Le Forum Catholique

http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=651670
images/icones/carnet.gif  ( 651670 )Nanterre, du catholicisme à l'islam par Jean Kinzler (2012-11-25 19:07:17) 

Pour le père Robert, abbé installé de puis presque vingt ans dans le quartier des Genêts, la religion mahométane s’est définitivement imposée.

« L’église est en face de la mosquée, on voit la différence de fréquentation ! Dans mon quartier, j’ai l’impression de vivre à un endroit où les bonnes soeurs auraient toutes fauté. Vous savez, les filles sont voilées de la tête aux pieds, mais elles poussent des landaus… La majorité avec des yeux bleus et, avec elles, beaucoup de blonds très barbus maintenant qui fréquentaient autrefois l’aumônerie catholique. Nombre de mes paroissiens ont fait récemment la douloureuse expérience de la conversion de leurs enfants à l’islam. »

Selon le vicaire général de l’évêché, le père Hugues de Woillemont, il s’agirait d’un phénomène de société. « Il est évident qu’il y a de plus en plus de volonté chez les jeunes d’affirmer leur foi religieuse aujourd’hui qu’il y a vingt ans. Malheureusement, la coexistence des communautés et le rapport de force démographique les poussent vers l’islam. J’ai connu, il y a quelques années, une jeune fille, à Chaville, qui nous avait demandé le baptême. Six mois plus tard, elle portait le voile. Sans doute avait-elle rencontré quelqu’un… »valeursactuelles.com
images/icones/fleche3.gif  ( 651672 )je comprends une chose par jejomau (2012-11-25 19:20:29) 
[en réponse à 651670]

c'est que dans la religion de l'église-en-france ces âmes ne trouvent rien, alors qu'elles trouvent de la fierté dans l'Islam à s'affirmer croyantes..
images/icones/heho.gif  ( 651673 )L'Eglise-en-France par Annet (2012-11-25 19:37:19) 
[en réponse à 651672]

L'Eglise-en-France, c'est vous et moi. Je ne suis pas fier de moi.
images/icones/1b.gif  ( 651683 )Question à Jojomau par Caius (2012-11-25 20:45:10) 
[en réponse à 651672]

Dans une journée vous parlez à combien de personnes de votre Foi?

C'est de nous que dépend l'avenir du catholicisme, pas des autres!
Faisons déjà notre job et après on demandera des comptes aux prêtres et évêques!
images/icones/1y2.gif  ( 651695 )cher Caius par Pèlerin (2012-11-25 21:42:57) 
[en réponse à 651683]

Je trouve que vous posez le problème de manière curieuse.
En effet, si vous parlez de votre foi à vos collègues, à vos amis, à votre famille, vous noterez qu'immédiatement vos interlocuteurs vous renvoient à la figure "à c'est dommage que les prêtres ou les évêques ne parlent pas comme toi" et " quand j'écoute les prêtres franchement ça ne me parle pas du tout" ou "je n'avais jamais entendu parler de ça" (au sujet de la rédemption notamment et de l'aspect expiatoire et sacrificiel).
Il est de la seule responsabilité des évêques et des prêtres de proposer quelque chose qui tienne debout (soyons gentils ne leur demandons plus de guérir les maladies et les infirmités ni de chasser les mauvais esprits puisqu'on sait bien que tout ça c'est des fariboles de traditionalistes...). Le catéchisme débilitant dédié aux enfants, qui n'enseigne absolument rien de ce qui était enseigné il y a un demi siècle est en grande partie responsable de ce qui est décrit sur Nanterre, le mal est fait(je ne parle pas du catéchisme dédié aux adultes qui est très clair).
Je ne dirai rien de l'absence totale de mention par l'Eglise enseignante de ce qui relève des écrits des grands mystiques. A croire que 18 siècles de mystique se sont évaporés, alors que cela représente quand même une richesse incommensurable qui pourrait parler à tous ceux qui ont une véritable recherche et ils sont nombreux chez les européens qui se tournent chercher les semences du St Esprit ailleurs que dans le catholicisme.
Je ne dirai rien sur les jolies messes chantées par les animatrices 3e age, qui nous permettent assez facilement de comprendre par comparaison pourquoi le salafisme séduit des jeunes qui n'ont aucun souci à vivre une religion qui n'a, elle, pas bougé depuis 1400 ans...
Rien que ce matin, où j'ai assisté à la messe selon le calendrier ordinaire (j'ai donc bénéficié d'une 2eme solennité du Christ Roi pour 2012..) , j'ai été plus qu'étonné d'entendre le curé opposer les Béatitudes à l'Eglise en tant qu'institution en expliquant que le règne du Christ Roi c'était les Béatitudes mais pas l'Eglise comme si l'Eglise était un corps étranger qui ait métastasé sur le dos du Seigneur, je passe sur le reste tout était du même acabit !!!!).
Je pense que la responsabilité incombe aux clercs et aux évêques et que nous ne pouvons toujours ramer dans un sens (border-line comme le dit un certain Mgr, si vous voyez ce que je veux dire) quand l'institution n'a de cesse de ramer dans l'autre.

images/icones/neutre.gif  ( 651706 )Je connais tout cela! par Caius (2012-11-26 08:56:42) 
[en réponse à 651695]

Cela chers amis je l'ai expérimenté un million de fois, je connais la réalité de la pastorale du passé. Ma stratégie par rapport à cela:
1/ Je parle de ma Foi
2/ Je propose toujours aux personnes intéressées d'aller dans une abbaye et je les acompagne souvent (et oui il faut accepter de perdre du temps!)
3/ Je leur fournis de la lecture (et oui cela coûte aussi!)

4/ Des adresses (proches) de centres spirituels qui tiennent la route et il y en a beaucoup.

Et vous verrez cela donne des résulats!
Chez les tradis on est trop dans le théorique pas assez dans le pratique, les grandes choses se font par agrégation des actions individuelles, si vous attendez que les choses se fassent par en haut vous ne ferez jamais rien!
Le constat on le connaît tous, il faut convaincre individuellement comme le font les évangélistes!!!

Caius

images/icones/1b.gif  ( 651731 )mais sur ce point par jejomau (2012-11-26 14:53:15) 
[en réponse à 651706]

vous avez raison . Il est évident que chacun de nous doit s'y mettre. Enfin, celà me parait évident... C'est plutôt sur l'action de la Pastorale faite dans une paroisse que celà cloche et c'est uniquement celà qui est (en quelque sorte) visé dans le post. Car outre les actions citées par vous dans votre post ci-dessus, il semble bon d'offrir à des jeunes des cours véritables, structurés, dans le temps et ceci.. non du fait d'inititatives isolées... mais dans le cadre des catéchèses de l'Eglise. Chose qui justement semble souvent aujourd'hui en friche dans les paroisses .
images/icones/1a.gif  ( 651752 )Evidemment, je préférerais par Caius (2012-11-26 18:04:38) 
[en réponse à 651731]

être relayé par une pastorale efficace, des prêtres qui sachent parler théologie mais ni vous ni moi pouvons changer cet état de chose même si je trouve que les choses ont pas mal évolué.
Aujourd'hui en faisant des KMs on peut trouver une bonne paroisse une bonne communauté avant on ne trouvait pas, c'était le désert.
Trop de tradis pour un tas de raisons rasent les murs et ne parlent jamais de leur foi, qui le fera à leur place?
images/icones/fleche3.gif  ( 651699 )ce que j'ai dit je le maintiens par jejomau (2012-11-25 22:35:26) 
[en réponse à 651672]

et c'est Pélerin qui a raison. La façon de transmettre la Foi n'est jamais prise en compte par la Pastorale. Où voyez-vous que les cours de catéchèse sont fiers de transmettre aux enfants qu'ils sont "fils de Dieu" comme chrétiens ? Chez les Tradis, oui.. en général... Raison pour laquelle les cours de caté. Tradis fonctionnent et raison pour laquelle les parents "conciliaires" envoient leurs enfants dans ces cours de caté. quand ils savent qu'il y en a dans le quartier - même s'ils ne vont jamais à la messe par ailleurs - Mais comme les curés "conciliaires" répètent depuis 30 ans que les musulmans sont leurs "frères" alors qu'ils expriment des ressentiments terribles envers les horribles et rétrogrades intégristes : il advient alors que leurs ouailles préfèrent rejoindre l'Islam juste après être passé chez Mr le curé plutôt que demeurer dans l'Eglise chez les tradis...