certes mais ...

Le Forum Catholique

Imprimer le Fil Complet

Luc Perrin -  2019-08-06 23:59:58

certes mais ...

si on lui doit la dictature de Bugnini et le NOM, des choix épiscopaux aussi pitoyables que ceux de Jean Paul II, Benoît XVI (entre autres), la désastreuse Ostpolitik, on lui doit aussi Humanae vitae (1968) qui aujourd'hui vaudrait à un professeur de l'Institut Paglia d'être révoqué (je n'ose parler du nom d'antan).
On lui doit une défense du culte marial en un temps où il était férocement attaqué (1964, 1967 et Marialis cultus), le Credo du peuple de Dieu que seul Mgr Lefebvre semble avoir lu ou presque et surtout Evangelii nuntiandi (1975) qui réprouve explicitement de nombreux actes de ses successeurs et les théories en vogue de l'abandon de la Mission, des corrections notables des textes de Vatican II avant leur vote, l'indult dit Agatha Christie, la défense timide du grégorien.
On lui doit de ne pas avoir tout cédé au libéralisme dans un contexte de crise sans précédent (1965-1975) depuis la Révolution française, à l'inverse du courant dominant déjà hier et plus encore de nos jours, d'avoir tenu bon en éthique, d'avoir défendu le célibat sacerdotal vilipendé, d'avoir tenté de combattre le divorce légal sans discernement pastoralo-casuiste, d'avoir fait face à la débandade des ordres religieux du mieux possible, d'avoir entamé la catholicisation du Renouveau charismatique, d'avoir posé des gestes envers les Églises d'Orient.

Lu à la lecture du néo-catholicisme triomphant, Paul VI fait figure de plus conservateur que feu Mgr Laise, que le cardinal Müller et plusieurs autres. Un bilan très contrasté.
http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=872622