Messages récents | Retour à la liste des messages | Rechercher
Afficher la discussion

L'idéologie du métissage
par Theonas 2013-04-30 11:58:02
Imprimer Imprimer



L’idéologie du métissage est une arme de destruction massive à l’égard des peuples enracinés et des cultures qui les ont façonnés. Elle a pour objectif leur disparition, ni plus, ni moins. Comme je l’ai expliqué dans un précédent article, en se faisant le chantre de la neutralité de l’Etat à l’égard des religions et en refusant que les Etats chrétiens défendent l’Eglise et la privilégient par rapport aux autres religions, comme le veut la doctrine traditionnelle, l’Eglise conciliaire porte évidemment une grande responsabilité dans la mise en place de l’idéologie du métissage, puisque c’est consentir à ce que l’Etat n’a pas à charge la défense de ce qui est au fondement de la l’identité des peuples chrétiens. Mais qui sont les autres principaux inspirateurs et promoteurs de l’idéologie du métissage et pourquoi ?

« Je suis un cosmopolite résolu. J’aime le métissage et je déteste le nationalisme. Je ne vibre pas à la Marseillaise, j’espère que le cadre national sera un jour dépassé. Et l’un des principaux mérites de l’Europe, à mes yeux, est de fonctionner comme une machine à refroidir cette passion nationale. »(BHL, Nouvel observateur 4 octobre 2007)

La mondialisation démocratique « ne passera pas seulement par la technologie, mais aussi par la réinvention de modes de vie nouveaux, inspirés de ceux des peuples premiers. Cela exigera de repenser les cultures et l’organisation du travail dans les villes et de la politique ; d’inventer un gouvernement de la planète ; une démocratie transhumaine… se dessinera alors, au-delà d’immenses désordres, comme la promesse d’un métissage planétaire, d’une terre hospitalière à tous les voyageurs de la vie… »( Edgar Morin, Terre-patrie)

« Ce qui serait à faire pour éviter le pire est simple à énoncer : mettre les sciences et la technologie au service de la justice ; profiter de leur formidable potentiel pour supprimer toute pauvreté, casser les systèmes hiérarchiques, favoriser la santé et l’éducation, éliminer les dépenses d’armement, s’ouvrir aux cultures des autres, favoriser tous les métissages apprendre à penser globalement. »(Jacques Attali, Dictionnaire du XXIe siècle)

« La France devrait poursuivre sa voie singulière, celle du métissage des cultures plutôt que de l’exclusion de l’autre. »(Guy Sorman, Le monde est ma tribu)

L’origine de ce discours idéologique est religieux, comme l’expliqua en 1883 le journal The jewish World : « la dispersion des juifs a fait d’eux un peuple cosmopolite. Ils sont le seul peuple vraiment cosmopolite et, en cette qualité, ils doivent agir et ils agissent comme un dissolvant de toute distinction de race ou de nationalité. Le grand idéal du judaïsme n’est pas que les juifs se rassemblent un jour dans quelque coin de la terre pour des buts séparatistes, mais que le monde entier soit imbu de l’enseignement juif et que, dans une fraternité universelle des nations, toutes les races et religions séparées disparaissent. »

     

Soutenir le Forum Catholique dans son entretien, c'est possible. Soit à l'aide d'un virement mensuel soit par le biais d'un soutien ponctuel. Rendez-vous sur la page dédiée en cliquant ici. D'avance, merci !


  Envoyer ce message à un ami


 L'idéologie du métissage par Theonas  (2013-04-30 11:58:02)
      si le métissage forcé est un bien par blamont  (2013-04-30 14:45:43)
          Le métissage volontaire ? par Alonié de Lestre  (2013-04-30 23:09:05)
              certes, mais, rassurez-moi... par Theonas  (2013-05-01 00:16:00)
          Ce message est un collector par Nemo  (2013-05-01 00:20:13)


81 liseurs actuellement sur le forum
[Valid RSS]