Le Forum Catholique

http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=964999
images/icones/carnet.gif  ( 964999 )Pourquoi le pèlerinage de Chartres séduit toujours plus par Mauwgan (2023-05-26 19:50:12) 

pour les abonnés: ici

Bien, plus de pub....

"ENQUÊTE - En ce week-end de Pentecôte, 16.000 pèlerins quitteront le parvis de l’église Saint-Sulpice à Paris pour rejoindre à pied la Beauce et sa célèbre cathédrale. Une affluence record.

Au cœur d’une plaine de France, la colonne des pèlerins se déploie vers la cathédrale de Chartres. Charles Péguy chanta ce paysage, «océan des blés», «mouvante écume». C’était en 1912. Lui marchait pour implorer la guérison de son fils Pierre. «La route nationale est notre porte étroite», confiait-il à la suite de l’Évangile. Plus d’un siècle plus tard, l’atmosphère semble immuable. À l’horizon, au-dessus des épis de blé, les deux flèches de l’édifice religieux pointent vers le ciel. Notre-Dame de Chartres demeure un cap recherché."

J'espère qu'il remarquera que plus pour la messe latine que pour la marche à pied, c'est ca qui motive encore plus sous la persécution! Les empereurs romains s'étonnaient de ne pouvoir exterminer tous ces Chrétiens... on revit la meme chose. Plus ils persécuteront plus il y en aura.
On ne retournera pas à la messe d'Elvis! ni des "snicker bars".

Est ce que le monde va nous faire un petit article?
images/icones/neutre.gif  ( 965006 )Voyons-en les raisons par Philippe F. (2023-05-26 21:38:19) 
[en réponse à 964999]

Source: page Facebook d'Una Voce

A la veille des deux grands pèlerinages de Pentecôte qui réunissent des milliers de jeunes de France et d'ailleurs, voyons ce qui les conduit à participer à ces trois jours de prière.

Il y a plusieurs raisons possibles pour lesquelles les jeunes sont attirés par les pèlerinages traditionnels et la messe tridentine. Voici quelques facteurs qui contribuent à ce phénomène :

Recherche de la tradition et de l'authenticité : Les jeunes peuvent être attirés par les formes traditionnelles de la foi qui offrent une expérience profonde et riche de la liturgie. La messe tridentine est perçue comme plus authentique et moins "modernisée" que les formes de messe plus récentes.

Contre-culture : Dans une société de plus en plus sécularisée, le choix d'une pratique religieuse traditionnelle peut être vu comme un acte de résistance ou une affirmation de ses propres valeurs. C'est une façon de se démarquer et de revendiquer une identité distincte.

Spiritualité profonde : La messe tridentine est réputée pour sa solennité et son mystère, qui conduisent à une expérience de prière plus profonde. Les rites et les chants grégoriens donnent un sentiment de connexion avec la longue histoire de l'Église.

Communauté et appartenance : Participer à des pèlerinages et à la messe tridentine crée un sentiment d'appartenance à une communauté qui partage les mêmes valeurs. Ces pratiques offrent aussi un cadre pour se rencontrer et tisser des liens sociaux.

En quête de sens : Dans un monde où beaucoup de jeunes se sentent perdus ou déconnectés, la structure, la discipline et le sens offerts par la tradition catholique peuvent être attirants. Ces pratiques aident à donner un sens à la vie.

Désir d'histoire et de continuité : Participer à une messe tridentine procure le sentiment d'être connecté à une histoire longue et continue, une tradition qui remonte à des centaines d'années. C'est un moyen pour certains jeunes de se sentir ancrés dans une tradition qui dépasse leur existence personnelle.

Appréciation pour le beau : Certains sont attirés par la beauté esthétique de la liturgie tridentine. La solennité de la cérémonie, les ornements liturgiques, la musique sacrée et l'usage du latin contribuent tous à un sens profond du sacré et du beau.

Recherche de structure et de discipline : Pour certains jeunes, la forme plus structurée de la messe tridentine peut attirer. Dans un monde de plus en plus chaotique et incertain, la rigidité et la constance de cette forme de liturgie offrent un sentiment de stabilité et de sécurité.

Éducation religieuse : Les jeunes qui ont reçu une éducation religieuse solide peuvent être attirés par la messe tridentine car ils y voient l'expression de leur foi comme ils l'ont apprise.

Influence des parents ou des mentors : Certains jeunes peuvent être influencés par leurs parents, leurs mentors ou d'autres figures importantes dans leur vie qui valorisent la tradition et encouragent la participation à la messe tridentine ou aux pèlerinages traditionnels.

Chercher le défi : Certains jeunes sont attirés par l'exigence et le défi que représentent les pratiques religieuses traditionnelles. Cela peut impliquer la complexité de la messe en latin, le rituel précis, ou l'engagement physique et temporel requis par un pèlerinage.

Recherche d'un sentiment de révérence : Certains jeunes sont attirés par le sentiment de révérence et de respect qu'ils perçoivent dans la messe tridentine et les pèlerinages traditionnels.

S'intéresser aux différences culturelles : Pour ceux qui grandissent dans des paroisses où la messe est normalement célébrée selon la forme la plus commune après le Concile Vatican II, la messe tridentine représente dans ce cas une différence culturelle intéressante et attirante.
images/icones/neutre.gif  ( 965007 )Très bien vu par Roger (2023-05-26 21:42:56) 
[en réponse à 965006]

J'ajouterai un point : assez bien formés ces jeunes voient sans doute dans la liturgie traditionnelle une expression plus pertinente de la théologie catholique de l'eucharistie.
images/icones/fleche2.gif  ( 965013 )je rajoute par jejomau (2023-05-26 23:06:07) 
[en réponse à 965006]

D'abord un point discutable : "Éducation religieuse". Mais bon... Ensuite, un point qui regroupe certains de vos points mais qui en est un à part entière :

Beaucoup de jeunes... parce que qu'il y a un très grand nombre de jeunes ! Bref, la jeunesse appelle la jeunesse : scoutisme, familles nombreuses, amis des amis, etc...

A relier avec les points que vous avez mis en exergue : Recherche de structure et de discipline + Chercher le défi + sentiment de révérence + Contre-culture
images/icones/1a.gif  ( 965029 )En un mot, c'est un pèlerinage "branché" par Aliocha (2023-05-27 09:42:45) 
[en réponse à 965013]

Et c'est très bien (sauf peut-être les cantiques tra-cha...)