Le Forum Catholique
[ Me connecter ]
Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

L'étrange rituel impérial de l'inhumation aux Capucins
par CMdelaRocca 2011-07-11 18:59:26
Imprimer Imprimer

J'emprunte au très renseigné site de Noblesse et Royautés quelques extraits et photographies d'un article paru sous la signature de Francky---.


Depuis plus de trois siècles, la crypte des Capucins, à Vienne, sert de sépulture à la famille impériale d’Autriche. Cette nécropole est constituée de plusieurs cryptes, construites durant différents règnes, dont la première pierre fut posée en 1617 selon le souhait de l’impératrice Anne d’Autriche, épouse de l’empereur des Romains Mathias Ier (empereur de 1612 à 1619). Ils furent les premiers à être inhumés en ces lieux.

La chapelle fut construite à partir de 1622: elle est le bâtiment visible du couvent et du cloître des Capucins qui habitent en ces lieux, et assurent la garde des augustes tombeaux. C’est dans cette chapelle à la décoration baroque que seront déposés les cercueils du couple héritier du trône impérial et royal, Otto et Régina de Habsbourg-Lorraine, à leur arrivée à Vienne, dans l’attente des obsèques solennelles qui seront célébrées le 16 juillet en la cathédrale.../...

Le cercueil sera transporté par le corbillard impérial noir, jusqu’à la porte de la chapelle des Capucins, par un cortège conduit par l’archiduc Charles, désormais chef de la maison d’Autriche.

Arrivée devant la chapelle, se mettra en place le rituel séculaire qui précède toute inhumation d’un souverain dans sa dernière demeure:

Trois coup sont frappés à la porte fermée.Voici ce qui a été dit pour l'Impératrice Zita:

 « Qui demande à entrer ici ?

 Je suis Zita, impératrice d’Autriche, reine apostolique de Hongrie, reine de Bohême, de Dalmatie, de Croatie, de Slavonie, de Galicie, de Lodomérie et
d’Illyrie, reine de Jérusalem, archiduchesse d’Autriche, grande-duchesse de Toscane et de Cracovie, duchesse de Lorraine, de Bar, de Salzbourg, de Styrie, de Carinthie, de Carniole et de Bukovine, grande-princesse de Transylvanie, margravine de Moravie, duchesse de Haute-Silésie, de Basse-Silésie, de Modène, de Parme, de Plaisance et de Guastalla, d’Auchwitz et de Zator, de Teschen, du Frioul, de Raguse et de Zara, comtesse princière de Habsbourg et du Tyrol, de Kybourg, de Goritz et de Gradisca, princesse de Trente et de Bressanone, margravine de Haute-Lusace et de Basse-Lusace et en Istrie, comtesse de Hohenembs, de Feldkirch, Bregenz, Sonnenberg, de Trieste, de Cattaro et de la Marche…

 Je ne la connais pas. Qui demande à entrer ici ?

 Je suis Sa Majesté l’impératrice d’Autriche et reine de Hongrie.

 Je ne la connais pas. Qui demande à entrer ici ?

 Je suis Zita, une pauvre pécheresse, et j’implore la miséricorde de Dieu

 Alors, tu peux entrer. »

.../...

Il est probable que les obsèques de l’archiduc Otto et de l’archiduchesse Régina, qui se dérouleront en la cathédrale Saint-Étienne de Vienne, respecteront une partie de ce cérémonial avant d’entrer dans la crypte des Capucins..../... Le coeur de l'archiduc Otto ira reposer dans une abbaye hongroise (et c’est une première dans l’histoire de la dynastie), afin de bien signifier l’amour qui le liait à sa seconde patrie, et de rappeler qu’il était aussi l’héritier du trône hongrois.
.../...

12 empereurs, 17 impératrices, et plus de 100 archiducs sont ensevelis dans cette crypte, mais leurs cœurs sont conservés dans des urnes d’argent en l’église des Augustins, et leurs entrailles dans les catacombes de la cathédrale Saint-Étienne.
Parmi eux, se trouve le cercueil monumental de l’empereur Charles VI, père de l’impératrice Marie-Thérèse.... La nécropole a été agrandie jusqu’au XXe siècle et rassemble 138 cercueils en métal (étain et cuivre depuis 1790).

A coté des parents de Marie-Antoinette, se trouve le sarcophage de Marie-Louise, impératrice des Français, qui se retira à Vienne à la chute de Napoléon...Tout près, repose Maximilien du Mexique, second frère de François-Joseph, fusillé par les révolutionnaires en 1867, après son éphémère règne outre-atlantique...

Une chapelle est consacrée à l’empereur François-Joseph, décédé en 1916 après un règne de 68 ans. Il est le dernier empereur à avoir été inhumé solennellement en ces lieux. A gauche de son tombeau, repose sa femme, l’impératrice Élisabeth, assassinée à Genève en 1898, et à droite, dans un sarcophage identique à celui de Sissi, leur fils Rodolphe, décédé dans des conditions mystérieuses à Mayerling, en 1889.





  Envoyer ce message à un ami


 Nouvelles chrétiennes: +Otto von Habsbourg (RU 27/2011) par UNEC  (2011-07-11 17:32:40)
      La première messe de requiem aujourd'hui à Pöcking par CMdelaRocca  (2011-07-11 18:41:00)
          L'étrange rituel impérial de l'inhumation aux Capucins par CMdelaRocca  (2011-07-11 18:59:26)
              Etrange ... ou écrasant d'humilité ? par Ewondo  (2011-07-11 22:43:02)
                  autrefois il y avait trois évènements par blamont  (2011-07-12 13:52:40)
                      Petite erreur sur le 3e évènement par abbé F.H.  (2011-07-12 14:03:30)
                          M. l'Abbé, vous êtes le Dom par blamont  (2011-07-12 15:20:43)
                              musique par abbé F.H.  (2011-07-12 15:55:02)
          Nethiquette par XA  (2011-07-11 21:00:18)
              Je pensais qu'il suffisait par CMdelaRocca  (2011-07-11 21:09:23)
      Messe de requiem à Nancy samedi dernier par abbé F.H.  (2011-07-12 12:39:46)
      Requiem für Otto Habsburg in München. par Wallenstein  (2011-07-12 13:26:35)


30 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]