Crime contre l’humanité et conscience tranquille ? Fréquent.

Le Forum Catholique

Imprimer le Fil Complet

Marquandier -  2017-10-16 23:17:36

Crime contre l’humanité et conscience tranquille ? Fréquent.

Création moderne invoquée uniquement contre les vaincus (et certains vainqueurs malchanceux). Parler de massacres ou de populicides est suffisamment évocateur. Le concept de crime contre l’humanité n’apporte rien à la morale.

Sinon, Dieu a-t-Il ordonné de commettre des crimes contre l’humanité (génocide des Amalécites et autres victimes, ce que ne nient pas vraiment les Pères ou autres Bossuets) ?

L’ignorance invincible ou l’obéissance peut-elle être invoquées par les Hébreux, ou le crime contre l’humanité n’est-il absolument mauvais que pour les Gentils ?

Le problème, c’est que l’existence ou non de l’« ignorance invincible » n’est pas très importante. En réalité, les passions mènent bien plus les hommes que leur conscience morale.

Manquer de respect à un proche ? Criminel ! Exterminer des étrangers ennemis ? Aucun problème. Aime tes amis, hais tes ennemis, c’est la loi ancienne.

Vous faites comme si l’esprit humain était juste, voire égalitaire. Vous avez du mal à concevoir un sanglant criminel ayant la conscience tranquille.

Aux dernières nouvelles, le pilote d’Enola Gay n’avait pas vraiment de remords. Pour Truman, on n’en sait rien. En tout cas McNamara a avoué au cours de la série d’entretiens *The Fog of War* qui si les États-Uniens avaient perdus la guerre, ils auraient été des criminels de guerre.

Et il y a encore pourtant des imbéciles pour dire que les États-Unis n’ont fait que le nécessaire et n’ont rien à se reprocher…

Enfin, Pascal a tout dit sur les coutumes et les cours d’eaux, les élévations du pôle qui changent les jurisprudences…


> Le larcin, l’inceste, le meurtre des enfants et des pères, tout a eu sa place entre les actions vertueuses. Se peut‑il rien de plus plaisant qu’un homme ait droit de me tuer parce qu’il demeure au‑delà de l’eau et que son prince a querelle contre le mien, quoique je n’en aie aucune avec lui ?

> Il y a sans doute des lois naturelles, mais cette belle raison corrompue a tout corrompu. Nihil amplius nostrum est, quod nostrum dicimus artis est. Ex senatusconsultis et plebiscitis crimina exercentur. Ut olim vitiis sic nunc legibus laboramus.
De cette confusion arrive que l’un dit que l’essence de la justice est l’autorité du législateur, l’autre la commodité du souverain, l’autre la coutume présente. Et c’est le plus sûr. Rien, suivant la seule raison, n’est juste de soi, tout branle avec le temps. La coutume fait toute l’équité, par cette seule raison qu’elle est reçue. C’est le fondement mystique de son autorité, qui la ramènera à son principe l’anéantit. Rien n’est si fautif que ces lois qui redressent les fautes. Qui leur obéit parce qu’elles sont justes, obéit à la justice qu’il imagine, mais non pas à l’essence de la loi, elle est toute ramassée en soi. Elle est loi et rien davantage.

(http://www.penseesdepascal.fr/Misere/Misere9-moderne.php)

> L’imagination dispose de tout. Elle fait la beauté, la justice et le bonheur qui est le tout du monde.

> Nous avons un autre principe d’erreur, les maladies. Elles nous gâtent le jugement et le sens. Et si les grandes l’altèrent sensiblement, je ne doute pas que les petites n’y fassent impression à leur proportion.

> Notre propre intérêt est encore un merveilleux instrument pour nous crever les yeux agréablement. Il n’est pas permis au plus équitable homme du monde d’être juge en sa cause. J’en sais qui pour ne pas tomber dans cet amour propre, ont été les plus injustes du monde à contre‑biais. Le moyen sûr de perdre une affaire toute juste était de la leur faire recommander par leurs proches parents. La justice et la vérité sont deux pointes si subtiles que nos instruments sont trop mousses pour y toucher exactement. S’ils y arrivent, ils en écachent la pointe et appuient tout autour plus sur le faux que sur le vrai.

(http://www.penseesdepascal.fr/Vanite/Vanite31-moderne.php)

http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=837028