[ Me connecter ]
Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

Mieux vaut en rire qu’en pleurer (III) par Lawrence Wargrave 2017-05-18 22:32:09 Imprimer Imprimer

(épisode précédent)


_ Oui, Maître ?

Le téléphone venait à peine de sonner que j’avais déjà décroché. On ne se refait pas. Comme vous, je me le suis IMMEDIATEMENT reproché. Pourquoi donc m’étais-je exposé à cet état de dépendance ???? Pfff, je n’avais pas relu cette prière du Cardinal Verdier, que chaque liseur du Forum a sous ses yeux avant de publier un message. Relisons-la ensemble, voulez-vous ? Je la remets ici pour ceux qui n’interviennent pas et ne font « que » lire, ce qui est déjà une forme de courage... Donc, oui, bref, la voici :

O Esprit-Saint, Amour du Père et du Fils,
inspirez-moi toujours ce que je dois penser, ce que je dois dire,comment je dois le dire,
ce que je dois taire, ce que je dois écrire, comment je dois agir, ce que je dois faire
pour procurer Votre Gloire, le bien des âmes, et ma propre Sanctification. Ainsi soit-il !



_ Lawrence, vous voulez bien me relire le second courriel ?

_ Bonsoir, Maître.

_ Oui, pardon, bonsoir, Wargrave.

_ Je préfère, oui. Vous vouliez parler du deuxième courriel, c’est cela et non du second ?

_ Pardon ? Oups, j’ai peur de comprendre votre allusion. Epargnez-moi vos leçons de français, voulez-vous ? Et venons-en aux faits.

_ Votre liseur, là, Philadelphie, vous êtes sûr qu’il a la lumière à tous les étages ?

_ Ben, non, sinon, je n’aurais pas recouru à vos services....

_ Je vous relis son mail.

_ S’il vous plait, Lawrence, s’il vous plait.

_ « Monsieur, Je n’apprécie guère qu’ayant supprimer mon compte (le but était de pondre un œuf) vous permettez à des individus imbus de leur ignorance de me lancer leurs sarcasmes juvéniles proche du niveau 0 de l’écriture, pour la raison toute simple que je ne peux répondre. » Je vous passe l’orthographe déplorable, que l’on ne détecte pas à l’oral, Maître. Mais qui trouble les pistes, il faut l’avouer...

_ Continuez, Lawrence.

_ » C’est du totalitarisme sauce Metzingrad, il est vrai que vous êtes des benêts, fans du de Gaulle de la Fraternité. Soit, vous enlevez tous les commentaires mis après mon exclusion , soit nous indiquerons votre forum à nos amis qui se feront une joie de mettre à l'épreuve votre BK (Assine). Imaginez une dizaine de nouveaux participants qui vont vous "titiller" simultanément (Sur des questions qui fâchent, comme disent les enfoirés du GREC) vous allez en perdre votre latin, vous les fils de Bélial. Les vieux, tas de neuneus connaissent aussi les cyber-cafés et nous allons reprendre le combat contre les subversifs de votre acabit. Rira bien qui rira le dernier... (comme dirait mon ami Silos de Tarse ) »

_ Comment avance votre enquête ? Sont-ce les mêmes ?

_ Pardon ?

_ Silas et Philadelphie, ce sont les mêmes ?

_ Aucune idée. Ces deux ringards ont une adresse chez laposte.net. Soit ils sont facteurs soir ce sont des factotum, enfin, je ne sais plus comment vous dites le pluriel de francs-tireurs en latin. En tout cas, de petits cerveaux.

_ Voulez-vous me relire sa conclusion, Lawrence ? J’avoue que j’ai pris beaucoup de plaisir à la lire.

_ «  Allez ouste les gogos, manifestement vous n’êtes pas de Dieu, vous n’êtes que des valets des laquais de la Synagogue de Satan qui trouve en vous de parfaits délateurs, justes bons à ramasser les étrons de vos maîtres. Philadelphie »

_ AH AH AH AH AH AH

- Maitre ?

- HIN HIN HIN HIN HIN

_ Pfff, vous ne voulez pas que l’on parle du troisième courriel ?

_ AH AH AH AH AH AH

_ Maître ?

_ Le courriel que Philadelphie m’a adressé que Limousin a publié sur le Forum en laissant entendre qu’il émanait de Fideliter ?

_ C’est dur, hein, Maître ?

_ Pardon, Wargrave ?

_ Je vous demandais « c’est dur, hein, Maître ? »

_ Ben oui, Wargrave, ben oui.

_ Alors, qu’attendez-vous de moi ?

_ Vous avez fait le job, Lawrence. Je vous remercie pour votre travail sur les adresses I.P. Ne les rendez pas publiques. On pourrait en faire mauvais usage. Pour l’heure, je crains qu’il ne nous faille nous résoudre à la seule prière. Je pense particulièrement à un prêtre qui se doit de prendre LA bonne décision s’il veut asseoir sa position. Cela lui en coûtera sur le moment, mais il aura ensuite les coudées un peu plus franches.

_ Pardon, Maître, mais que suis-je dans tout cela ?

_ Pour l’instant ? Une victime, Wargrave, une victime....

Mieux vaut en rire qu’en pleurer de Lawrence Wargrave. Chapitre 3

  Envoyer ce message à un ami



La discussion

images/icones/carnet.gif Mieux vaut en rire qu’en pleurer (III) par Lawrence Wargrave (2017-05-18 22:32:09)
     images/icones/4b.gif Silas et Philadelphie : même provocateur par Candidus (2017-05-19 07:33:36)
     images/icones/hum2.gif Ce que je ne comprends pas par BK (2017-05-19 09:01:56)
     images/icones/4a.gif Quel homme ce Laurence Wargrave ! par Jean-Paul PARFU (2017-05-19 09:59:07)
         images/icones/1d.gif et oui, par Semper parati (2017-05-19 15:03:56)
     images/icones/1d.gif Les vieux ... par Cath...o (2017-05-19 23:23:19)
     images/icones/2a.gif J'attends la suite ! par Scribe (2017-05-20 11:24:47)



46 liseurs actuellement sur le forum
Compteur agoramag
Compteur mis en place le 15 nov 2006
M'abonner au flux RSS