par Diafoirus  (2011-11-15 12:39:42)
      L'abbé Philippe Laguérie et Mgr Gaidon , sur son blog..... par Henry  (2011-11-15 17:09:09)
      RIP par Personne  (2011-11-15 18:55:59)
          Dans les prières par Mortimer  (2011-11-15 19:53:46)
      un ouvrage de feu Mgr Gaidon... encore actuel... par Tardivel  (2011-11-17 02:59:35)


146 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]